Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Lasioglossum sexnotatum F] Lasio ramoneur

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Sujet précédentSujet suivant
DanBB36
Membre
Enregistré le : mardi 23 juin 2009, 7:41
Localisation : 36300 CONCREMIERS

[Lasioglossum sexnotatum F] Lasio ramoneur

Message par DanBB36 »

Bonsoir,
Un Lasioglosum que je pense être Lasioglossum sexnotatum trouvé butinant Jasione montana
Image
Daniel INGREMEAU : France : Sainte-Gemme : 36500 : 30/05/2020
Altitude : 102 m - Taille : 10,5mm mesuré
Réf. : 270665

Image
Daniel INGREMEAU : France : Sainte-Gemme : 36500 : 30/05/2020
Altitude : 102 m - Taille : 10,5mm mesuré
Réf. : 270666

Image
Daniel INGREMEAU : France : Sainte-Gemme : 36500 : 30/05/2020
Altitude : 102 m - Taille : 10,5mm mesuré
Réf. : 270667

Image
Daniel INGREMEAU : France : Sainte-Gemme : 36500 : 30/05/2020
Altitude : 102 m - Taille : 10,5mm mesuré
Réf. : 270668

J'ai suivi le cheminement en gras pour arriver à ce résultat. En espérant ne pas m'être trompé.
1. Ailes antérieures : trois cellules submarginales et nervure basale fortement coudée (Fig. 2a). Clypéus nettement plus long que le labre. Femelles des genres non parasites: tergite 5 avec une ligne medio-longitudinale glabre (en fait à soies très courtes) entourée de chaque côté par les fimbria (soies plus longues) (Fig. 2c). Mâles : sternites 7 et 8 peu chitinisés et peu modifiés ............................................................................. [Halictinae] ...2
- Ailes antérieures : deux cellules submarginales seulement (Fig. 2b), nervure basale coudée
ou non ; clypéus court et labre bien développé (parfois aussi long que le clypéus). Femelles :
tergite 5 avec une frange anale non divisée par une ligne médiane (Fig. 2d). Mâles : sternites 7
et 8 chitinisés et modifiés ....................................................... [Rophitinae = Dufoureinae] ...8

2. Metasoma le plus souvent rouge orangé (excepté chez S. niger) ; propodeum toujours
fortement plissé sur l’aire dorsale et caréné sur les arêtes. Femelles : T5 sans ligne médiane
spécialisée ; scopa récoltrice des pattes postérieures absente, les soies non ou très faiblement
ramifiées (Fig. 3a) ; labre sans quille médio-apicale (Fig. 3c) [caractère utilisable seulement
lorsque le labre n’est pas caché par les mandibules]. Mâles : articles des antennes fortement
étranglés (Fig. 3e) [genre cleptoparasite] .................................................................. Sphecodes
- Metasoma non rouge (sauf chez les mâles de quelques espèces et la femelle de L. calceatum var rubella) ; propodeum caréné ou non, à plis généralement modérés, rarement forts. Femelles : T5 avec une ligne médiane spécialisée (Fig. 3c) ; scopa récoltrice des pattes postérieures bien fournie et constituée de soies richement ramifiées (Fig. 3b) ; labre avec une quille medio-apicale (Fig. 3d) [caractère utilisable seulement lorsque le labre n’est pas caché par les mandibules]. Mâles : articles des antennes non ou peu étranglés (Fig. 3f) .................. 3

3. Bords apicaux des tergites avec des bandes de pubescence feutrée (Fig. 4a) ; nervure
externe (2r-m) de la troisième cellule submarginale des ailes antérieures aussi forte que la
nervure Rs (Fig. 4c). ................................................................................ (Genre Halictus) ... 4
- Bords apicaux des tergites sans bandes de pubescence feutrée (excepté chez L. sexstrigatum mais ce sont plutôt des franges) [ne pas confondre avec les parties baso-latérales des tergites qui peuvent être garnies de plages de pubescence feutrée] (Fig. 4b) ; nervure externe de la troisième cellule submarginale plus faible que la nervure Rs (Fig. 4d) [mais on rencontre des exceptions chez les mâles de certaines espèces]......................... (Genre Lasioglossum) ...5

5. Seconde nervure transverse (1r-m) de la deuxième cellule submarginale des ailes
antérieures aussi forte que la première nervure (Rs) (Fig. 6a) ; tergites avec le bord apical noir (non décoloré, excepté chez L. pallens) et des plages latéro-basales de tomentum...................................... Lasioglossum sous genre Lasioglossum page 26

- Seconde nervure transverse (1r-m) de la deuxième cellule submarginale plus faible que la
première (Rs) (Fig. 6b) ; tergites avec le bord apical décoloré translucide (jaune paille) ou
bien sans plages latéro-basales de tomentum ............................................................................6

Genre Lasioglossum
Sous-genre Lasioglossum Curtis, 1833
Femelles
1. Propodeum caréné au moins sur toutes les arêtes de sa face postérieure (Fig. 42a) ..............2
- Propodeum non caréné (au moins au-dessus) (Fig. 42b) ...................................................6

6. Tibias postérieurs et tarses roux (Fig. 50b) ; assez grand (longueur 12 mm) ; tête un peu
plus longue que large (Fig. 50a) ; assez rare ou localisé.. Lasioglossum (Lasioglossum) xanthopus (Kirby, 1802)
- Pattes noires ; espèces plus petites (longueur 6,5-10 mm) ; tête pas aussi longue.............7

7. Tête très courte (L/l = 0,83) (Fig. 51a) ; bord apical des tergites décoloré en brun jaune (Fig. 51d) ............................................... Lasioglossum (Lasioglossum) pallens (Brullé, 1832)
- Tête moins courte ; bord apical des tergites noir ...............................................................8

8. Aire propodéale en forme de croissant délimité par un fin rebord (Figs 52a,b,c,d) ; longueur 6,5-10 mm........9
- Aire propodéale sans fin rebord (Figs 53a,b) ; longueur 7-7,5 mm ................................12

9. Scutum avec une longue pubescence fauve (Fig. 54b); tergite 2 avec une large bandecouleur crême sur sa base (Figs 54c,d) ; longueur 9-10 mm ; très rare .......Lasioglossum (Lasioglossum) subfasciatum (Imhoff, 1832)
- Pubescence du scutum grisâtre ..........................................................................................10

10. Scutum gris noir sans reflets métalliques, la ponctuation très fine et dense (Fig. 55b) ;
metasoma avec six taches triangulaires blanches sur la base des tergites 2-4 (Figs 55c,d) ;
devenu assez rare ou localisé ....... Lasioglossum (Lasioglossum) sexnotatum (Kirby, 1802)

- Scutum à légers reflets métalliques (Figs 56b, 57b) ..............................................................11
Bête de loin mais loin d'être une Bête

Balises :
Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Lasio ramoneur

Message par Sarcophage77 »

Tien, j'ai loupé ça.

Peux-tu faut une vue du T1 où on voit des détails cuticulaires (comme la photo 1 mais de plus près par exemple.)
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!
DanBB36
Membre
Enregistré le : mardi 23 juin 2009, 7:41
Localisation : 36300 CONCREMIERS

Lasio ramoneur

Message par DanBB36 »

Moi aussi je l'avais oublié donc il n' y a pas de souci!
En noir et blanc la vue du T1.
J'en ai marre de ces cuticules brillantes!
Image
Daniel INGREMEAU : France : Sainte-Gemme : 36500 : 30/05/2020
Altitude : 102 m - Taille : 10,5mm mesuré
Réf. : 271548
Bête de loin mais loin d'être une Bête
Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Lasio ramoneur

Message par Sarcophage77 »

Avec la clé Suisse, je tombe aussi sur L. sexnotatum
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!
DanBB36
Membre
Enregistré le : mardi 23 juin 2009, 7:41
Localisation : 36300 CONCREMIERS

Lasio ramoneur

Message par DanBB36 »

Super. Grand merci de ton aide Sarco. :bienvu:
Bête de loin mais loin d'être une Bête
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »