Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

des p'tites bulles

Chasse, observation, techniques de collection Vos secrets
-----> par ici !

Animateur : alastor

Sujet précédentSujet suivant
legnome67
Membre
Enregistré le : jeudi 16 février 2017, 1:12
Localisation : Bas Rhin

des p'tites bulles

Message par legnome67 »

Bonsoir,

ayant une bino en prêt et aucune connaissance en dissection entomo, je me suis néanmoins lancé dans l'identification des génitalias de quelques hétérocères.

Notamment ici Oligia strigilis.

Après avoir lu quelques posts, vu l'une ou l'autre vidéo étrangère, j'arrive à peu près à sortir des génitalias pas trop moches. J'ai même réussi à les étaler pas trop mal (tout du moins je suis satisfait par ce que j'arrive à sortir aussi rapidement)
.
Mais comme on le voit sur la photo, ben y a pleins de bulles. Je pense que ça vient du fait que les génitalias étaient encore mouillés ?

Bref, comment essayer au maximum de les limiter/supprimer ? (ici j'ai mis une goutte de vernis à ongle, j'avais lu ça quelque part).

Du coup c'est encore rattrapable sur celui ci ?

Merci à vous


Image
Stéphane STEIN : France : Otterswiller : 67700 : 02/06/2020
Altitude : NR - Taille : non mesuré
Réf. : 259309
Avatar du membre
DPascal
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : 59 Nord

des p'tites bulles

Message par DPascal »

Bonjour,

Tu mouille à peine et très légèrement la surface de ta préparation avec une petite goutte de solvant (n'y vas pas comme un bourrin) compatible avec le médium utilisé, par exemple alcool 95° pour l'euparal.
ça ne fonctionne pas avec les bulles situées à l'intérieur de l'organe.
liptaster
Membre
Enregistré le : vendredi 28 septembre 2007, 7:48
Localisation : Absurdistan

des p'tites bulles

Message par liptaster »

J'use PVP: polyvinylpyrrolidon, pas toxique et solvable en eau qui le fait très simple. Vous pouvez y mettre les parties génitales fraîchement préparées et donc humides.

La recette est la suivante (en% en poids):
- 50% d’eau - comme solvant
- 40% de polyvinylpyrrolidone (PVP) Molgew. 25 000 - l’agent d’intégration réel.
- 5% de glycérine - en tant que plastifiant
- 5% de sorbitol - est hygroscopique et régule la teneur en eau (disponible en pharmacie ou en pharmacie comme substitut du sucre pour les diabétiques)

Préparation: Dissoudre la poudre de PVP dans de l'eau en agitant vigoureusement; seulement après ajoutez la glycérine et le sorbitol. Les bulles d'air qui entrent avec l'agitation puissante disparaissent automatiquement après un jour ou deux. Pour prévenir les moisissures, par exemple, vous pouvez ajouter 0,3% de thymol, mais cela pue énormément et je ne le fais pas et je n’ai jamais eu de moisissure.

S'il y a trop d'eau dans la solution, des fissures apparaissent souvent dans le PVP après séchage sur le carton. Trop d'eau disparaît en laissant le pot ouvert, pas assez d'eau: on le peut simplement ajouter.
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Trucs et astuces d'entomologie »