Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Polyommatus icarus] *** Gynandromorphe

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : Noisette, PPer, Gyp', totor, bobabar

Avatar du membre
bobabar
Animateur
Enregistré le : dimanche 12 mai 2013, 18:43
Localisation : Val d'Oise

Gynandromorphe

Message par bobabar »

Je parlais de ton lien qui débouche sur le descriptif d'un livre.

Balises :
Avatar du membre
JeanAlain
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 décembre 2008, 17:47
Localisation : Nantes

[Polyommatus icarus] *** Gynandromorphe

Message par JeanAlain »

Pas d'erreur, c'est dans cet ouvrage que figure la photo de la "ronde des gynandromorphes".
Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).

Gynandromorphe

Message par Gyp' »

bobabar a écrit : vendredi 8 mai 2020, 15:27 Quelles fautes ? :wink:
J'ai mis les photos sur l'autre sujet, mais je vais changer pour un lien, pour faire de la pub à celui-ci. :)
Et ton lien pointe sur ton sujet mais en son milieu (2ieme page et pas au début) : c'est volontaire ? :0002:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.
Avatar du membre
JeanAlain
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 3 décembre 2008, 17:47
Localisation : Nantes

[Polyommatus icarus] *** Gynandromorphe

Message par JeanAlain »

J'ai dit que j'en ai vu 3 bipartis mais j'ai oublié de préciser que j'en ai obtenu un encore plus particulier lors d'un élevage de chenilles de Malacosoma franconica. Parmi la petite dizaine d'imagos que j'ai obtenu en 2006, le dernier émergé avait l'habitus d'une femelle, au premier abord. Les femelles étant très placides (alors que les mâles volent à peine émergés et deviennent vite des loques volantes si on les laisse dans la cage d'élevage), je n'y ai pas prêté attention. En y regardant de plus près dans l'après-midi, j'ai vu que la bestiole s'était roulée dans son méconium et avait volé à la manière d'un mâle. Surprise, elle avait les ailes, le thorax et l'abdomen d'une femelle mais des antennes de mâle. Et j'imagine que dans sa tête, vu son comportement, elle [il ?] se prenait pour un mâle. Pas de photo à vous proposer tellement elle [il ?] était moche à l'arrivée...

Retourner vers « Lépidoptères »