Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations sont systématiquement refusées.
Cette note s'adresse aussi aux membres déjà inscrits, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Mc-Mysida - Siriella jaltensis] Mystère de l'île de Batz

Le coin des crabes, crevettes, branchiopodes et autres daphnies ...

Animateurs : entonantes44, Mazancourt

Avatar du membre
Mazancourt
Animateur
Enregistré le : vendredi 6 novembre 2015, 13:26
Localisation : Paris

[Mc-Mysida - Siriella jaltensis] Mystère de l'île de Batz

Message par Mazancourt » mercredi 18 mai 2016, 13:09

Bien que la dernière virée à Roscoff n'ait pas satisfait toutes mes espérances (faute de coefficient suffisamment important), j'ai quand même trouvé une petite bête sympa pour le forum :D

Je ne sais pas si on va pouvoir aller jusqu'à l'espèce, je viens seulement de la regarder sous la bino et je n'ai pas de clé à portée de main pour le moment mais on va essayer d'avancer ensemble.

Ne vous fiez pas à sa teinte un peu pâlotte, la bête était complètement transparente de son vivant mais voilà ce qui arrive après un bain prolongé dans l'éthanol :roll:


Une vue dorsale :

Image
V. de Mazancourt : France : Île-de-Batz : 29253 : 18/05/2016
Altitude : 0 m - Taille : 15 mm
Réf. : 162409


Une vue latérale :

Image
V. de Mazancourt : France : Île-de-Batz : 29253 : 18/05/2016
Altitude : 0 m - Taille : 15 mm
Réf. : 162411


Petit zoom sur la tête :

Image
V. de Mazancourt : France : Île-de-Batz : 29253 : 18/05/2016
Altitude : 0 m - Taille : 15 mm
Réf. : 162412


Petit zoom sur le telson (j'ai de meilleures photos prises au microscope que je posterai ce soir) :

Image
V. de Mazancourt : France : Île-de-Batz : 29253 : 18/05/2016
Altitude : 0 m - Taille : 15 mm
Réf. : 162413


Voilà, qu'en pensez-vous ? ^^

[wmal - weum - wper - wmys - wmysi - wsiri - wsirijal]
Modifié en dernier par Mazancourt le lundi 23 mai 2016, 16:02, modifié 1 fois.
Valentin.

Balises :

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Mystère de l'île de Batz

Message par entonantes44 » mercredi 18 mai 2016, 13:42

Que ton titre est très bien choisi :wink:

Etant donné que nous n'avons pas pléthore d'espèces dans la galerie voici donc une nouveauté :0024: . Maintenant à voir jusqu'où nous allons pouvoir aller. Mais même si un œil attentif voit du recollage, on voit bien les détails : c'est très bon signe pour la suite.

Edit : Je laisse chercher un peu qui veut pour l'ordre (et plus si affinité) et je mettrais ensuite un lien vers un sujet où nous avons commencé à détailler les espèces ainsi qu'un lien vers une clef.

Re-Edit : Valentin, j'en suis au point 20. pour le moment, a priori. Je reviendrais dessus plus tard.
Brendan

Avatar du membre
Mazancourt
Animateur
Enregistré le : vendredi 6 novembre 2015, 13:26
Localisation : Paris

Mystère de l'île de Batz

Message par Mazancourt » mercredi 18 mai 2016, 16:51

N'est-ce pas :wink:


Voilà la vue du telson dont je parlais plus tôt :

Image
V. de Mazancourt : France : Île-de-Batz : 29253 : 18/05/2016
Altitude : 0 m - Taille : 1 mm
Réf. : 162415


Je suis chez moi, je regarde ce qu'en dit le Hayward & Ryland :)
Valentin.

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Mystère de l'île de Batz

Message par entonantes44 » mercredi 18 mai 2016, 16:59

Super! Belle image (on voit un peu plus le collage mais ce n'est pas ça qui est important :0007: )

Bon je ne crois pas que nous aurons pas beaucoup de joueurs, ceux qui veulent chercher arrêter ici votre lecture. On pourra choisir de laisser chercher plus pour les prochaines, je lève le Mystère... amis naturalistes nous avons ici une Mysida. Je renvoie à ce sujet et celui-ci en attendant une fiche et une liste concernant cet ordre.

Attaquons les choses sérieuses 8-) , je fais comme toi avec la même clef voyons où cela nous mène. Tu peux détailler ci-après cela servira, la clef étant accessible à qui veux dans un des sujets précédemment cité.

P.S : Ce n'est pas plus mal la coloration blanche dans l'éthanol. J'en ai une transparente photographiée puis relâché mais il me manque des détails pour suivre la clef à cause de la mauvaise visibilité des détails lié à la transparence...
Brendan

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Mystère de l'île de Batz

Message par entonantes44 » mercredi 18 mai 2016, 17:38

Tu n'aurais pas la même avec l'exopode des fois :mrgreen: ?
Brendan

Avatar du membre
Mazancourt
Animateur
Enregistré le : vendredi 6 novembre 2015, 13:26
Localisation : Paris

Mystère de l'île de Batz

Message par Mazancourt » mercredi 18 mai 2016, 19:48

Ah, la caméra du microscope au labo est HS donc pour l'instant je suis en mode McGyver avec mon téléphone contre l'objectif, d'où les collages :0007:


Je ferai une vue de l'exo-uropode demain, mais pour moi, il m'a semblé divisé et portant peu de soies :wink:


Pour détailler le cheminement de notre clé :

- Le telson est entier (c-à-d pas fendu en son milieu)
-> Le telson est bien plus long que large, presque aussi long que les uropodes
-> Le telson est arrondi et les bords courbes forment une base large et une pointe arrondie

Le point suivant concerne la présence ou non d'une division de la rame externe de l'uropode.
Si j'ai bien vu, il divisé en une courte partie distale et une plus grande partie proximale, le bord externe présentant des épines en partie proximale et des soies en partie distale.

Ensuite, le rostre est clairement plus court que les yeux, ce qui nous laisse le choix entre Siriella clausii, S. jaltensis et S. norvegica.


La clé ne donne pas vraiment d'élément pour les séparer avec certitude, uniquement des informations concernant l'habitat et la taille : La première est la plus petite (11 mm max) et la plus commune en eau peu profond (> 20m), la seconde est légèrement plus grande (15 mm) et affectionne de plus grandes profondeurs (mais parfois trouvée avec la première) et la troisième est la plus grande (21 mm) est rarement trouvée près des côtes.

Ce qui nous laisse avec des probabilités, vu le milieu et la petite taille de notre spécimen, la plus forte pour Siriella clausii mais sans pouvoir rejeter l'hypothèse Siriella jaltensis :bienvu:
Valentin.

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Mystère de l'île de Batz

Message par entonantes44 » mercredi 18 mai 2016, 20:21

Super, j'ai fait la même démarche, voilà ce que j'ai pris comme note tout à l'heure :

.................................................................................................................................................................

Juste avant, je rappelle le lien vers la clef disponible sur un extrait de l'ouvrage Handbook of the Marine Fauna of the North-West Europe de Hayward et Rymand.

1. Telson n'étant pas distinctement bifide ou présentant une quelconque entaille en position postérieure. => 17.

17. Le telson n'est pas tronquée ni raccourci comme pour les deux espèces auxquelles renvoie ce point de la clef (Mesopodopsis slabberi et Erythrops elegans) => 19.

19. Telson dont l'extrémité postérieure n'est pas pointue mais présente un arrondi => 20.

20. les Exopodes (=appendice le plus externe de la palette caudale) sont-elles divisées en deux parties apicales et basale, la première étant plus grande que la seconde. La séparation formant une suture très faiblement visible...

Là ce n'est pas évident. Sur la vue dont on dispose il semble bien y avoir une démarcation entre une partie distale et une partie apicale suivant les soies visibles sur le bord externe des exopodes.

.................................................................................................................................................................

Donc on est d'accord on arrive au genre Siriella. Ensuite, le rostre court élimine d'office S.armata.

Ensuite complètement d'accord avec toi pour l'idée de dire que l'hypothèse S.clausii semble la plus vraisemblable étant donné les infos qui sont données. Il faudrait voir sur Marine Species Id si la description colle bien et si cela nous donne des billes supplémentaires. :bienvu:

Les illustrations de Siriella ne cours pas la toile... Siriella aramata est pas mal représentée de souvenir, mais de manière étonnante elle apprait alors relativement coloré, tandis que la description donnée ici mentionne une espèce plutôt pâle et transparente.

P.S : Ce serait super d'ajouter la vue de l'exo-uropode cela nous confortera grandement pour le genre.
Brendan

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Mystère de l'île de Batz

Message par entonantes44 » mercredi 18 mai 2016, 20:56

Hum ça sent bon cette histoire, ici le lien vers le portail de Marine Species Id pour Siriella claussi:

Dans la liste des caractères spécifiques on lit notamment la description précise du telson.
Marine Species Id a écrit :Telson somewhat shorter and broader than in S. armata, margins armed near the base with four strong graduated spines which are separated from those more distally placed by a bare space. In distal portion there are three to five small spines occupying intervals between larger spines; apex with three equal spinules and two setae between the two large terminal spines which are set rather far apart.
Marine Species Id (Traduit) a écrit :Telson un peu plus court et large que pour S. armata, cotés munis à la base de 4 grosses épines qui sont séparées de celles plus distales par un large espace. Dans la partie distale on trouve 3 à 5 petites épines qui occupe des intervalles entre de plus grandes épines; apex avec trois petites épines de même longueur et deux soies entre les deux épines terminales qui sont insérées un peu plus loin
Ce qui colle très bien, sauf pour l'apex avec les trois petites épines de même longueur :?

J'adore ça que ce soit avec les Mysides ou les Pycno, franchement ce sont des taxons très peu illustrées pour certaines espèces. C'est grisant de faire cette recherche d'apporter des photos et d'y relier des commentaires. De faire le lien avec des biblio et des descriptions originales. :D

Mmmm, peut-être pas car en cherchant des illustrations et des descriptions plus anciennes j'ai trouvé ceci [TEXTE] avec une belle [ILLUSTRATION].
Mais celui-ci est encore pus intéressant [TEXTE] car il y est fait mention de Siriella norvegica et surtout dans le texte que la présence d'une dent centrale à l'apex plus grande que ses deux voisines (comme nous avons ici) serait caractéristique des 2 autres espèces de Siriella et donc pas de S.claussii... à creuser!
Brendan

Avatar du membre
Mazancourt
Animateur
Enregistré le : vendredi 6 novembre 2015, 13:26
Localisation : Paris

Mystère de l'île de Batz

Message par Mazancourt » mercredi 18 mai 2016, 21:34

C'est vrai qu'avec les 4 épines à la base du telson, ça semble bien coller :bienvu:

Mais l'apex du telson me gêne aussi...

Cela dit, chez les crevettes sur lesquelles je travaille, c'est très souvent que des épines du telson tombent (blessure de leur vivant ou cassées après passage en alcool), c'est peut-être le cas ici ? J'ai 5 spécimens en tout, je regarderai les autres telsons pour voir si ça se vérifie :wink:

D'ailleurs, j'ai deux femelles ovigères et j'ai pris des photos du marsupium, il vaut mieux que je crée un nouveau post ou je peux les rajouter ici ?
Valentin.

Avatar du membre
entonantes44
Animateur
Enregistré le : dimanche 20 juillet 2014, 21:10
Localisation : Gironde / Charente Maritime

Mystère de l'île de Batz

Message par entonantes44 » mercredi 18 mai 2016, 21:57

Oui j'vais lu qu'il peu y avoir pas mal de variations aussi pour certaines épines chez des crevettes Eualus si je me souviens bien.

Toutefois ici il faudrait vérifie si ce critère est variable ou non. Car sur la Figure 8.17 W on voit que cela semble être pris en compte comme distinguant S.clausii et S.jaltensis et qui serait en faveur de ce dernier.
SI l'identification est correcte sur Aphotomarine (pour le moment c'est ce que j'ai pu constater), nous avons une illustration de S.jaltensis qui colle bien avec ce spécimen. Sur leur photo on voit nettement mieux les statocystes mais beaucoup moins bien les épines à l'apex du telson.

Je crois que je vais changer ma piécette d'espèce. :mrgreen:

Je pense que nous devrions regarder d'un peu plus près les descriptions pour ces espèces avant de conclure.
Brendan

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Autres crustacés »