Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

Vie des guêpes

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

petitemarie
Membre
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018, 14:06
Localisation : bas rhin

Vie des guêpes

Message par petitemarie » samedi 20 octobre 2018, 21:50

Non, pas à ma connaissance. Nous avons même eu des températures trés clémentes ces derniers temps. La semaine qui s'annonce devrait voir des températures beaucoup plus fraiches, mais encore au dessus de zéro la nuit. :(

Balises :

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Vie des guêpes

Message par Patrick_B » lundi 22 octobre 2018, 8:57

Peut-être ont-elles fini par être empoisonnées par la poudre que tu as mis sur le nid ?
Sinon, on est bien à la saison de la fin des nids, même si ce beau temps qui se prolonge donne un sursis.
Les sexués sont sorties, les accouplements ont eu lieu, et les femelles vont chercher un abri pour passer l'hiver et les mâles meurent.
Le reste n'a plus d'utilité, le couvain qui reste ne doit plus être nourri que sporadiquement et devient la nourriture des larves de volucelles; les ouvrières n'ont plus de motivation et leur comportement devient anarchique.
C'est d'ailleurs amusant de voir que des nids qui n'ont pas étés remarqués durant la saison de grosse activité, lorsque la colonie était forte et susceptible de se défendre de manière vigoureuse, sont repérés lorsque l'agitation des individus sexués attire l'attention, alors que la colonie s'affaiblit et n'a plus la même motivation pour défendre le nid.

Après: Pourquoi vont-elle mourir en quantité au même endroit ? Ça reste à expliquer. Les vérandas font de très bons pièges, les grandes baies vitrées aussi, surtout quand les bestioles perdent la cohésion sociale qui leur faisait retrouver le chemin du nid.
Peut-être cherchent-elles un endroit chauffé pour finir confortablement leurs dernières minutes.

petitemarie
Membre
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018, 14:06
Localisation : bas rhin

Vie des guêpes

Message par petitemarie » lundi 22 octobre 2018, 13:21

Patrick_B a écrit :
lundi 22 octobre 2018, 8:57
Peut-être ont-elles fini par être empoisonnées par la poudre que tu as mis sur le nid ?

Peut-être...Mais bon, j'ai bien regardé, aucune n'est poudrée...Et ce ne sont que des mâles, si j'ai bon concernant le sexe de ces spécimens...
Patrick_B a écrit :
lundi 22 octobre 2018, 8:57
Sinon, on est bien à la saison de la fin des nids, même si ce beau temps qui se prolonge donne un sursis.
Les sexués sont sorties, les accouplements ont eu lieu, et les femelles vont chercher un abri pour passer l'hiver et les mâles meurent.
Le reste n'a plus d'utilité, le couvain qui reste ne doit plus être nourri que sporadiquement et devient la nourriture des larves de volucelles; les ouvrières n'ont plus de motivation et leur comportement devient anarchique.
C'est d'ailleurs amusant de voir que des nids qui n'ont pas étés remarqués durant la saison de grosse activité, lorsque la colonie était forte et susceptible de se défendre de manière vigoureuse, sont repérés lorsque l'agitation des individus sexués attire l'attention, alors que la colonie s'affaiblit et n'a plus la même motivation pour défendre le nid.

Après: Pourquoi vont-elle mourir en quantité au même endroit ? Ça reste à expliquer. Les vérandas font de très bons pièges, les grandes baies vitrées aussi, surtout quand les bestioles perdent la cohésion sociale qui leur faisait retrouver le chemin du nid.
Peut-être cherchent-elles un endroit chauffé pour finir confortablement leurs dernières minutes.
Oui, c'est ce que nous avons fini par penser, avec le chef, mais bon...Il s'agit ici d'un Vélux...Et quid du liquide collant qu'elles laissent derrière elles? Rohlala..Que d'interrogations sans réponses! C'est d'un frustrant! :oops:
En tout cas, je vous remercie tous pour vos pistes de réflexion. Je vais continuer à observer mes petites amies au fur et à mesure des saisons.

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Vie des guêpes

Message par Patrick_B » lundi 22 octobre 2018, 14:19

As-tu pu voir d’où sort la matière visqueuse ?
Peut-être par l'extrémité de l’abdomen ? Si c'est le cas, ce sont les séquelles de la copulation, très brutale chez les hyménoptères aculéates, et qui va parfois jusqu'à arracher les organes sexuels des mâles.

Avatar du membre
JeanSeb2
Membre
Enregistré le : lundi 13 juin 2011, 20:16
Localisation : Illkirch

Vie des guêpes

Message par JeanSeb2 » lundi 22 octobre 2018, 14:37

En parallèle à ce sujet, vu que nous sommes dans la même région...

- je peux confirmer qu'il n'y a pas eu de gel de remarqué (mini 6 °C à Illkirch) et que dans mes suivis de bourdons en extérieur sur prairies, il y a eu un événement. Lequel ?

- je suis passé le 7 et le 20 octobre sur le même site (Geispolsheim). Ayant compté 18 Bombus type sylvarum à cet endroit, pour 22 pascuorum ; ce samedi 20/10, il n'y avait plus aucun sylvarum pour encore 16 pascuorum de comptés et 2 reines de Bombus pratorum.

- le dimanche 14/10 : de nombreuses prairies (mon site est à Geispolsheim) ont été fauchées, mais il restait de petits secteurs en fleurs.

Il y a eu un "cocktail" d'événements : début de froid, grande sécheresse et absence de floraisons ; qui ne pouvaient que nuire à des pollinisateurs...

Mais pour des guêpes ? mâles ?

Il y a eu cette année une forte activité des guêpes, comme vespula vulgaris, un peu partout, et qui s'est prolongée facilement jusqu'au 20 octobre...
Modifié en dernier par JeanSeb2 le lundi 22 octobre 2018, 17:44, modifié 1 fois.

petitemarie
Membre
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018, 14:06
Localisation : bas rhin

Vie des guêpes

Message par petitemarie » lundi 22 octobre 2018, 15:30

Patrick_B a écrit :
lundi 22 octobre 2018, 14:19
As-tu pu voir d’où sort la matière visqueuse ?
Peut-être par l'extrémité de l’abdomen ? Si c'est le cas, ce sont les séquelles de la copulation, très brutale chez les hyménoptères aculéates, et qui va parfois jusqu'à arracher les organes sexuels des mâles.
Bonjour Patrick,
Alors, je n'ai pas vu d'où ça sortait réellement, mais il m'a semblé, en effet, voir des brillances au niveau de l'extrémité de l'abdomen, pendant qu'ils se tortillaient au sol, et sous l'éclat de ma lampe.

petitemarie
Membre
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018, 14:06
Localisation : bas rhin

Vie des guêpes

Message par petitemarie » lundi 22 octobre 2018, 15:35

JeanSeb2 a écrit :
lundi 22 octobre 2018, 14:37
Il y a eu un "cocktail" d'événements : début de froid, grande sécheresse et absence de floraisons ; qui ne pouvaient que nuire à des pollinisateurs...

Mais pour des guêpes ? mâles ?

Il y a eu cette année une forte activité des guêpes, comme vespula vulgaris, un peu partout, et qui s'est prolongée facilement jusqu'au 20 octobre...
Je confirme, encore que sur Wolfisheim, c'étaient plutôt des polistes que nous avons eu à tuer, et même quelques dolichovespula, m'a-t-il semblé...:'(

Pour les guêpes, c'est vrai qu'on en voit beaucoup depuis ce we dans les rues, mortes, et cette fois avec des dards! ^^ Je commence à penser que toutes les récoltes ont été faites (en dehors de mon jardin où j'ai volontairement laissé des grappes de raisins pour les frelons et autres bébêtes retardataires...;) ) et qu'elles finissent leur vie affamées et en hypothermie. :(

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »