[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Animateur : BBinsecte

Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR
Contact :

[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Dimitri GEYSTOR » mardi 31 octobre 2017, 15:29

Bonjour,

J'ai été victime d'un tire groupé sur ma cheville :0007:
A l'examen de l'image, il me semble que c'est Ctenocephalides felis, alors que je pensais que les humains ne les intéressaient pas.

Image
Dimitri GEYSTOR : France : MONSEGUR : 47150 : 31/10/2017
Altitude : 180 m - Taille : 1,5 mm environ
Réf. : 194494

Elles sont minuscules et fort agiles.
La piqûre ne démange pas, il faut les prendre sur le fait. :)

Est-ce bien la Puce du Chat ?

A+
Le dernier qui s'en va éteint la lumière
Paul Jorion, Essai sur l'extinction

Balises :

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par BBinsecte » mardi 31 octobre 2017, 16:08

Elle a une bonne tête de !
Et je dirais "un mâle", en attendant le passage de Paul !
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Paul 37
Membre
Enregistré le : lundi 1 juin 2015, 21:33
Localisation : Joué lès Tours 37

Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Paul 37 » mardi 31 octobre 2017, 22:27

Bonsoir,

Cette puce est bien Ctenocephalides felis (la puce du chat). Il s'agit d'une femelle sortie de nymphose depuis peu, d'où son abdomen recroquevillé. Il est même probable que lorsqu'elle t'a piqué elle prenait son premier repas. Hélas pour elle... il eut mieux valu qu'elle choisisse le chat elle aurait eu plus de chance de prolonger son existence.
La puce du chat est la puce la plus commune dans l'environnement de l'homme, elle aime le confort douillet de l'habitat moderne. Si elle a une préférence pour le chat, elle ne dédaigne ni le chien ni l'homme. Quant aux deux autres puces : Pulex irritans et Ctenocephalides canis , autrefois inféodées à l'homme pour l'une et proche pour l'autre, il y a déjà quelques décennies qu'elles sont retournées vers leurs hôtes originels, renard, blaireau et loup.
Paul
Modifié en dernier par Paul 37 le vendredi 17 novembre 2017, 23:08, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR
Contact :

Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Dimitri GEYSTOR » mardi 31 octobre 2017, 23:24

Merci Paul pour cet élégant résumé.
En quelques lignes, j'ai appris bien des choses.

Cordialement,
Dimitri
Le dernier qui s'en va éteint la lumière
Paul Jorion, Essai sur l'extinction

Avatar du membre
BBinsecte
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : mardi 16 septembre 2008, 10:29
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par BBinsecte » mercredi 1 novembre 2017, 9:16

Et moi, j'ai appris qu'à mon âge avancé, je ne distingue toujours pas les mâles des femelles recroquevillées :D
A vingt ans, je n'avais en tête que l'extermination des vieux; je persiste à la croire urgente mais j'y ajouterais maintenant celle des jeunes; avec l'âge on a une vision plus complète des choses (Cioran)

Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR
Contact :

[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Dimitri GEYSTOR » mercredi 15 novembre 2017, 19:49

Chez nous, c'est l'année de la Puce - en 18 ans dans cette maison, je n'ai jamais vu ça !.

J'ai disposé - sous une lampe - des assiettes avec de l'eau et quelques gouttes de liquide à vaisselle, sans trop y croire,

Eh bien, ce fut la ruée des lemmings.

Est-ce pareil chez vous ?
Quelqu'un a-t-il une idée du pourquoi de la chose ?

A+
Le dernier qui s'en va éteint la lumière
Paul Jorion, Essai sur l'extinction

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par pierred » mercredi 15 novembre 2017, 21:35

Tu nous montres les lemmings ?
Pierre D.

Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR
Contact :

[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Dimitri GEYSTOR » jeudi 16 novembre 2017, 8:57

Pierre,
Ce n'est que l'arrière garde, le gros de la troupe a été déjà "liquidé" :0007:

Image
Dimitri GEYSTOR : France : MONSEGUR : 47150 : 15/11/2017
Altitude : 180 m - Taille : 1-2mm
Réf. : 195536

C'est hallucinant de les voir se suicider. Le produit à vaisselle (3 à 4 gouttes) neutralise la tension superficielle, et elles coulent immédiatement .

A+
Le dernier qui s'en va éteint la lumière
Paul Jorion, Essai sur l'extinction

Paul 37
Membre
Enregistré le : lundi 1 juin 2015, 21:33
Localisation : Joué lès Tours 37

[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Paul 37 » jeudi 16 novembre 2017, 22:41

Bonsoir,
Cette invasion de puces n'a rien d'extraordinaire, difficile à identifier dans l'assiette mais je suppose qu'il s'agit de la puce du chat. Tu as sans doute un chien ou des chats et pour ces derniers le panier dans la maison... Donc, même s'ils ont peu de puces celles-ci pondent, les œufs sont dispersés un peu n'importe où. Les larves qui en sortent deviennent nymphes assez rapidement et ces dernières attendent tranquillement dans leur cocon le moment propice pour en sortir. Quelque fois plusieurs générations s'accumulent et il suffit d'un événement particulier pour qu'elles se libèrent toutes en même temps.
Je n'ai jamais remarqué qu'elles étaient attirées par la lumière, je penserais plutôt le contraire. Toutefois, étant donné qu'elles sont abondantes elles sautent un peu n'importe où; de ce fait en tombant dans l'assiette, avec le liquide vaisselle ajouté à l'eau elles coulent aussitôt. En général cette pullulation est un phénomène assez bref, elles vont se disperser et même beaucoup vont mourir, sans doute de faim. Mais il est évident que si toi et les personnes de ton entourage êtes sensibles au piqures de puces, c'est un mauvais moment à passer.
Paul

Avatar du membre
Dimitri GEYSTOR
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 octobre 2004, 18:56
Localisation : F-47150 MONSEGUR
Contact :

[Ctenocephalides felis] Je croyais qu'elles ne piquaient que les chats ...

Message par Dimitri GEYSTOR » vendredi 17 novembre 2017, 12:46

Bonjour Paul,

Et merci pour l'explication. L'invasion se calme.

Pour ce qui est de la capture dans l'assiette sous la lampe, je n'ai fait que suivre la recette donnée sur divers sites internet, sans trop y croire. Mais il faut reconnaître que ça marche, et même très bien. J'ai testé différentes sources lumineuses : une petite lampe de 15w, une lampe de bureau de 65w et une lampe LED de lecture (de celles qu'on fixe avec une pince à ressort sur le bouquin), à dominante bleue. L'assiette à peine posée au sol, on voyait les puces s'y précipiter, de façon assez désordonnée il est vrai.

Des chats ? Oui, nous en avons deux, mais ils sont du genre "forêts de Norvège" à poils longs. Des fanatiques de l'extérieur, ils refusent de dormir à la maison, même quand il gèle comme ces derniers jours. Nous vivons en pleine campagne, la propriété est grande avec des coins encore bien broussailleux. La faune s'y plaît. Lapins, campagnols et mulots alimentent blaireaux, renards et putois. Ajoutons quelques chevreuils, un couple de sangliers, divers volatiles. Et hélas des chiens plus ou moins errants.

Quand nous avons emménagé ici en 2000 c'était aussi un paradis pour les insectes. Mais d'année en année ils se sont raréfiés - un vrai désastre.

Les puces ne nous dérangent pas trop. Tout à l'heure j'en ai chopé une qui trottinait sur ma cheville. Je l'ai mise au bain pour la photo. C'est commode, mais l'image n'est pas très bonne, le liquide est source de reflets et de flou.

A+

Image
Dimitri GEYSTOR : France : MONSEGUR : 47150 : 17/11/2017
Altitude : 180 m - Taille : 1,5mm
Réf. : 195620
Le dernier qui s'en va éteint la lumière
Paul Jorion, Essai sur l'extinction

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Puces »