Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Papilio machaon X hospiton] Hybride ou pas??

Les papillons vous intriguent ?

Animateurs : bobabar, PPer, Noisette, Gyp', totor

Papillon des Alpes
Membre
Enregistré le : lundi 3 septembre 2007, 23:51

hospiton

Message par Papillon des Alpes »

Une fois de plus, je peux confirmer beaucoup des propos tenus.

1, Il y a des hybrides naturels.
J'en ai eu 3, une femelle et mâle, le troisième est mort formé dans la chrysalide sans éclore (snif). Strobino les avait étudié en 1970, on arrive à reconnaître les chenilles à leurs dessins, elles sont différentes selon qu'elles sont dans le sens hospiton mâle x machaon femelle où l'inverse...et en plus la femelle choisi bien évidemment sa plante et non celle du mâle qui l'a fécondée. Tous les hybrides sont nés en "seconde génration" comme s'ils avaient été des machaon (10/12 jours après nymphose), alors que physiquement ils sont très intermédiaires entre les deux espèces. Dommage pour les photos des chenilles, à l'époque de mes élevages je n'avais pas d'appareil à la hauteur et elles sont très moyennes (promis quand je trouve comment ça marche, demain... je les mets en ligne). Pour les papillons je peux les reprendre avec des moyens corrects. Celles que j'ai trouvées étaient donc sur férule et collectées dans un secteur de 1 ou 2 km2 (quand j'ai trouvé la première chenille, je me doutais qu'il y en aurait d'autres). J'ai bien sûr trouvé beaucoup plus d'hospiton.

2, Il y a une seconde génération partielle
Les hospiton ont donné quelques exemplaires de seconde génération, je dirais environ 10 %. N'étant pas en Corse pour voir leur réaction in-situ, je ne sais pas ce qu'ils auraient fait dans la nature, mais une chose est sûre, Ferula communis est très mal en point à leur naissance (je la connais bien car j'adore cette belle ombellifère et l'ai "elevée" aussi, j'en ai dans mon jardin !! oui je sais je suis vraiment intoxiqué) et ne saurait en aucun cas leur servir de plante hôte. Ruta corsica sert dans certains endroits de Corse, mais pas là où je les ai récoltés. Une autre ombellifère de remplacement ? ou mourir tout simplement ? c'est possible aussi, ou faire des hybrides avec des machaons encore présents, eux, avec leurs fenouils encore très beaux.

3 les hybrides ne se perpétuent pas
Ca semble évident, sans quoi hospiton aurait déjà disparu. Je rejoins totalement Jean-Pierre sur le fait que c'est machaon qui descend d'hospiton (ou de leur ancêtre commun qui est très proche d'hospiton), dans l'Hymalaya on trouve d'ailleurs en des lieux reculés des formes de machaon extrêment proches d'hospiton. La dilution des hybrides cesse obligatoirement car pour les êtres vivants il ne peut pas y avoir de "fraction d'être", arrivé à des statistiques inférieures à 1 %, c'est forcément, soit 1 soit 0, ce qui conduit rapidement à 0 et ce systématiquement (et mathématiquement).

Voilà je me suis encore laissé aller à bavarder, du coup j'en aurai moins à mettre quand je développerai "hospiton" plus en détail.

Balises :
Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).

Message par Gyp' »

EDIT D'ANIMATEUR : il est rappelé aux forumeurs qu'il est interdit, sauf autorisation officielle des autorités compétentes, de prélever dans la nature les oeufs, larves, nymphes ou imagos des espèces protégées au sens de l'arrêté du 23 avril 2007 (JORF du 6 mai 2007).

P.S
. : cette précision ne vise en aucun cas "Papillons des Alpes" qui reste responsable de ses écrits et qui possédait peut-être le droit d'effectuer des prélèvements à des fins d'élevage .. !
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.
Avatar du membre
lépi-net
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 20 décembre 2006, 22:20
Localisation : Yvelines

Message par lépi-net »

:roll: La loi parle des hospiton et pas des hybrides !
De plus, prélever un hybride ne compromet en rien les populations d'hospiton.
Je ne suis donc pas sûr que aussi bien dans la lettre que dans l'esprit, ta remarque puisse être prise en compte, mon cher Gyp ! (mais c'était bien tenté quand même :wink: )

Iron Moth
Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).

Message par Gyp' »

Papillon des Alpes a écrit :......
2, Il y a une seconde génération partielle
Les hospiton ont donné quelques exemplaires de seconde génération, je dirais environ 10 %. N'étant pas en Corse pour voir leur réaction in-situ, je ne sais pas ce qu'ils auraient fait dans la nature......
Cette phrase ne laisse pas de doute sur le fait que P. hospiton a bel et bien été "élevé", ce que "Papillon des Alpes" n'a pas l'air de nier !..... 8-)


Mon rôle ici, cher Iron Moth, se borne à rappeler une réglementation que tout un chacun a certes le droit de "discuter, contester, rejeter" mais que
www.insecte.org (que je représente avec la couleur violette dévolue aux animateurs) ne peut laisser dans l'ombre .. :idea:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.
Avatar du membre
lépi-net
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 20 décembre 2006, 22:20
Localisation : Yvelines

Message par lépi-net »

Je conteste pas, monsieur l'arbitre, j'avais conclu un peu vite que l'élevage n'avait porté que sur des chenilles hybrides...

Là, je m'incline... :oops:

Iron Moth
fdttl
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 13 février 2005, 17:57
Localisation : Aquitaine

Message par fdttl »

Si j'ai bien compris,c'est interdit d'élever des pythons.
fd
amateur apoïdes
Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).

Message par Gyp' »

C'est même beaucoup plus complexe que ça ..... 8-)
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Retourner vers « Lépidoptères »