[Palingonalia bigutta] Une des Cicadelles rouge/noire en Guyane (Palingonalia bigutta)

Un puceron, une cicadelle ou une cigale... point commun ? Un rostre piqueur-suceur et l'appartenance au super-ordre des Hémiptères !

Animateur : sans animateur

Bernard Perthuis
Membre
Enregistré le : vendredi 2 mars 2018, 20:44
Localisation : Guyane française

[Palingonalia bigutta] Une des Cicadelles rouge/noire en Guyane (Palingonalia bigutta)

Message par Bernard Perthuis » samedi 5 janvier 2019, 12:56

Image
Bernard Perthuis : Guyane française : Kourou : 97310 : 06/01/2019
Altitude : 0 m - Taille : 5 mm
Réf. : 221540


Image
Bernard Perthuis : Guyane française : Mana : 97360 : 12/03/1995
Altitude : 0 m - Taille : 5 mm
Réf. : 221414


Le monde des Cicadellinae (Cicadellini) arborant une mosaïque de bandes rouges et noires est diversifié.

A tort ou à raison, en l'état actuel de la "science" entomologique, rien qu'en Amérique du Sud ils sont classés dans 8 genres !!
Il faut faire confiance aux systématiciens, qui se basent avant tout sur les genitalia, mais qu'en dirait la génétique moléculaire ??

Par ailleurs, il est peu probable depuis la gigantesque révision de YOUNG que des synonymies d'espèces non établies soient encore présentes à l'heure actuelle, à mon avis seule la question des genres reste posée, bien que YOUNG ait fait un peu le ménage aussi là-dedans soit en simplifiant, soit en compliquant (le genre dont il est question ici est de lui), et il ne se basait que sur les genitalia.

Les genres en question pour l'Amérique du Sud :

Geitogonalia
Gillonella
Juliaca
Palingonalia
Poeciloscarta
Ramosulus
Scoposcartula
Soosiulus
(nombre d'espèce ++ dans ce genre)

Les confusions existent, j'ai rencontré plusieurs fois le cas où un gars (ou une fille) un peu amateur comme nous assène qu'une photo représente un Soosiulus sp. alors que ce n'est pas si simple.

Ici, c'est clairement Palingonalia qui sort vainqueur, avec l'espèce Palingonalia bigutta Signoret, 1854 d'après le catalogue illustré NHMW. https://naturalhistory.museumwales.ac.u ... -recid=883
L'exemplaire présenté par ce catalogue est du Suriname, et les exemplaires que je présente sont de l'ouest guyanais, proche du Suriname.

L'espèce bigutta avait été placée par Signoret dans les Tettigonia ce qui est étrange.

Le genre Palingonalia est de Young, 1977 qui le voyait comme monospécifique.

En 2007, Freytag et Vargas y ont incorporé deux espèces, il faudra que j'aille voir ça, en tout cas ça n'est pas répercuté par le catalogue des gallois.
J'ai encore rencontré une autre forme de vie tout à l'heure.
Et à chaque fois c'est le même "émerveillement".
Il a fallu des centaines de million d'année de diversification pour en arriver là..

Balises :

Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)
Contact :

Une des Cicadelles rouge/noire en Guyane (Palingonalia bigutta)

Message par Vinz » lundi 14 janvier 2019, 16:02

Bernard Perthuis a écrit :
samedi 5 janvier 2019, 12:56
Ici, c'est clairement Palingonalia qui sort vainqueur, avec l'espèce Palingonalia bigutta Signoret, 1854 d'après le catalogue illustré NHMW. https://naturalhistory.museumwales.ac.u ... -recid=883
L'exemplaire présenté par ce catalogue est du Suriname, et les exemplaires que je présente sont de l'ouest guyanais, proche du Suriname.

L'espèce bigutta avait été placée par Signoret dans les Tettigonia ce qui est étrange.
Dans ce cas il faut mettre l'auteur et la date entre parenthèses.

:arrow: Palingonalia bigutta (Signoret, 1854)

Tettigonia est un genre d'orthoptère ...
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Homoptères »