Les messageries de Microsoft : Outlook, Live et Hotmail refusent les courriels provenant de insecte.org
Il nous est donc impossible de vous répondre si vous utilisez ces messageries.
Les notifications du forum (par exemple en cas de surveillance de sujet) sont aussi bloquées.

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Animateur : sans animateur

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata - Erythraeidae] bestiole rouge

Message par Jean claude lutrand » samedi 13 octobre 2018, 22:18

Bonsoir.

Vu l'altitude et l'apparence de la bête je le nommerai par défaut d'une analyse comme le Erythraeus nivalis connu en haute montagne dans les Alpes.
Erythraeus nivalis c'est Schweizer, 1951 et non 1922 comme écrit en galerie. Il est certain qu'il s'alimente en Collemboles et autres arthropodes qu'il trouve en montagne. Ses chélicères font comme de véritables sabres. Le gîte, sous les pierres est d'après son déterminateur initial (Schweizer, 1951 dans les Alpes Suisse) le lieu adéquate. Des autres espèces proches sont connues des mêmes lieux et même meurs: le Erythraeus régalis; Erythraeus phalangioides; Erythraeus acis et Erythraeus dubiosus.

Pour ici les deux images Erythraeus nivalis très probablement (indice 3).

Olivier dit:
La première paire de pattes n'a pas de griffes contrairement aux autres et est pourvue de poils sensitifs à son extrémité !
Cette affirmation est un peu précipité je pense :wink:
Voyez l'analyse ici: viewtopic.php?f=108&t=161883
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Balises :

Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par latique » mardi 16 octobre 2018, 17:55

Pour l'INPN Erythraeus nivalis Schweier, 1922 serait le synonyme de Tarsotomus hurcules (Berlese, 1882) : https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/220941/tab/taxo ?
Eugène

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par Jean claude lutrand » mardi 16 octobre 2018, 19:12

Bonjour et bonsoir à tous.

J'ignore qui a enregistré cette donnée.
Mais Schweizer n'a jamais écrit en 1922.
SCHWEIER 1922 N'EST PAS SCHWEIZER 1951. La raison de l'importance orthographique des noms d'auteurs.

De plus Tarsotomus et Erythraeus sont des genres bien distinctement établis.
Le premier nous approche de Anystidae.
Les schémas et vieilles planches parfois couleurs de Tarsotomus ne ressemblent pas à Erythraeus.

Sur FE Erythraeus nivalis Schweizer, 1951 n'a pas de synonyme ! (1951a).

Tarsotomus nous est plus proche de Tarsolarkus (Tarsolarcus) ou Anytis en galerie. De mémoire Tarsotomus et Tarsolarkus sont maintenant synonyme ( sous réserve de contrôle )!

PS: il est tout à fait possible qu'un Mr. SCHWEIER, en 1922 est nommé en Erythraeus nivalis le Tarsotomus hercules (ou hurcules) que vous trouverez en dessin couleur dans:
C'est animaux minuscules qui nous entourent de Yves Coineau édition Delachaux et Nestlé page 61 en bas à droite au dessus de Erythaeidae (1 mm). Ce qui n'est pas juste car c'est bien plus Anystidae pour la famille . D'ailleurs Erythracaridae est la famille de T. hurcules et non Erythraeidae.

:mrgreen: Euh me suis-je fait comprendre svp?
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le mercredi 17 octobre 2018, 1:55, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par pierred » mardi 16 octobre 2018, 20:29

Il y aurait peut-être quand même des problèmes de noms occupés antérieurement.
Mais ce n'est pas à nous de faire le ménage...
Pierre D.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par Jean claude lutrand » mardi 16 octobre 2018, 23:14

Tout a fait!

Pour ma part je n'avais pas encore entendu et lu sur ce Mr Schweier 1922.
Aussi je me pose la question de la source de qui l'enregistrement et qu'elle est et où sont les littératures de cet auteur.
Pour les publications de Mr. Schweier, elles me sont totalement inconnues! ( jamais entendu parlé)!!!

Enfin le lièvre que Latique à levé aura le mérite de m'y intéresser de plus près...

Ce qui est certain, c'est que Schweizer en 1951 était dans mon cas! Je rappelle que Erythraeus nivalis c'est une nouvelle sp en 1951 et depuis jamais n'a été détaillé d'avantage la bête...
Elle n'a jamais fait l'objet d'un inventaire en France.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par Jean claude lutrand » mercredi 17 octobre 2018, 1:16

Voilà qui explique tout!

Premièrement ( a corriger en galerie; sur FE; INPN) :
- Schweier 1922 n'existe pas mais c'est Joseph Schweizer qui (autant pour moi, cf lire plus avant) publia en 1921, 1922 dans : Verhandlungen der Naturforschenden Gesellschaft in Basel. Band XXXIII (33). Ouvrage que vous téléchargerez sur le site de Biodiversity Heritage Librairie.
- C'est donc le même auteur et le même déterminateur initialement.

A la page 80 dans l'article (l'ouvrage est gros et contient plusieurs articles de divers auteurs) vous trouverez au numéro d'espèce 250 les raisons du cafouillage taxonomique.

En 1921 / 1922 Mr Schweizer joseph trouve dans les Alpes Suisse un acarien qu'il nome Erythraeus hercules Berlèse var. nivalis n.sp.
Il donne tout au plus quelques mesures et des lieux de captures et altitudes.
Ce même homme réécrits et redéfini son espèce en 1951 dans; Die Landmilben des Schweizerischen Nationalparkes à la page 123 et suivante. Là il tire de son espèce des schémas et valablement nome celle- ci. (= Erythraeus nivalis).

Si l'on se réfère aux écrits de ce monsieur la synonymie Erythraeus hercules de Antonio Berlèse et qui est devenue (d'après FE) Tarsotomus hurcules avec Erythraeus nivalis n'existe pas!
Mais Erythraeus nivalis de Schweizer, 1951 (sp. N°257) est synonyme de Erythraeus hercules variété nivalis de Schweizer, 1922 (sp. N°250)... (même homme, même bête)...

Je précise qu'il en est impossible autrement car après c'est tous les Erythraeus qui devraient passer en Tarsotomus et cela n'a plus de sens, les schémas parlant d'eux mêmes. Il y a là une erreur sur FE qui se répète sur l'INPN...

Secondement: En 1922 Schweizer nome Erythraeus hercules var. nivalis seule alors qu'il nome toutes les autres espèces proches en Rhyncholophus, ancien genre devenu Erythraeus par la suite pour la majeur partie d'entre elles. Ce diffèrent fait, a vraisemblablement entraîné une distinction et des confusions dans les esprits des lecteurs.

- Puisque Schweizer sépare les deux, c'est qu' il devait y avoir des différences notables à première vue.

En 1951 il aurait du en toute logique préciser la synonymie de son espèce comme l'ont toujours fait les auteurs Berlèse, Oudemans et bien d'autres...

En attendant en 1951 tous ses Rhyncholophus de 1922 deviennent des Erythraeus auquel il ajoute le nivalis qui s'affranchit ainsi de "hercules variété" (famille des ERYTHRAEIDAE Oudemans 1909).

De même en 1951 à la page 67 il cite bien comme il le faut le Tarsotomus hercules Berl. 1882 ( sp. N°184) qu'il trouve dans les Alpes à 1700 m du côté Italien. L'animal est bien placé dans la sous famille des Erythracarinae dans la famille des Anystidae.
Pour FE comme l'INPN elle est là la synonymie de Tarsotomus hurcules de Schweizer. (CQFD).
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par pierred » mercredi 17 octobre 2018, 8:36

Eh bien, merci pour ce boulot !!
Pierre D.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par Jean claude lutrand » mercredi 17 octobre 2018, 13:21

Conclusion:
Le bon taxon en écriture est:

Erythraeus nivalis (Schweizer, 1922).
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
latique
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : samedi 8 mai 2010, 13:13
Localisation : Bocage gâtinais
Contact :

[Prostigmata - Erythraeus nivalis] bestiole rouge

Message par latique » mercredi 17 octobre 2018, 14:17

:bienvu:
Eugène

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »