BIBLIOGRAPHIE HETEROCERES (papillons de nuit).

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : PPer, Gyp', tcand, totor

Avatar du membre
pito
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005, 16:25
Localisation : Ille-et-Vilaine

BIBLIOGRAPHIE HETEROCERES (papillons de nuit).

Message par pito » dimanche 6 novembre 2005, 16:11

Avec quels bouquins vous travaillez pour identifier les heteroceres ?
j'ai rien trouvé là dessus sur ce forum ni dans entomo-café ...

Avatar du membre
pito
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005, 16:25
Localisation : Ille-et-Vilaine

Message par pito » dimanche 6 novembre 2005, 17:25

ok merci

Piezo a écrit :A mon sens génial mais hélas plus qu'épuisé :
Novak I. et Severa F., 1983 – Le multiguide nature des Papillons d'Europe, 352 p., Bordas, Paris.
Jetez-vous dessus si vous en trouvez d'occasion, il y a moins d'espèces que dans Skinner mais elles sont très bien choisies. Ce sont de plus de bons dessins (photos dans Skinner).
c'est avec celui là que je travaille
je trouve qu'il y a souvent des problemes de couleurs au niveau des dessins , et il me semble que la clé ne permet de mener qu'aux genres (d'un aautre coté je suis pas encore assez pointu pour me servir de clé, je vais m'y attaquer cet hiver) ; et il est pas tout a fait complet (des especes que j'ai postées sur le forum et qu'on m'a identifiées ne sont pas presentes dedans) maintenant, s'il n'y a rien de mieux, je vzis continuer ac celui ci :wink :D

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Message par Gyp' » dimanche 6 novembre 2005, 18:03

8-) Malgré les critiques cinglantes dont ils ont déjà fait l'objet ici, je citerai pour les débutants les fascicules II et III de la Série 6 de "Lépidoptères de France, Belgique, Suisse" par Claude HERBULOT aux Editions N. BOUBEE.
Ils pêchent très sérieusement en ce qui concerne la nomenclature (puisqu'ils datent des années 1945-1950), mais ils sont très pratiques pour les novices .... les noms actuels peuvent assez facilement se trouver grâce à Internet :wink: L'iconographie est assez fiable bien que certaines rééditions aient des couleurs un peu "forcées" :?
Gyp :0005:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Avatar du membre
bellieri
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 11 octobre 2005, 12:37
Localisation : Ariège
Contact :

biblio lépidos nocturnes

Message par bellieri » mardi 8 novembre 2005, 11:04

Pour ma part, voici la liste des ouvrages que j'utilise, avec leurs
cotés positifs et leurs limites ! :

1 - Geometridae : le fameux Leraut, "Les papillons dans leur milieu"
(1997), sauf pour les Idea et les Eupithecia (déterminations très
délicates sans l'avis d'un spécialiste de ces groupes). Les
illustrations sont de bonne qualité, pour un prix très abordable. Il
manque environ 40 espèces de la faune française, pour la plupart
méditérranéennes ou très peu citées. Pour s'en rendre compte, il suffit
de reprendre la liste synonimique de Leraut disponible en fichier excel
dans mon dossier David Demerges (sur le forum). Une coquille à noter ! :
P 184, dans la planche des Idea, le n° 37 n'est pas Idaea sylvestraria,
mais Idaea elongaria (même que le n° 42) !
Pour le groupe des Eupithecia et Idaea, une série de plusieurs volumes
vient de sortir : Geometrid Moths of Europe (chez Apollo Books Ed.). Une
qualité exceptionnelle, des schémas et planches photos magnifiques. Le
Volume sur les Idaea vient de sortir, celui sur les Eupithecia est sorti
l'année passée. Toutes les espèces européennes sont illustrées, avec des
cartes de répartition détaillées.

2 - Sphingidae, Lasiocampidae, Lymantridae, Notodontidae, Axiidae,
Drepanidae : Toujours le même Leraut. Mais attention aux coquilles aussi
ici :
P 120, planche de Sphingidae : Hyles vespertilio est le n° 7, H.
hippophaes est le n° 8, H. gallii est le n° 4 et H. livornica est le n°
5, le n° 9 est H. euphorbiae.

3 - Arctiidae : elles sont toutes représentées, à part une espèce :
Hyphantria cunea. Pour moi, la planche des Eilema n'est pas suffisante
pour une détermination certaine. J'utilise alors l'article "Contribution
à l'étude des Eilema français (Arctiidae Lithosiinae)", de H. de
Toulgoët (1952, Revue Francaise de Lépidoptérologie, vol. 13, fascicule
11-12).

4 - Noctuidae : vaste sujet ! Le Leraut n'est pas utilisable (peu
d'espèces, espèces difficiles de détermination), sauf pour les
Plusiinae, les Catocaliinae, les Noliinae et les Eublemniinae; ou quasi
toutes les espèces sont représentées. Ces sous-familles sont de
détermination assez facile avec l'habitude, et le Leraut est toujours
utile dans ces cas la sur le terrain quand la mémoire flanche !
Pour les autres sous-familles (Noctuinae, Hadeninae, Cucullinae)
plusieurs ouvrages : La fameuse série des "Noctuidae Europeae" (sous la
direction de M. Fibiger). Le nec plus ultra pour cette famille :
planches couleurs, textes francais /anglais pour les 3 premiers volumes,
dessins des genitalia, cartes de répartition (sommaires!). Chaque volume
est assez onéreux (environ 130 euros en moyenne), mais indispensables
pour celui qui veut se spécialiser.
Sinon, un autre livre très abordable et que vous pouvez amener avec vous
sur le terrain : "The Noctuids of Central Europe", de J. Nowacki. Bcp
d'espèces sont représentées, les genitalia aussi. Malheureusement, la
majorité des méditerranéennes strictes ne sont pas illustrées. Idéal
pour la moitié nord de la France.

Pour les Microlépidoptères, je n'aborderai ici que les familles les plus
connues. Je fais vérifier quasiment toutes mes déterminations et
considère que toutes ces familles nécessitent la confirmation de
détermination par des spécialistes, les livres apportant une réponse
pour les espèces caractéristiques, et une première approche pour les
groupes d'espèces.

5 - Pyralidae : le meilleur ouvrage français de vulgarisation qui traite
de ces familles est le "Guide entomologique" (Leraut), paru récemment
sous les Ed. Delachaux & Niestlé. Quasi toutes les espèces françaises y
sont, mais les illustrations sont parfois mauvaises (espèces claires sur
fond blanc). Ceci étant, ce guide est très bien fait pour cette famille
dont l'auteur est spécialiste !

6 - Sesiidae : Cette famille est de détermination difficile, sans
l'attraction aux phéromones spécifiques de synthèse. J'utilise le Leraut
pour partie, et "Bombici e sfingi d'Italia" (Bertaccini $ Fiumi,
Sesioidea, 2002 ). Mon
"dernier livre" pour cette famille est un spécialiste allemand !

7 - Zygaenidae : 2 ouvrages français sont a retenir : DROUET E., FAILLIE
L., 1997.- Atlas des espèces Françaises du genre Zygeana Fabricius.
J.-M. Desse éd., 74 p.
FAILLIE L., 1994.- Guide pour l’identification des espèces Françaises du
genre Zygeana. J.-M. Desse éd., 52 p.
Avec cela, vous savez (presque) tout sur les zygènes. Je vous conseille
également pour la détermination de certains groupes délicats : LIGUE
SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA NATURE (L.S.P.N.), 1999.- Les Papillons
et leurs biotopes. Volume 2, L.S.P.N. Pro Natura, Bâle, 667p.

8 - Tortriciidae : Le spécialiste des Tordeuses d'Europe (Razowski)
a sortir "Tortricidae of Europe" Vol 1 & 2 (Razowski, 2002 - 2003), qui
est la reference actuelle dans cette famille. Tres tres bien fait.


Voila pour l instant. Si vous souhaitez voir ces livres, aller sur les
site wwww.insecta.de

Amicalement,

David ou bellieri

Avatar du membre
bellieri
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 11 octobre 2005, 12:37
Localisation : Ariège
Contact :

rectifications

Message par bellieri » mardi 8 novembre 2005, 11:32

Le message que j'ai envoyé est en fait un copier-coller d'un message que j'avais fait sur Tela-papillons. Je parle à un moment de la liste Leraut réactualisée, disponible en fichier excel.

Cette liste est téléchargeable sur le forum Tela-Papillons (groupe yahoo), dans le dossier david demerges.

Donc ne cherchez pas ici, vous la trouverez pas !!! :lol:

David

Avatar du membre
Piezo
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Rambouillet
Contact :

biblio lépidos nocturnes

Message par Piezo » mercredi 9 novembre 2005, 6:07

bellieri a écrit :...
6 - Sesiidae : Cette famille est de détermination difficile, sans
l'attraction aux phéromones spécifiques de synthèse. J'utilise le Leraut
pour partie, et "Bombici e sfingi d'Italia" (Bertaccini $ Fiumi,
Sesioidea, 2002 )....
Les phéromones de Sesiidae ne sont pas spécifiques, la spécificité est visuelle dans cette famille !

C'est justement à cause de ça que l'utilisation de molécules synthétiques a permis de découvrir plein de nouvelles espèces.

PieZo 8-O

Avatar du membre
Euphydryas
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 20 mars 2005, 21:19
Localisation : Nîmes (30)

biblio lépidos nocturnes

Message par Euphydryas » lundi 14 novembre 2005, 13:20

bellieri a écrit : 4 - Noctuidae : vaste sujet ! Le Leraut n'est pas utilisable (peu
d'espèces, espèces difficiles de détermination), sauf pour les
Plusiinae, les Catocaliinae, les Noliinae et les Eublemniinae; ou quasi
toutes les espèces sont représentées. Ces sous-familles sont de
détermination assez facile avec l'habitude, et le Leraut est toujours
utile dans ces cas la sur le terrain quand la mémoire flanche !
Pour les autres sous-familles (Noctuinae, Hadeninae, Cucullinae)
plusieurs ouvrages : La fameuse série des "Noctuidae Europeae" (sous la
direction de M. Fibiger). Le nec plus ultra pour cette famille :
planches couleurs, textes francais /anglais pour les 3 premiers volumes,
dessins des genitalia, cartes de répartition (sommaires!). Chaque volume
est assez onéreux (environ 130 euros en moyenne), mais indispensables
pour celui qui veut se spécialiser.
Sinon, un autre livre très abordable et que vous pouvez amener avec vous
sur le terrain : "The Noctuids of Central Europe", de J. Nowacki. Bcp
d'espèces sont représentées, les genitalia aussi. Malheureusement, la
majorité des méditerranéennes strictes ne sont pas illustrées. Idéal
pour la moitié nord de la France.


David ou bellieri
Ouais le problème c'est vraiment d'avoir un bon bouquin pour la détermination des noctuelles. 130E pièces vive la ruine !!

Rien de moins onéreux ? :cry:

Avatar du membre
bellieri
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 11 octobre 2005, 12:37
Localisation : Ariège
Contact :

la ruine

Message par bellieri » mardi 15 novembre 2005, 10:04

Et oui, je sais, c 'est la ruine comme tu dis, mais combien peuvent couter 25 ans de travail d'un spécialiste ? Difficile à dire, mais finalement, c'est pas cher payé l'heure d'entomologie ...

Sinon, le bouquin intitulé "The Noctuids Moths of central Europe coute 40 euros.

David

Avatar du membre
Sylvain M.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 19 avril 2006, 13:40
Localisation : Saint-Pierre-des-Nids / Mayenne (53)
Contact :

Message par Sylvain M. » mardi 31 octobre 2006, 14:26

Merci David pour les coquilles que tu as relevé dans le Léraut.

Je viens de les corriger dans mon bouquin, mais pour les Sphingidés, tes corrections ne donnent pas le nom du N°6 de la planche p.120-121.
2 - Sphingidae, Lasiocampidae, Lymantridae, Notodontidae, Axiidae,
Drepanidae : Toujours le même Leraut. Mais attention aux coquilles aussi
ici :
P 120, planche de Sphingidae : Hyles vespertilio est le n° 7, H.
hippophaes est le n° 8, H. gallii est le n° 4 et H. livornica est le n°
5, le n° 9 est H. euphorbiae.
Par déduction (et consultation de Lep.it), je suppose qu'il s'agit de Hyles dahlii. C'est bien ça ?

Depuis le post du message, as-tu repéré d'autres coquilles ?

Encore félicitations pour ce post très instructif !

Sylvain

Sergio 26
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 28 septembre 2006, 17:31
Localisation : Drôme

Message par Sergio 26 » mardi 31 octobre 2006, 18:23

Par déduction (et consultation de Lep.it), je suppose qu'il s'agit de Hyles dahlii. C'est bien ça ?
Oui exact ; espéce que je connais bien je l'ai élevé plusieurs fois en Sardaigne.
Sergio.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Lépidoptères »