Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

Bourdon particulier 4 de Creuse ?

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
JeanSeb2
Membre
Enregistré le : lundi 13 juin 2011, 20:16
Localisation : Illkirch

Bourdon particulier 4 de Creuse ?

Message par JeanSeb2 »

Sur le même champ de trèfles blancs, après un mâle typique soroeensis proteus et avant une longue série sur une ouvrière de B. soroeensis, voici un mâle particulier à apex rouge apparu juste pendant ma série sur une ouvrière à apex bien rouge voir ici. Il est surprenant qu’il soit venu, devant moi d’abord et pile sur la fleur de l’ouvrière que je photographiais…

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271430

En première approche, je me suis dit que je n’avais peut-être que des soroeensis de formes différentes. Mais une nouvelle visite des images des antennes me fait préférer un A3 long et donc éliminer soroeensis pour ce mâle.

Il est surprenant cependant de voir « des convergences de formes » : le collare semble interrompu aussi par de longs poils noirs. La cellule apicale de l’aile est « colorée partiellement » de la même façon et les 4 derniers tergites sont rouges.

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271432

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271433

Habitué des « lapidarius de plaine », la moustache bien fournie m’avait guidée vers un Bombus lapidarius, jusqu’au moment où je remarquais une dent marquée postéro-interne sur le tarse de la patte médiane qui éliminerait les espèces Anodontobombus comme lapidarius.

Je remarque de plus en plus que les Odontobombus ont souvent des « épines fortes » en général sur les autres articles du tarse. Je ne sais pas si c’est le cas pour les autres. Aussi, je commence à me demander si mes anciens « lapidarius de plaine » en étaient vraiment…

D’après le Mémo de G. MAHE, il ne resterait que les espèces pomorum et ruderarius.

Bref, je doute pour ces petits mâles…

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271434

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271435

Les clés ne semblent pas nous aider particulièrement car elles sont basées sur les genitalia : les 2 clés de Rasmont et Terzo, la clé italienne, la clé de G. MAHE. La clé par les pattern du Naturel History Museum ne présente que des formes du « Nord ». Je ne suis pas allé plus loin.

Qu’en pensez-vous ?

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271436

Image
Jean-Sébastien Carteron : France : Saint-Pardoux-Morterolles : 23400 : 02/08/2020
Altitude : 603 m - Taille : 10 à 12 mm environ
Réf. : 271437

Balises :
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »