[Hyménoptères] vers une clef des genres de Pompilidae de France

Animateurs : Animatrices, Animateurs

Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

[Hyménoptères] vers une clef des genres de Pompilidae de France

Message par Fred » vendredi 1 septembre 2006, 22:50

Chose promise, chose due.

je vais essayer de vous faire une clef des genres des sous-familles des Pompilidae de France... Il s'agit d'un brouillon que je vous demande de commenter le cas échéant. Je demande cela particulièrement à Adrien, Didier et Franck a qui j'ai fourni une petite collection de référence et qui pourront ainsi suivre...

Cette clef ne sera pas une traduction, mais suivra la méthode que j'applique pour l'identification de mes Pompilidae...

Dès le niveau générique il est préférable de faire une clef pour les femelles et pour les mâles...


[doc_forum_hym]
Modifié en dernier par Fred le dimanche 3 septembre 2006, 23:59, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred » vendredi 1 septembre 2006, 23:43

Pompilidae de France



Clef des sous-familles


1. _ Yeux réniformes, convergents vers le clypeus (dessin d'Adrien) abdomen fortement comprimé à l'apex, griffes des pattes courbées en angle droit........................................Ceropalinae , (un seul genre en France....................Ceropales)
_ Yeux non réniformes, abdomen normalement arrondi à l'apex, griffes des pattes ne formant pas un angle droit..................................2

Image
Adrien : France : 29 8 2006 : : 35
ref:13042




2. _ Voir les dessins d'Adrien ci-dessous : [Ailes & Apex du tibias 3]

Exemples:
Aile de Pompilinae (>voir)
Aile et tibia III de Pepsinae (>voir)

et rajouter pour les femelles le sternite 2 avec un étranglement formant un sillon séparant en deux parties distinctes ce sternite ... pour les Pepsinae.

Image
Adrien : France : 29 8 2006 : : 35 [Ailes & Apex du tibias 3]
ref:13043





(Femelles : 12 articles antennaires ; six tergites visibles au gastre)


Pompilinae - clef des genres femelles



1. _ Partie déclive du propodeum fortement échancrée ses bords latéraux modifiés forment des arêtes vives (>Voir A , B ), ou des dents (> voir)...............................2
_ Partie déclive du propodeum sans dent ni arête vive.......................5

2. _ Tête en forme de capuchon (de stylo Bic, hi hi) (> voir), recouvrant en partie le pronotum (> voir).........Homonotus
(une seule espèce en France Homonotus sanguinolenteus dont la forme mélanique était considérée comme une espèce)

_ Tête non modifiée ne recouvrant pas le pronotum (> voir)............3

3. _ Peigne tarsal présent (> voir)...................................Aporinellus
(là je suis gonflé, j'aurais bien pu m'étendre un peu en indiquant : que les bords latéraux de la partie déclive du propodeum forment des dents, coloration gris cendré. En France deux espèces Aporinellus sexmaculatus qui a la troisième cellule submarginale pétiolée (> voir) et qui est une espèce commune et Aporinellus moestus dont la troisième cellule submarginale est non pétiolée et qui est une espèce considérée comme rare)

_ Peigne tarsal absent......................4

4. _ Griffes des pattes dentées ; bord latéraux de la partie déclive du propodeum avec deux dents (> voir), labre allongé sortant nettement de sous le clypeus...........................Eoferreola

(trois espèces en France, se référer à Shmidt Egger et Wahis pour les identifier, notes fauniques de Gembloux) on peut noter que ce genre est très particulier car le deuxième sternite possède un étranglement qui ressemble étrangement à celui présent dans la sous-famille des Pepsinae... personne n'est parfait.

_ Griffes des pattes bifides (> voir), bord latéraux de la partie déclive du propodeum sans dent (> voir), le, clypeus très allongé (en forme de truelle raccourcie) recouvrant entièrement le labre ainsi qu'une grande partie des mandibules.....................................Ferreola

(une seule espèce en France Ferreola diffinis, que l'on pense cleptoparasite d'autres pompilidae, car elle a les antennes épaissies, ce que je n'ai même pas mis dans la clef).

5. _ Partie déclive du propodeum échancrée, (pas de tâches de couleur jaune le long de la bordure interne des yeux, "là c'est pour éviter la confusion avec Anospilus, si le caractère de l'échancrure est mal interprété)......... ..............................Dicyrtomellus
(j'aurais pu ajouter un peigne tarsal présent, ainsi qu'une coloration gris cendré, et la grande taille de l'insecte qui est supérieure à 12 mm)... il y a qu'une seule espèce en France Dicyrtomellus tinginata (l'ancien argentatus de Wahis). En revanche, il y a beaucoup d'espèces en Afrique du Nord et là on se rend compte que ce genre n'est pas facile à caractériser (il est entre Aporinellus et Anospilus) et l'échancrure est le seul caractère constant mais parfois pas facile à voir, ce qui n'est pas le cas pour notre espèce française

_ Partie déclive du propodeum sans échancrure...........6

6. _ Deux cellules submarginales aux ailes antérieures..........................7
_ Trois cellules submarginales aux ailes antérieures.........................11

7. _ Les insertions antennaires touchent la base du clypeus (>voir 1, voir 2), (abdomen comprimé latéralement).................Aporus
(trois espèces en France)
_ Ecart nettement visible entre les insertions antennaires et la base du clypeus..................8

8. _ Griffes des pattes bifides (> voir A, B,).................................Telostegus
(Là je dois dire que le look des telostegus est très évident, ils ont un propodeum très allongé en forme de U, un metapostnotum large au centre, un peigne tarsal souvent très important... mais comme le critère des griffes bifides est définitif dans la configuration que j'ai choisi, je ne m'encombre pas... 2 espèces en France, voir Wahis Notes Fauniques de Gembloux)
_ Griffes des pattes dentées...............................9

9. _ Metapostnotum presque de la largeur du scape..............................................Tachyagetes
(là c'est le gros chantier... 7 espèces selon Wolf... 4 selon Wahis et moi-même en personne)
_ Metapostnotum très étroit beaucoup plus fin que la moitié du scape.................................................10

10. _ Antenne filiforme, nervure rt 2 droite (radiale transverse 2, qui clos donc la deuxième submarginale), pas de peigne tarsal.....................Microphadnus
(une seule espèce en France Microphadnus pumilus (>voir), qui est comme son nom l'indique pas un grosse bête et dont la coloration gris cendré suffit à la séparer de l'espèce du genre qui suit)
_ Antenne épaissie, les articles courts, peigne tarsal bien net, (rt2 courbe comme chez tous les Pompilinae de la faune de France)........................................................... Evagetes
(ici une seule espèce d'Evagetes "Evagetes dubius" répond au critère de seulement deux cellules submarginales, toutes les autres espèces de ce genre possèdent trois cellules submarginales vous voilà prévenu !, je n'utilise donc pas tous les critères du genre pour cette étape).

11. _ Au moins une paire de griffes bifides (> voir).......................12
_ Toutes les griffes des pattes dentés..............13

12. _ Seules les griffes des pattes antérieures sont bifides (> voir), (option : propodeum à pilosité épaisse, vertex bossu)......Batozonellus
(eh oui vous l'aviez pas reconnu comme cela...le Batozonellus lacerticida... comme il n'y a qu'une espèce en France vous pouvez vous rajouter les ailes jaunes à apex noir, le gastre annelé de jaune, le peigne tarsal et toutes vos observations...)
_ Toutes les griffes des pattes sont bifides, soies du propodeum et des tergites modifiées en écailles.........................Episyron

13. _ Dernier tergite avec une brosse de soies épaisses (quasiment des épines) (>voir), ..............................Anoplius
_ Pas de brosse de soies épaisses au dernier tergite tout au plus quelques longues soies souples...............................14

14. _ Deuxième article des tarses 1 court, moins de deux fois plus long que large et peigne tarsal absent.................15
_ Ces deux critères ne sont pas réunis.................................................................16

15. _ Espèces de grande taille (9 mm à 15 mm), Deuxième article des tarses 1 aussi long que large, clypeus plat et rectiligne à l'apex (aspect rectangulaire), front plat, fossettes profondes autour des insertions antennaires (>voir).......................................Entomobora
_ Espèce de petite taille (5 mm à 6,5 mm), deuxième article des tarses 1 plus long que large (à peine deux fois), clypeus légèrement incurvé à l'apex et bombé, pas de fossettes profondes autour des insertions antennaires................................Nanoclavelia

16. _ Antennes fusiformes (le milieu du flagelle est plus épaissie que les extrémités), pulvilli très réduit.........................17
_ Antennes sans épaississement remarquable, si c'est le cas le pulvilli est important....................18

17. _ Pattes courtes, le tibia 3 allongé ne dépasse pas l'extrémité de l'abdomen, front bossu....................Arachnotheutes
_ Pattes normales, le tibia 3 allongé dépasse largement l'extrémité de l'abdomen, front régulièrement arqué.....................................................................................Evagetes

18. _ Pulvilli faible, griffes des pattes longues, stigma large.....................................Agenioideus
_ Pulvilli fort.........................................19

19. _ Mandibules longues qui se croisent en faucille, bandeau gris cendré sur le gastre, peigne tarsal présent (> voir), stigma large..........Pompilus
_ Mandibules qui ne se croisent pas......................20

20. _ Troisième cellule submarginale très étroite au moins trois fois plus étroite que la deuxième), bandeau gris cendré sur le gastre....................................Amblyellus
_ Troisième cellule submarginale moins étroite, pas de coloration cendrée sur le gastre.............21

21. _ Quelques longues soies souples sur le dernier tergite, bordure interne de l'oeil rebordée de jaune-blanchâtre..............Anospilus
_ Pas de soies souples et longues sur le dernier tergite, bordure interne de l'oeil jamais rebordée de jaune-blanchâtre...........Arachnospila




Pepsinae - clef des genres femelles


1. _ Tibias 3 dentés (crénelés) avec de fortes épines.............................2
_ Tibias 3 sans dent, souvent inermes...........................4

2. _ Cellule marginale arrondie à l'apex....................................Cryptocheilus
_ Cellule marginale en angle aigue à l'apex.....................................3

3. _ Marge avant du pronotum abrupt (>voir), un éperon courbe et fort à l'apex du tibia 1 (>voir), une tache brune envahissant les cellules marginale et submarginales (2 et 3) des ailes antérieures (>voir)...............................................Caliadurgus
_ Marge avant du pronotum à déclivité douce (normale), pas d'éperon courbe et fort à l'apex du tibia 1......................Priocnemis

4. _ Deux longs balais de soies à la base du mentum (poils au menton) (>voir), les ailes antérieures avec une paire de taches sombres (>voir).........................................Dipogon
_ Pas de balais de soies au mentum, ni de paire de taches sombres sur les ailes antérieures..........................5

5. _ Clypeus en forme de bouclier (l'apex avance et forme une pointe) (>Voir A , B , C ), premier segment du gastre pétiolé (pas à la manière des Sphecides, mais un peu en forme de poire), "il y a des soies sous le labre, mais pas à la base du mentum", propodeum non fortement vermiculé et striolé, antennes filiformes......................................Auplopus
"il faut que je reformule ce truc"
_ Clypeus rectiligne ou rétu (légèrement incurvé), "pas de soies sous le labre", propodeum fortement striolé et vermiculé (>voir), antennes fusiformes.................................................Poecilagenia




Là je pense que j'ai fait le tour de la question, je vous rajouterai demain les précisions de Raymond Wahis (j'ai oublié la version annotée par lui à la maison)... Et Raymond réfléchit, à mieux définir le genre Dicyrtomellus ainsi que la bonne place de Nanoclavelia...

Merci encore pour vos commentaires... je vais essayer d'améliorer tout cela.


[Mise à jour animateur - Déc 2010]
Modifié en dernier par Fred le mardi 19 septembre 2006, 19:42, modifié 27 fois.

Dge
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 5 février 2005, 20:22
Localisation : Arzens (11)
Contact :

Message par Dge » vendredi 1 septembre 2006, 23:57

Super Fred merci, çà gaze ?

Je vais l'a tester dès demain après midi sur une trentaine de pompiles capturés cette année...

A+
amitiés
David

Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred » samedi 2 septembre 2006, 0:00

Attention David, il ne s'agit que du début de la clef des Pompilinae..... il faut donc trier les Pepsinae et les Ceropalinae avant....


mais normalement dans les post précédents j'ai donné de quoi le faire....

et comme je t'ai aussi donné quelques pompiles de référence, pense à vérifier aussi....

sinon ça gaze... amitiés Fred

Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred » samedi 2 septembre 2006, 0:15

Patrick toi aussi, je t'ai donné des Pompilidae et tu en as récolté pas mal, alors je compte sur toi pour rendre cette clef pratique...

amitiés nocturnes....

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Message par Patrick_B » samedi 2 septembre 2006, 13:10

Je ne dispose ni de Homonotus ni de Dicyrtomellus.
Ça marche très bien pour Aporinellus (jusqu' à sp A.sexmaculatus)
pour Ferreola et pour Eoferreola, toutefois pour ce dernier la petite dent centrale au sommet de la partie déclive du propodeum ne m'apparait pas comme évidente, plutot une bosse, (usée ?)


Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred » samedi 2 septembre 2006, 19:12

Comme le critère de la petite dent centrale, que l'on pourrait appeler plutôt protubérance, semble poser un problème. Il suffit de le supprimer de la clef.... elle marchera que mieux comme cela...

Maintenant je suis devant un cas de conscience, j'ai décidé d'écrire une clef avec en premier lieu des critères évidents... ses critères évidents ne sont hélas pas toujours ceux qui rigoureusement caractérisent le genre...

par exemple Evagetes : il n'y a qu'une seule espèce en France qui possède deux cellules submarginales... les autres en on trois....

_ Les deux espèces du genre Telosthegus présentes en France ne possèdent que deux cellules submarginales, en revanche certaine espèces africaines en ont trois.

Je choisi pourtant d'utiliser ce critère, car il permet un avant tri rapide... au risque de se jouer un peu de la cohérence des genres...

Avatar du membre
Adrien
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 18 juillet 2005, 16:18
Localisation : Saint-Viâtre (41)
Contact :

Message par Adrien » dimanche 3 septembre 2006, 11:48

tout depend de l'objectif de ta clé :

precise et extensible au monde
ou
simple et limité à la france ...

:wink:
.

ce n'est pas parce qu'ils sont beaucoup a avoir tort qu'ils ont raison !

Avatar du membre
Fred
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 29 décembre 2004, 1:29
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par Fred » dimanche 3 septembre 2006, 19:13

Euh, je fais une clef pour que vous puissiez déterminer les Pompiles de France....
raisonnable comme ambition ?

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Message par Patrick_B » lundi 4 septembre 2006, 19:10

hé, Fred, j'avais cru comprendre que tu avais fini les femelles Pompilinae ...
Il en manque encore un ptit bout !
Ensuite, quand les quelques intéressés auront testé et donné leur avis, j'effacerai tous mes commentaires imbéciles ainsi que les commentaires (intelligents) des uns ou des autres.
Tu pourras alors continuer les femelles des autres sous-familles.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « doc-Hyménoptères »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré