Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Philanthus triangulum M] Petit hyménoptère à grosse tête

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

[Philanthus triangulum M] Petit hyménoptère à grosse tête

Message par pierred »

Bonjour,

Image
Pierre Duhem : France : 18 6 2005 : Paris : 75
altitude : 50 m - taille : 12-15 mm
ref:2866

Quelqu'un peut m'orienter pour ce petit hyménoptère à grosse tête ?

Merci d'avance.
Pierre D.

Balises :
Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR

Message par Dimitri GEYSTOR »

Bonjour Pierre,

Regarde ce lien, qui t'apportera la réponse, et beaucoup plus !

Cordialement,

Dimitri
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Message par pierred »

Bonjour Dimitri,
Dimitri GEYSTOR a écrit :Regarde ce lien, qui t'apportera la réponse, et beaucoup plus !
Merci. Je connaissais ce lien (c'est même par lui, ou plus exactement par le site de Didier mentionnant ce lien et ce forum, que je suis arrivé parmi vous).

Mais il est encore très impressionnant pour un débutant comme moi.

Mais j'y retourne...
Pierre D.
Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR

Message par Dimitri GEYSTOR »

,

Je n'ai ni tes connaissances, ni ta pratique, et je suis tout prêt à battre ma coulpe.

Mais...cette forme d'antenne, en S amincie progressivement, ces yeux de forme et de couleur caractéristique, ce pronotum en collerette, jaune, ce thorax granuleux, ces ailes légèrement hyaliines, ce fémur mi-noir, mi-jaune, ... bon, je m'arrête là.

Bien sûr, une vue de la face aurait bien arrangé les choses.

Amicalement,

Dimitr
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Message par pierred »

Bonjour,

Après avoir relu le Bellmann, je tombe sur la différence de taille entre le mâle et la femelle (8-10 mm pour le mâle, 12-15 mm pour la femelle, je cite de tête car je n'ai plus le bouquin sous la main). Je me demande si je ne vous ai pas donné une taille trop grande et si ce ne serait pas un mâle que nous avons sous les yeux.

Mais je peux me gourrer (je l'ai déjà démontré maintes fois ;-)).
Pierre D.
Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Message par Patrick_B »

Bien qu'il me manque certains éléments pour être certain, je pense que le sens de l'observation de Dimitri n'a pas été mis en défaut.
Bien que, comme le fait très justement remarquer les caractères invoqués appartiennent aussi à d'autres espèce.

Parmi ces caractères non observables ici :
La nervation alaire, il est bien rare qu'on la voit sur les photos.
La face, par contre, très utile pour les Vespidae et Sphecidae est pratiquement spécifique chez les Philanthes.

Ici les dessins du gastre ne sont vraiment pas caractèeristique de Philanthus triangulum, mais j'ai un mâle qui a pratiquement les même.
On ne voit pas la face, mais on aperçoit les pointes du dessin jaune en trident dont la pointe médiane atteint presque l'ocelle antérieur (ce n'est pas toujours le cas) On aperçoit une pilosité banche, peu dense: Pas spécifique, mais ça correspond bien.
La taille assez variable, surtout chez le mâle qui peut (très rarement) être aussi grand que la femelle.
Je ne vois pas sur la photo le nombre d'articles des antennes, mais le gastre semble compter sept segments , donc, un mâle.
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Message par pierred »

Bonjour,

Merci beaucoup.
Pierre D.
Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Message par Patrick_B »

J'aurai du ajouter la forme et la bordure bien marquée du scutum, le sillon
bien net séparant le scutellum du post-scutellum et le peu que l'on aperçoit du propodéum sans aire limitée, un ensemble de caractères non spécifiques individuellement mais dont le "faisceau de présomption" établi "l'intime conviction" du jury. :wink:

Sur photo, surtout quand le photographe ignore les caractères spécifique, on est bien obligé de travailler de cette façon.
L'excellent document produit par Didier est d'une approche toute différente: Il suit une clé de détermination et il tend à monter sur un exemple très simple, le travail qu'effectue l'entomologiste sous la binoculaire.
Le néophyte n'en voit guère l'intèret pour une bestiole qu'un peu d'habitude fait reconnaitre du premier coup d'oeil, mais pour la très grande majorité des insectes, c'est indispensable.
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »