Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Gasteruption merceti F] Gasteruption à ovipositeur long et noir

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Sujet précédentSujet suivant
Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise

[Gasteruption merceti F] Gasteruption à ovipositeur long et noir

Message par Trana »

Bonjour,

J'observe des Gasteruption dans mon jardin (Val d'Oise) depuis deux ans.
Bien sûr, même en s'aidant des divers articles écrits par Van ACHTERBERG ou d'autres auteurs, la détermination des espèces de ce genre est très complexe et il faudrait examiner les insectes à la loupe.
Toutefois, un évènement a récemment changé la donne pour moi : j'ai fait pousser du fenouil, qui vient d'entrer en floraison depuis une dizaine de jours. Et je viens de m'apercevoir que j'étais passé d'une à trois espèces, en ce qui concerne les femelles. Statistiquement, il doit en être de même pour les mâles, mais c'est un tout autre problème de détermination.
En quoi cela m'aide-t-il ?
Eh bien, puisque FE dit qu'il y a 16 espèces en France (15 en fait, car il semble bien que l'une des espèces figure sous deux noms différents), je me suis dit qu'avec un peu de chance …
Comme j'ai vu une femelle à petit ovipositeur et d'autres munies d'un long ovipositeur, je me reporté à la liste dichotomique que je m'en étais créée, selon les tailles d'ovipositeurs.
Cette liste comporte 9 espèces disposant d'un ovipositeur long.
Et comme j'avais une (ou plusieurs) femelle(s) à long ovipositeur ayant du blanc à l'extrémité, et une seule femelle ayant un long ovipositeur sombre jusqu'au bout, j'ai choisi de me pencher sur cette dernière.

Toutes les espèces de ma liste ont du blanc ou du clair à l'extrêmité de la gaine de l'ovipositeur, sauf G. merceti et G. tournieri.
Toutes ont le basitarse 3 blanc ou clair, sauf G. merceti, G. goberti et G. variolosum.
Puis j'ai cherché quelques autres critères dans les descriptions de plusieurs études.
Et j'ai trouvé le critère "protubérances" : il y en a deux sur le pronotum de G. undulatum (= G. bidentatum) ainsi que chez G. merceti.
D'autres critères permettent de conforter la recherche, notamment la longueur de l'ovipositeur comparée à l'aile antérieure.

N. B. : Je précise ici que l'on trouve sur le net des photos de G. merceti munies d'un court ovipositeur. Il s'agit d'une erreur, car toutes les descriptions de l'espèce lui donnent un ovipositeur long.

Pour faire bref, seule reste en lice l'espèce G. merceti.

Je joins deux montages qui montrent les détails anatomiques de mon spécimen. Je suis désolé pour la piètre qualité des photos, il y avait beaucoup de vent, auquel est très sensible le fenouil.

Photo composite 1 :

Image
Bernard MALLET : France : Eaubonne : 95600 : 14/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : 12-13 mm estimé
Réf. : 142995


Sur la photo de fond, on remarque la longueur de l'ovipositeur (= 1,2-1,3 x l'aile antérieure, les publications disent 1,4 x), la forme en fuseau des tibias 3 (dépourvus de blanc à la base) et l'aspect sombre des basitarses 3. On voit également l'une des protubérances thoraciques.
Sur l'inclusion en haut et à gauche, on notera cette même protubérance, l'aspect granuleux du thorax et la carène occipitale.
L'inclusion en bas à droite est destinée à montrer les longueurs relatives des articles 2, 3 et 4 des antennes. L'article 3 a une longueur double de l'article 2 et l'article 4 est légèrement plus long que l'article 3.


Photo composite 2 :

Image
Bernard MALLET : France : Eaubonne : 95600 : 14/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : 12-13 mm estimé
Réf. : 142996


Sur les deux photos du haut, on peut comparer de nouveau les longueurs respectives de l'oviscapte et de l'aile antérieure.
L'abdomen est rougeâtre sur les deux premiers articles.
La gaine de l'ovipositeur est sombre jusqu'au bout, tout juste un peu plus claire à l'apex.
La photo de gauche montre une certaine rougeur du tibia 3, mais sans blanc à la base. Les basitarses 3 sont sombres (et non blancs).
La photo du bas à droite montre le détail de la tête, fortement poilue. Les dimensions des pièces buccales sont impressionnantes.
On observe également une sétosité marquée de l'œil (perceptible surtout à la périphérie). C'est un critère quasi déterminant pour G. merceti.

Je vous propose donc de conclure à G. merceti Kieffer, 1904.

J'espère que cette étude spécifique approfondie permettra aux membres du forum de résoudre quelques énigmes …

Cordialement
Trana

Balises :
Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

Gasteruption à ovipositeur long et noir

Message par guillaume »

Je ne peux pas t'aider mais félicitation pour ce travail de recherche et de déduction :0024:
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Gasteruption à ovipositeur long et noir

Message par pierred »

Eh bien, j'en reste sans voix.
Pierre D.
Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise

Gasteruption à ovipositeur long et noir

Message par Trana »

Bonjour à tous les deux,

et merci pour vos appréciations ... :D

Trana
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »