Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Cynips quercusfolii] Galle d'hiver...

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
Liegeois
Membre
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 17:16
Localisation : Saint Marcel 54800

[Cynips quercusfolii] Galle d'hiver...

Message par Liegeois »

Bonjour,
Voilà une galle trouvée fin octobre 2017 sur un chemin en forêt de feuillus. Je parle de celle du dessus, bien ronde et pas fripée (pour l'instant).
Elle mesure 12 mm de diamètre, je la collecte. La petite fripée ne donnera rien. La feuille vient d'un chêne pédonculé (aucun rouvre dans ce coin de forêt).

Image
Gérard LIEGEOIS : France : Saint-Marcel : 54800 : 23/10/2017
Altitude : 283 m - Taille : 12 mm
Réf. : 198180

Et voilà qu'une mouchette émerge en janvier (difficile de dire quel jour exactement, elle est morte dans la boîte, mais elle n'était pas sortie le soir du réveillon).
Naturellement, j'ai regardé pas mal de doc sur le site, ça a l'air vraiment compliqué dans certains cas. Pour faire court, l'aspect de la galle, l'arbre hôte, l"habitus de l'imago me font penser à Cynips quercusfolii. En forêt, elle semble assez répandue, et je vois fréquemment ce genre de galle.

Image
Gérard LIEGEOIS : France : Saint-Marcel : 54800 : 05/01/2018
Altitude : 276 m - Taille : 5 mm (mesuré)
Réf. : 198190

Après avoir découpé la galle, je vois qu'elle ne contient qu'une cellule, l'ensemble est assez spongieux et ferme à la fois. Le diamètre de la galle n'est plus que de 20mm. Le trou de sortie est bien rond.
Du coup, j'ai appris plein de choses sur ces bestioles, leur drôle de sexualité, leur reproduction en deux phases etc...
Merci de vos avis concernant l'identification proposée...
Modifié en dernier par Liegeois le samedi 6 janvier 2018, 8:08, modifié 1 fois.

Balises :
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Galle d'hiver...

Message par pierred »

Il faut faire attention à la terminologie.
Tu parles de galle d'hiver. On devrait, à mon avis, réserver ce terme (ou plutôt dire galle de la génération sexuée) pour les galles qui se forment sur les bourgeons.
Ici, nous avons la galle de la génération agame (ou parthénogénétique).
Tu as regardé ce qu'il y avait dans la galle fripée de la première photo ?

Sinon, je suis d'accord avec Cynips quercusfolii.

Bravo pour l'élevage.
Pierre D.
Avatar du membre
Liegeois
Membre
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 17:16
Localisation : Saint Marcel 54800

Galle d'hiver...

Message par Liegeois »

Merci Pierred pour la précision du vocabulaire et pour la confirmation de l'espèce...
J'avais ouvert aussi l'autre galle, je n'y ai rien trouvé, ni cavité, ni embryon, rien qui pourrait faire penser à un parasitage quelconque.
Elle était plus petite (9mm), beaucoup plus dure et sèche.
En faisant ces vérifications, je me rends compte que j'ai fait une erreur sur la première galle: il s'agit de 12 mm et non 20 mm de diamètre.
Le montage a été rectifié...
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Galle d'hiver...

Message par pierred »

C'est curieux qu'il n'y ait rien eu dans la seconde galle.
Est-ce qu'une galle peut avorter (si on peut utiliser cette terminologie) ?
Pierre D.
Avatar du membre
Liegeois
Membre
Enregistré le : jeudi 4 juin 2015, 17:16
Localisation : Saint Marcel 54800

Galle d'hiver...

Message par Liegeois »

En effet, c'est curieux...
Voilà ce que j'ai lu ici ou là: lorsqu'elle pond, la guêpe injecte aussi un venin qui va faire réagir le végétal. Puis c'est la larve qui produit des substances ayant globalement le même effet sur le végétal (et le végétal continue sa déformation).
Est-ce qu'on pourrait imaginer que la guêpe aurait pu piquer la feuille sans pondre ? ...ou pondre un œuf stérile ?
Cela aurait entraîné l'apparition de la galle, qui ne s'est pas développée davantage à cause de l'absence de larve ?
Dès la récolte de la galle en octobre, elle était déjà plus petite et fripée...
Enfin, rien de scientifique dans tout ça, juste une impression!
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Galle d'hiver...

Message par pierred »

En ayant noté ça, peut-être que quelqu'un aura une idée un de ces jours...
Pierre D.
Avatar du membre
Bébert
Animateur
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 12:14
Localisation : Liesle (25)

Galle d'hiver...

Message par Bébert »

Comme vous l'avez évoqué, la galle fripée est vraisemblablement "avortée". Difficile d'en deviner la raison, mais la larve a pu mourir en cours de route pour une raison où une autre
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »