Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

3 mm c'est beau sous bino reste t-il encore à les rendre exploitable

Chasse, observation, techniques de collection Vos secrets
-----> par ici !

Animateur : alastor

Avatar du membre
DG.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 6 octobre 2004, 15:27
Localisation : Le pays de Vivarais

3 mm c'est beau sous bino reste t-il encore à les rendre exploitable

Message par DG. »

Salut,

J’ai un problème de TAILLE !

Je n’arrive pas à étaler des charançons de petites tailles (3 mm), avec leurs grandes pattes et leurs grands rostres, c’est vraiment la galère !!!

Y a-t-il une technique adéquate ?
Les coller sur une paillette, je galère pendant des heures et le résultat je vous laisse deviner le carnage.
Les piquer dans l’élytre droite avec une aiguille 000, pas mieux.

Bref, comment préparer ces bestioles récalcitrantes, je suis preneur d’une technique pour les conserver permettant de les identifier.

Merci d’avance pour votre aide précieuse

DG un néo-curculionidéphile au bord de la crise de nerf
David

Je recherche toutes données sur les Tenebrionidae de Guyane.
Avatar du membre
Dom'
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 16 décembre 2004, 18:54
Localisation : Zuydcoote (le week-end)

Message par Dom' »

Il y a une astuce, déjà citée sur ce forum : tu colles ta bestiole préalablement ramollie (ou mieux : pas encore desséchée) au vernis à ongles sur une paillette, tarses et antennes compris, en n'ayant pas peur de tartiner pour donner à l'ensemble un bon aspect. Tu oublies quelques jours la paillette et la bestiole presque noyée dans le vernis le temps qu'elle sèche. Tu trempes ensuite le tout dans un solvant ad hoc (l'éther acétique par exemple), qui dissout tout le vernis sans ramollir la bête, en rinçant au final à l'éther acétique. Une fois la bête débarrassée de son vernis et le solvant bien évaporé, les articles sont exactement comme tu les as disposés et tu n'as qu'à la recoller comme à ton habitude sur une plaquette neuve.
Avatar du membre
DG.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 6 octobre 2004, 15:27
Localisation : Le pays de Vivarais

Message par DG. »

Merci Dom,

Je vais essayer ce week-end, cela reste toute de même très périlleux surtout pour ces petits curcu aux longues pattes et long rostre.
David

Je recherche toutes données sur les Tenebrionidae de Guyane.
littlebigfly
Membre
Enregistré le : mercredi 20 septembre 2006, 9:43
Localisation : 64

Message par littlebigfly »

ou alors, tu peux les piquer avec une minutie, et bloquer les pattes avec des minuties, en attendant que la bête durcisse...
"On peut estimer à au moins 100 000 le nombre d'espèces de Diptères répertoriées par les entomologistes." Loïc Matile.
vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Message par vanderbergh »

Si c'est d'un Apion dont tu parles, c'est pas trop difficile à préparer 8-) tu le dispose sur le dos sur une surface anti-glisse :wink: , tu étales les pattes de chaque coté avec un fin pinceau, tu redresses le rostre dans l'axe du corps ( la tête suivra :!: ) tu étales les antennes lattéralement et tu n'as plus qu'à placer ton spécimen, fixé sur la pointe du pinceau humidifié, sur un point de colle :D
C'est généralement à ce moment là que les antennes reprennent leur place dans leurs scrobes et que les pattes sont happées par la colle....non je plaisante :D çà se passe généralement bien si ton sujet est parfaitement souple 8-O
Après cette opération laisse sécher la colle (gomme arabique) quelques mn , tu peux alors rectifier la position des pattes, de la tête et des antennes à l'aide d'une fine aiguille emmanchée, celle qui t'a permis de maintenir la bête sur le dos au debut de l'opération :!:
Beaucoup de patience te sera nécessaire mais tu seras content du résultat
:D
Si tu as affaire à des Acalles ou des Ceuthorrhynches c'est une autre galère :twisted:
Image
vanderbergh : France : 20 6 2000 : les Clayes sous bois : 78
altitude : 200m - taille : 3mm
ref:17422
Avatar du membre
DG.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 6 octobre 2004, 15:27
Localisation : Le pays de Vivarais

Message par DG. »

Salut,

Oui, il s’agit bien de ces fameux apions :evil: , merci bien pour ces techniques que je ne manquerait pas de tester !
David

Je recherche toutes données sur les Tenebrionidae de Guyane.
Avatar du membre
léo
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 1 janvier 2008, 11:05
Localisation : Ariège et Landes principalement

Message par léo »

Alors cette technique ? (je fais remonter ce post pour recuperer des impressions :wink: )
Avatar du membre
DG.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 6 octobre 2004, 15:27
Localisation : Le pays de Vivarais

Message par DG. »

Et bien j'utilise la technique dite de la tartine de vernis à ongles, décrite par Dom' dans ce post, et le résultat est satisfaisant :D
Tout ce joue dans la texture du vernis qui ne doit pas être, ni trop liquide, ni trop pâteux :wink:
David

Je recherche toutes données sur les Tenebrionidae de Guyane.
Avatar du membre
Nico
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 13 septembre 2004, 6:23
Localisation : Lussant geles

Message par Nico »

le seul petit bémol est que parfois un dépôt blanchâtre se fait après passage dans l'acétone.

mais sinon très très bon système pour étalé
Avatar du membre
léo
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 1 janvier 2008, 11:05
Localisation : Ariège et Landes principalement

Message par léo »

Ok donc satisfait 8-) , j'utilise une technique quasiment similaire, sauf que je laisse la bestiole sur le dos , et je retourne la paillette avec le point de colle (a bois pour moi) sur la bete :o
On m'avit parlé du coup du pinceau, je vais tester :wink:

Retourner vers « Trucs et astuces d'entomologie »