[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par Caillou » lundi 11 mars 2019, 1:33

Bonjour,

Une femelle Cerceris vraiment claire avec ses six tergites boudinés. Leur coloration "irrégulière" en fait un membre du groupe rybyensis qui en Suisse comprend trois espèces:
- hortivaga exclue par les pattes presque entièrement jaunes
- rybyensis qui serait compatible avec le motif du gastre (dans ses formes les plus claires)
- Félicie sabulosa aussi...

Si jusqu'ici c'est juste je n'ai pas de bonne vue du clypeus, par contre les antennes pourraient servir à trancher: d'après la clef du Bitsch au couplet 11, chez rybyensis la face inférieure du flagelle est seulement en partie jaune rougeâtre, tandis que pour sabulosa cette même face l'est sur toute sa longueur.
Je pense être nettement dans le second cas, êtes-vous d'accord ?

Sur ombellifère dans une petite prairie de fauche
Image
Pierre Bornand : Suisse : Salgesch : 3970 : 14/07/2018
Altitude : 556 m - Taille : 10 mm mesuré
Réf. : 225103

Image
Pierre Bornand : Suisse : Salgesch : 3970 : 14/07/2018
Altitude : 556 m - Taille : 10 mm mesuré
Réf. : 225104

Merci pour votre aide et vos commentaires.

Balises :

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Très jaune

Message par Gilles Jardinier » lundi 11 mars 2019, 6:23

que bella ! Fabulosa ! :D
jardinons nos villes

Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

Très jaune

Message par Sarcophage77 » lundi 11 mars 2019, 17:37

Oui, aucune ambiguïté pour cette belle femelle. :0013:
Chez C. rybyensis, il n'y a jamais autant de jaune sur le gastre surtout au tergite 4.

T'auras le mâle et la femelle de la fouisseur de m. Tank

Cerceris sabulosa (Panzer, 1799)

Chose rigolote Dans la liste de tout les Cerceris spp. les deux espèces viennent juste l'une juste après l'autre. ryb- sab- Comme si Panzer l'avait fait exprès.
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!

Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par Caillou » lundi 11 mars 2019, 18:24

Merci Gilles et Sarco !

Pourtant...
Sarcophage77 a écrit :
lundi 11 mars 2019, 17:37
Chez C. rybyensis, il n'y a jamais autant de jaune sur le gastre surtout au tergite 4.
Mais si je lis correctement le Bitsch (p. 362) eh bien si, justement:
Chez les individus les plus clairs, le tergite II est jaune avec une petite tache postérieure noire, le IV est jaune sauf une tache basale noire.
C'est pour ça que je me raccroche aux antennes. mais c'est fragile une antenne

Avatar du membre
Sarcophage77
Animateur
Enregistré le : samedi 20 juillet 2013, 19:35
Localisation : Chessy (77)

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par Sarcophage77 » lundi 11 mars 2019, 18:30

au plus, ça donne ça, la forme claire :
https://www.galerie-insecte.org/galerie/ref-11649.htm
Ici, les parties jaunes sont continues et très définies. C'est une bande rétrécie au milieux pas deux triangles jointifs

Mais une femelle avec le dessous du flagelle orangé est un indicateur fiable aussi.
" La fleur du bouquet fannnnnnnnnnne, et jamais ne renaît ! "
" sanctis recorda sanctis deus rex"

Ego te, puer curiosus!

Avatar du membre
J.Carminati
--!--0--!--
Enregistré le : mercredi 22 septembre 2010, 21:39
Localisation : _______________

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par J.Carminati » lundi 11 mars 2019, 20:32

Ok pour sabulosa, par contre faut être assez prudent sur le critère de la coloration du flagelle : certains rybyensis sont assez clair (mais je n'ai pas suffisament de sabulosa pour voir la fréquence de plus clair que mes rybyensis clairs, qui sont bien des rybyensis car ils ont le tergite bien noir, mais c'était des mâles).

Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par Caillou » lundi 11 mars 2019, 22:53

Merci à vous deux.

Pour le dessous du flagelle la partie de la clef que j'ai citée concerne effectivement les femelles : c'est chez elles que l'étendue de la partie claire est discriminante, non chez les mâles (comparer le couplet 11 pour les femelles avec le 11 des mâles).
si j'ai bien compris...

Avatar du membre
J.Carminati
--!--0--!--
Enregistré le : mercredi 22 septembre 2010, 21:39
Localisation : _______________

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par J.Carminati » mardi 12 mars 2019, 22:35

Ah oui scuse, c'est pour les mâles (autre critère intéressant pour séparer les mâles : sabulosa = petite moustache, rybyensis = grande moustache ^^).
Pour les femelles, ça passe par la coloration des tergites et la dépression du clypeus.

Caillou
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 décembre 2012, 22:34
Localisation : Vevey, Suisse

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par Caillou » mercredi 13 mars 2019, 21:43

J'avoue n'être pas sûr qu'on se comprenne, et je n'arrive pas non plus à concilier l'exemplaire de Sarco avec la description du Bitsch pour les rybyensis "les plus clairs"...
Mais comme on est tous d'accord pour l'identification je vais pour ma part en rester là, quitte à revenir sur ces questions pour un futur éventuel spécimen.

Avatar du membre
J.Carminati
--!--0--!--
Enregistré le : mercredi 22 septembre 2010, 21:39
Localisation : _______________

[Cerceris sabulosa F] Très jaune

Message par J.Carminati » jeudi 14 mars 2019, 15:12

Tu as raison, sur photo et sans une vue de la face, ça peut poser problème. personnellement je me hasarde pas souvent à identifier un sabulosa / rybyensis bien jaune d'après photo. idéalement, faut regarder le critère du clypeus pour être vraiment sur...

Edit : le critère de coloration de l'antenne est cité pour les femelles par Schmidt (2000) dans sa révision des espèces ouest-paléarctiques, mais c'est "+ que moins que" donc pas forcément évident à traiter.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »