Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations sont systématiquement refusées.
Cette note s'adresse aussi aux membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Info] Programme de suivi des populations de Papillons de Jours

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : Gyp', totor, PPer, Noisette, bobabar

Avatar du membre
SylvainA
Membre
Enregistré le : mardi 15 novembre 2005, 12:26
Localisation : Champsaur, Hautes-Alpes
Contact :

[Info] Programme de suivi des populations de Papillons de Jours

Message par SylvainA » vendredi 24 mars 2006, 12:34

Bonjour,

Ce message pour vous faire part d'un programme lancé par le muséum, le STERF (Suivi Temporel des Rhopalocères de France). Il ne me semble pas que l'info ait déjà circulée ici. Je vous met le message de lancement ci-dessous. Après le STOC chez les oiseaux, ce programme devrait permettre d'obtenir de bon indicateurs d'évolution de populations des papillons de jours, ce qui est intéressant tant au niveau scientifique, que pour faire bouger nos politiques !

Mais pour que ca marche, il faut qu'on y participe ... en masse !!

Salutations naturalistes,

Sylvain Allombert

P.S. : tous les documents du programme peuvent être téléchargé sur http://www.mnhn.fr/vigie-nature/

*************************

"sterf.manil" <sterf.manil@free.fr> a écrit :

Chers collègues entomologistes et naturalistes,


A titre associatif, professionnel ou individuel, vous êtes tous impliqués de près ou de loin dans l'observation et la préservation de notre faune, particulièrement entomologique. Le programme STERF (Suivi TEmporel des Rhopalocères (ou papillons de jour) de France), que nous mettons en place, devrait probablement vous intéresser.
Le STERF est une initiative conjointe du Muséum National d'Histoire Naturelle (Écologie et Gestion de la Biodiversité) et des Lépidoptéristes parisiens (LP). En tant que coordinateur national de ce projet, et au nom de tous les acteurs qui y ont pris part à sa mise en place, je vous propose aujourd'hui d'y participer.
Beaucoup d'entre nous parcourent la France ou leur région à la recherche de papillons, et le sentiment général est que notre faune s'appauvrit. Mais cette situation n'est pas uniforme, certaines espèces progressant, d'autres régressant, d'autres encore se raréfiant localement mais pas sur l'ensemble de leur aire. Les modifications de l'environnement local ou général (réchauffement climatique, pollution) sont souvent évoquées pour expliquer ces changements.
En France, nous manquons d'un outil pour quantifier ces évolutions de notre faune des papillons. En cela, notre pays est en retard, car des suivis nationaux de lépidoptères sont déjà opérationnels dans plusieurs autres pays européens, comme la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et, en Espagne, la Catalogne.

L'enjeu est important, puisqu'il vise à suivre nos différentes espèces de Rhopalocères (papillons de jour), de manière à mesurer dans le temps l'évolution de leur distribution et de leur abondance à l’échelle nationale.

Pour obtenir une bonne représentativité territoriale, les sites à suivre seront identifiés d'une part par tirage au sort dans un rayon de 10 km autour des localités choisies par les observateurs. D'autre part, des sites librement choisis par les observateurs pour leur intérêt patrimonial ou entomologique pourront aussi être inclus, afin de documenter l’évolution des espèces rares ou très localisées.
Le STERF s'intéresse donc à toutes les espèces de papillons de jour, communes ou rares, et à tous les milieux et habitats, riches ou pauvres. Il ne s'agit pas de suivre telle espèce menacée dans un biotope très protégé, mais bien de suivre notre faune des papillons dans son ensemble et dans tous types de milieux, même très dégradés. La méthodologie repose sur l'observation visuelle au cours de transects (parcours), sans nécessité de capture des papillons. Les comptages se feront sur 5 à 15 transects par site, choisis dans des carrés de 2 km sur 2 km, parcourus chacun en 10 minutes et ce, au moins 4 fois par an (avril-mai à août-septembre).
Les documents joints à ce courriel vous donneront toutes les informations nécessaires pour participer à ce projet national :

- le protocole détaillé, incluant un résumé (p. 2) et un guide pratique (pp. 11 à 13);
- un « Questions-Réponses » justifiant les choix méthodologiques ;
- le tableau de description des habitats (version Excel), également repris à la fin du protocole ;
- la liste systématique des espèces de rhopalocères de France, avec 3 niveaux de détermination.
Des feuilles de relevés de terrain (facultatives) seront communiquées ultérieurement à ceux qui se seront inscrits au STERF.

Ces informations seront prochainement disponibles en ligne sur le site Internet de Vigie-Nature http://www.mnhn.fr/vigie-nature

Pour vous inscrire au STERF, renvoyez ce courriel complété ci-dessous à l'adresse : sterf.manil@free.fr
Nom :
Prénom :
n°, rue :
Code postal :
Commune :
Téléphone fixe :
Téléphone mobile :
Adresse e-mail (courriel) :
Vous pouvez déclarer votre intention de suivre un site tiré au sort ET/OU un site choisi. Reportez-vous au protocole détaillé du STERF pour identifier quel(s) type(s) de site vous voulez suivre.

Site tiré au sort : centre du cercle de 10 km de rayon dans lequel le tirage au sort doit avoir lieu (et qui sera réalisé dans le mois qui suit votre inscription).:
Commune :
Numéro postal :

Site choisi :
Commune :
Numéro postal :
Éventuellement lieu dit :
et coordonnées GPS :
Commentaires (si vous le souhaitez) :




Le logiciel de saisie des observations de terrain sera téléchargeable vers la fin avril sur le site de Vigie-Nature http://www.mnhn.fr/vigie-nature

Nous espérons que ce projet de grande ampleur et à long terme séduira un grand nombre de naturalistes.

N'hésitez pas à diffuser ce courriel auprès de vos connaissances et, si vous êtes responsable d'association, de vos adhérents !

Nous attendons donc de vos nouvelles !


Luc Manil (Coordinateur national, Lépidoptéristes Parisiens ; site : http://lepido.paris.free.fr )
et Romain Julliard, Pierre-Yves Henry, Karine Ancrenaz (Muséum National d’Histoire Naturelle, Département Écologie et Gestion de la Biodiversité; site: http://www.mnhn.fr/vigie-nature/




PS : un autre programme de suivi des papillons est lancé en parallèle : il concerne seulement les jardins et est destiné au grand public : c'est l'OPJ (Observatoire des Papillons de Jardins), qui fait l'objet d'un partenariat entre Noé Conservation http://www.noeconservation.org et le MNHN http://www.mnhn.fr/vigie-nature/

Avatar du membre
Saturnin de la Poire
Ron-ron
Enregistré le : mercredi 11 mai 2005, 14:34
Localisation : Troupomey-Les-Deux-Eglises
Contact :

Message par Saturnin de la Poire » vendredi 24 mars 2006, 13:14

oui oui, les lépidos : on se bouge et on s'y met

sinon, vous n'aurez plus d'excuses pour vous défendre quand vous direz "les papillons disparaissent, que font les pouvoirs publics ?". Eh bien voila : les pouvoirs publics créent un programme et une méthodologie, et vous coordonnent
Sat'

Si vous pouvez lire ça, c'est que vous êtes trop près

bmerrien
Membre
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : la foret fouesnant Finistere

Programme de suivi des populations de Papillons de Jours

Message par bmerrien » vendredi 24 mars 2006, 21:03

OK c'est parti !

Avatar du membre
pierre olivier
Membre
Enregistré le : lundi 1 août 2005, 16:54
Localisation : Ste Hermine Vendee France

Message par pierre olivier » vendredi 24 mars 2006, 22:24

Je suis coléoptériste moi....mais ok ! On s'y met !!! :D
allez!!! :wink:
c'est pas dur à faire ,ludique , et scientifique ,alors qu'attendez vous?
++
:D

Avatar du membre
Mariflorélien
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 28 août 2005, 5:41
Localisation : nice
Contact :

Message par Mariflorélien » lundi 27 mars 2006, 16:20

bonjour,

Moi qui passe tous les jours 7h30 dans la roseraie pour le boulot (le plaisir) je vais en voir des papillons :D
bon ok je me lance aussi 8-O .
Je m'en vais de ce pas m'inscrire. :D
Mais bon Diou, qu'est-ce que je fais
là ! 8-O

Avatar du membre
tinius papillonis
Membre
Enregistré le : jeudi 17 février 2005, 12:36
Localisation : Metz moselle (57)

Message par tinius papillonis » jeudi 16 août 2007, 13:09

un peu tard mais bon ça m'intéresse, mais j'ai quelques questions:

les mineurs peuvent-ils participer? sinon faudra que je triche ! :lol:

peut-on choisir un site protégé, comme un plateau calcaire...? :?:

Avatar du membre
SylvainA
Membre
Enregistré le : mardi 15 novembre 2005, 12:26
Localisation : Champsaur, Hautes-Alpes
Contact :

Message par SylvainA » mardi 21 août 2007, 5:01

tinius papillonis a écrit :les mineurs peuvent-ils participer? sinon faudra que je triche ! :lol:
Je ne pense pas que ca pose de problème pour les mineurs ...
tinius papillonis a écrit :peut-on choisir un site protégé, comme un plateau calcaire...? :?:
Ca dépend de la réglementation de ce site protégé : si la capture des paps y ait interdite, ca rend les choses plus difficiles si vous voulez vérifier une identification faites à la vue pendant un comptage. donc à moins que vous n'ayez jamais aucun doute sur vos identifications à la vue, ca me semble très problématique.

De toute façon, le plus important n'est pas de participer sur les sites "choisis", mais sur les site tirés au hasard, pour que le programme ait une bonne représentativité du territoire français : si tout le monde choisi de faire un site en espace protégé, le STERF permettra de connaître l'évolution des populations de papillons dans les espaces protégés, mais certainement pas sur l'ensemble de la France, ce qui est l'objectif. Et pour comprendre les implications par exemple de l'agriculture intensive sur les pops de paps, vaut mieux faire des suivis surtout en dehors des espaces protégés ...

Cordialement,
Sylvain Allombert

Avatar du membre
tinius papillonis
Membre
Enregistré le : jeudi 17 février 2005, 12:36
Localisation : Metz moselle (57)

Message par tinius papillonis » mardi 21 août 2007, 11:18

merci :)

Avatar du membre
verarl
Membre
Enregistré le : lundi 28 août 2006, 15:23
Localisation : Baume les Dames (Doubs)

Message par verarl » mardi 21 août 2007, 12:13

Quelques petites questions :
1) Quelle est la périodicité des comptages ? (quotidien, hebdomadaire, mensuel...)
2) Combien de temps doit durer le comptage ?
3) Faut il donner une liste des espèces observées ou le nombre pour chaque espèce au risque de compter deux fois les mêmes ?
Il faut 2 ans pour apprendre à parler et toute la vie pour apprendre à se taire

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Message par Gyp' » mardi 21 août 2007, 14:56

Il te faut lire le protocole : il y a la réponse à toutes tes questions ... :wink:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Lépidoptères »