Névroptère Ethiopien

Des Chrysopes aux superbes Ascalaphes en passant par les Fourmilions, Mantispes, Sialis et Raphidies ...

Animateur : Panorpa

K-meleon
Membre
Enregistré le : lundi 13 septembre 2004, 8:12
Localisation : Perou / Ica

Névroptère Ethiopien

Message par K-meleon » samedi 3 mars 2007, 13:32

re bonjour

celui ci vient d'Ethiopie . pareil que pour le Kenyan , je serais deja comblé avec le genre ou le groupe ...


Image
Patrick Demez : Éthiopie : 19 7 2004 : Shashemene : inconnu
- taille : 85mm envergure
ref:16799

Merci a tous

patrick
oufti , dès come mi on'nné fêt pus !

Avatar du membre
johanna
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 6 septembre 2005, 13:43
Localisation : Ancourteville-sur-Héricourt (76)
Contact :

Message par johanna » dimanche 4 mars 2007, 19:46

ça a l'air d'être un fourmilion (=myrmélionidae).

K-meleon
Membre
Enregistré le : lundi 13 septembre 2004, 8:12
Localisation : Perou / Ica

Message par K-meleon » lundi 5 mars 2007, 10:29

bonjour Johanna , et merci pour ton message ,
myrmélionidae est bien suffisant !

amicalement

patrick
oufti , dès come mi on'nné fêt pus !

Avatar du membre
Panorpa
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 mai 2006, 7:27
Localisation : Val-d'Oise
Contact :

Message par Panorpa » mardi 15 mai 2007, 10:24

Attention à l'orthographe :

myrmélionidae : non :cry:
ce mot vient de Leo = lion en latin
D'autre part, les noms de famille prennent toujours une majuscule et les mots latins jamais d'accent

Myrmeleonidae : c'est mieux :?
on le trouve régulièrement dans des publications "anciennes"

Myrmeleontidae : oui !!! :lol:
c'est le seul nom valable (i.e. respectant le code de nomenclature international)

voir :
Canard, M.; Aspöck, H.; Mansell, M. W. 1992. Nomenclatural note: Myrmeleontidae vs Myrmeleonidae. pp. 253-254 in Canard, M.; Aspöck, H.; Mansell, M. W. (eds.). Current Research in Neuropterology. Proceedings of the Fourth International Symposium on Neuropterology (24-27 June 1991, Bagnères-de-Luchon, Haute-Garonne, France). Privately printed, Toulouse, France. 414 pp. .

Pierre

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Névroptères (sens large) »