Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Greenomyia mongolica] Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Les syrphes et autres mouches vous attendent...

Animateur : latique

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

[Greenomyia mongolica] Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Message par lauzette » mercredi 16 novembre 2016, 23:57

En janvier dernier, j'ai observé cette curieuse bestiole sur le romarin en fleur. Très mobile, rapide, j'ai cru tout d'abord un hyméno térébrant, sauf qu'en janvier, ils dorment tous. À mieux y regarder, on voit bien les balanciers, c'est bien un Diptère, mais quoi, avec ces antennes ?

Image
Catherine Reymonet : France : Avignonet-Lauragais : 31290 : 21/01/2016
Altitude : 195 m - Taille : qqs mm
Réf. : 174724

Image
Catherine Reymonet : France : Avignonet-Lauragais : 31290 : 21/01/2016
Altitude : 195 m - Taille : qqs mm
Réf. : 174725

Je n'ai aucune photo de la nervation alaire ni de la tête :oops:
Mais avec ces antennes, on doit pouvoir trouver la famille ? J'ai parcouru la Galerie, en vain. Des suggestions ?
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Balises :

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Message par lauzette » jeudi 17 novembre 2016, 0:11

Avant d'aller me coucher, je me suis rappelée la clé des familles de Diptères dont Latique m'a donné le lien qqpart, évidemment il me manque beaucoup d'éléments mais j'ai fini par trouver son sosie viewtopic.php?f=11&t=103327&hilit=94019 et viewtopic.php?f=11&t=91021&hilit=82447.
Je regarderai de plus près demain matin. Pas très fréquente, on dirait.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais
Contact :

Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Message par latique » jeudi 17 novembre 2016, 8:52

Bonjour,

Non, pas rare, j'en ai vu des quantités dans mes touffes de Bambou courant sur les feuilles, le nez dans le guidon.
La clef est conçue pour les mâles, comme souvent chez les diptères et sans nervation...
A l'habitus et compte tenu de l'apex de l'aile foncé je dirais aussi Leiinae, Greenomyia mongolica probable.

Cela dit, FE ne connaît pas G. mongolica et l'INPN ne connaît pas Greenomya

+Une jolie collection de la famille par Tom Murray
Eugène

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Message par lauzette » jeudi 17 novembre 2016, 10:25

Peut-être pas rares mais il n'y en avait que deux à ce jour sur le forum. Merci pour la page, certains ressemblent vraiment à des Ichneumonidae. Du coup, ça résout peut-être le mystère de cette "ponte sur bois" viewtopic.php?f=6&t=163159 :)

Pour mes archives, ce sera Greenomyia mongolica en attendant mieux éventuellement. Si elle ne porte pas ce nom-là, est-elle connue sous d'autres ? Ce serait une femelle ? Il y a une clé des femelles ici https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3088053/ :

1. Wing with apical or preapical dark band. Mesonotum dark brown to black. Coxae yellow or blackish. Cercus one- or two-segmented. Sternite VIII with single central incision apically => ailes avec bande sombre apicale ou pré-apicale. Mesonotum brun sombre à noir. Cerques segmentés une ou deux fois. Sternite 8 avec une seule incision centrale apicale. => exit Greenomyia stackelbergi.

2. je ne vois pas bien l'étendue de la coloration de l'aile mais au point 3 les coxae qui ne sont pas jaunes permettent d'éliminer aussi G. lucida, endémique des Canaries qui plus est.

Restent trois espèces. Sur les photos, G. borealis a les pattes très blanches donc exit.
Toujours sur les photos de cette clé, G. baikalica a une pilosité très rase sur le thorax, alors que la mienne a de longs poils, donc exit aussi, reste bien Greenomyia mongolica probable ?

Si je comprends bien, ce sont des espèces dont les larves boulottent les champignons ?
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais
Contact :

Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Message par latique » jeudi 17 novembre 2016, 15:49

Il n'y en avait que 2 (probables) parce que la détermination est délicate et à chaque fois ce fut en ce rapprochant de DI.

C'est une femelle (forme plus "en pointe" de l'abdomen) voir le mâle de Patrick
Les larves boulottent bien des champignons et même s'y vautrent.
Eugène

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Un Diptère déguisé en hyméno térébrant

Message par lauzette » jeudi 17 novembre 2016, 18:05

Ah oui, bien vu la différence :0016: / :0017:

Bleuârck, les larves.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Diptères »