Nouveaux arrivants : Suivez ces recommandations si vous voulez que votre inscription soit validée
Cette note concerne aussi tous les membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Gasteruption sp.] Quizz Qui suis-je ?

Guêpes, abeilles, fourmis... ces insectes qu'ils soient solitaires ou sociaux sont toujours autant sources d'observations...

Animateur : Sarcophage77

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

Quizz Qui suis-je ?

Message par Gilles Jardinier » mardi 12 août 2014, 17:27

Super !
jardinons nos villes

Balises :

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Gasteruption sp.] Quizz Qui suis-je ?

Message par pierred » mardi 12 août 2014, 19:16

Bonsoir,

Merci et bravo.
On va fonder une section d'identification sur photos floues...
viewtopic.php?f=11&t=41507

Je m'aperçois que finalement, Stéphane ne l'a pas identifiée ici, peut-être sur DI ?
Pierre D.

Gilles Jardinier
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 août 2008, 18:42
Localisation : Paris 75010
Contact :

[Gasteruption sp.] Quizz Qui suis-je ?

Message par Gilles Jardinier » mardi 12 août 2014, 20:25

La tête n'est pas floue !
et après coup, je m'apperçois que cette tête m'était connue ou presque ...
j'ai tellement fait de photos de petits Evaniidae sauvés de la piscine d'Aix, (si rigolos), que ce portrait (yeux et mandibules) me disait quelque chose.
Caillou est l'homme des barrières en bois, pour moi, ce doit être la piscine :wink:
jardinons nos villes

Trana
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 12 mai 2012, 16:37
Localisation : Val d'Oise
Contact :

[Gasteruption sp.] Quizz Qui suis-je ?

Message par Trana » jeudi 14 août 2014, 20:16

Merci encore pour vos interventions, Pierre et Gilles.

Je crois qu'on peut clore ce sujet, à moins que Van Achterberg ne nous détermine avec précision la bestiole.

Trana

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Apocrites »