Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Argynnis pandora] Petite biologie de l'Argynnis pandora

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : Gyp', PPer, Noisette, totor, bobabar

Avatar du membre
Canigou
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 18:26
Localisation : Pyrénées-Orientales
Contact :

[Argynnis pandora] Petite biologie de l'Argynnis pandora

Message par Canigou »

Bonjour
L'hiver est une saison intéressante car nous pouvons pendant cette période, en général plus calme, revenir sur d'anciens sujets.
En septembre 2008, sur un thème ayant divergé vers les différences entre les Argynnis paphia et pandora , notre admininistrateur préféré a fait la réponse suivante :
Gyp' a écrit :Moi, pour avoir vu très souvent A. pandora dans les P.O., je peux dire que la couleur rose du dessous des AA se remarque même en vol ... :wink:
Je reconnais sans contestation qu'il s'agit du critère principal de différenciation. Mais lorsque le papillon est en vol, c'est loin d'être aussi évident car la plupart du temps, en déplacement dans les airs le dessous des ailes est dans l'ombre. En vol, j'ai une autre méthode qui s'appuie sur la manière différente de voler de ces deux lépidoptères. La plupart des nacrés planent avec élégance ce qui les distingue des lycaenidae pour les plus petits. L'Argynnis paphia est capable de faire un demi tour en vol plané mais pas l'Argynnis pandora au corps plus trappu. Ce dernier a un vol beaucoup plus battu et cela résulte de leurs morphologies différentes. Si je fais une comparaison avec les humains, le corps de A. paphia serait longiligne alors que celui de A. pandora serait bréviligne.
Voilà donc comment j'identifie ces deux papillons en vol ; ce sont mes observations et elles peuvent-être contestées et sans doute sont contestables.

Le second point qui m'interpelle est le suivant : Les Argynnis pandora volent dans le Roussillon de mi-mai à mi-juin et de mi-août à fin septembre. Que deviennent-ils dans la plaine des P.O. de mi-juin à mi-août, alors que d'autres papillons sont présents dont A. paphia ? Je me demande si les A. pandora pratiquent la léthargie estivale, comme tout bon catalan, ou si une deuxième génération est possible comme en Afrique du nord.

Cliché ci-après Cardinal mâle sur œillet des poètes :
Image
: France : 17/5/2009 : Saint-André : 66690
Altitude : 35 m - Taille : > à 60 mm
ref:54172

Cliché ci-après Cardinal mâle en fin de saison et en bon état sur Lagerstroemia hybride :
Image
Canigou : France : 30 8 2009 : Saint-André : 66690
altitude : 35 m - taille : 60 mm
ref:54178
A+
Modifié en dernier par Canigou le samedi 13 février 2010, 20:17, modifié 1 fois.
GGénus

Balises :

Avatar du membre
JeanAlain
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 décembre 2008, 17:47
Localisation : Nantes

Petite biologie de l'Argynnis pandora

Message par JeanAlain »

Bonsoir,

Pour tenter de répondre à une de tes questions (ou du moins t'apporter l'éclairage de sa biologie dans une autre région), sur les côtes vendéennes où il est très abondant, P. pandora émerge à la mi-mai, vole tout l'été sans discontinuer et les derniers individus en loques sont visibles encore fin septembre-début octobre. Il semble donc qu'il s'agit d'une seule génération prolongée, d'autant que les chenilles au dernier stade ont toujours été trouvées en mars-avril et jamais pendant l'été.

D'autre part, je suis d'accord avec toi quand tu affirmes qu'il est souvent possible d'effectuer son identification en plein vol ... sauf à contre-jour :mrgreen:

Avatar du membre
JeanAlain
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 décembre 2008, 17:47
Localisation : Nantes

Petite biologie de l'Argynnis pandora

Message par JeanAlain »

Moi, pour avoir vu très souvent A. pandora dans les P.O., je peux dire que la couleur rose du dessous des AA se remarque même en vol ...
Je suis aussi d'accord avec Gyp'

Sergio 26
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 28 septembre 2006, 17:31
Localisation : Drôme

Petite biologie de l'Argynnis pandora

Message par Sergio 26 »

j'améne mon avis aussi , toutes les années je cotoie ces deux belles éspèces trés communes dans les sous-bois et clairières en Sardaigne , Argynnis paphia restant plus abondant ,quelquefois des centaines d'individus sur de courtes distances posés sur les ronciers et autres chardons ,Argynnis pandora est plus erratique et parcours de plus grandes distances , son vol est plus véloce et rectiligne , il s'éleve plus facilement dans les airs , plus farouche une fois dérangé ; sa couleur vert olive foncé et le lavis rosé se distingue aussi en vol. C' est aussi un adepte des perchoirs souvent en hauteur sur les branches des chênes d'ou il nous surprend par ces envols surprises et trés rapides .
j'ai remarqué que par trés fortes chaleurs 35° voir 40° fréquent en Sardaigne il est plus rare ou reste cantonné au lieu ombragés et humides , il ferait une sorte d'estivation , en tout cas vole jusqu'à début octobre.
Sergio.

Avatar du membre
Canigou
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 février 2010, 18:26
Localisation : Pyrénées-Orientales
Contact :

Petite biologie de l'Argynnis pandora

Message par Canigou »

Bonjour,

Je vous remercie pour les précisions que vous m'avez apportées concernant la période de vol de l'Argynnis pandora. En conséquence, pendant les prochaines fortes chaleurs estivales j'irai me promener dans le piémont des Albères (chaîne de montagnes qui prolongent les Pyrénées jusqu'à la Méditerranée) à la recherche du Cardinal en estivation, ce secteur, à 3 km environ du maquis où je demeure, étant sans doute plus frais en été.

Pour la vision en vol du dessous rose/rouge des ailes antérieures de l'A. pandora, je pense personnellement que vous avez une acuité visuelle aussi perçante que celle des rapaces, ou alors, que je suis atteint de dyschromatopsie congénitale, ce qui est fort probable. :0021:
A+
GGénus

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Lépidoptères »