Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations ne seront pas validées.

[Prostigmata - Trombellidae] Un autre rouge épineux

Animateur : Sans animateur

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

[Prostigmata - Trombellidae] Un autre rouge épineux

Message par Tifaeris »

Bonjour,

Pour celui-ci je ne sais pas trop dans quelle famille chercher. peut-être que c'est un Smarididae ?
Sous une pierre !
J'ai une vue ventrale mais je ne suis pas sure qu'elle apporte quelque chose.

Image
Jessica Joachim : Espagne : Berrueco : 50373 : 28/12/2019
Altitude : 1098 m - Taille : 2,5 mm
Réf. : 245693

Image
Jessica Joachim : Espagne : Berrueco : 50373 : 28/12/2019
Altitude : 1098 m - Taille : 2,5 mm
Réf. : 245694

Balises :

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Jean claude lutrand »

Absolument jamais vue pour moi. Trombidiidae sûrement mais quoi :?:
Poste la photographie ventralement cela va m'aider dans mes recherches STP. merci.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Tifaeris »

D'accord, la voici, avec une autre vue de profil mais pattes dépliées. Il ne courait pas très vite. Et sa grande taille m'a impressionnée pour un acarien !

Image
Jessica Joachim : Espagne : Berrueco : 50373 : 28/12/2019
Altitude : 1098 m - Taille : 2,5 mm
Réf. : 245703

Image
Jessica Joachim : Espagne : Berrueco : 50373 : 28/12/2019
Altitude : 1098 m - Taille : 2,5 mm
Réf. : 245704

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Jean claude lutrand »

Merci pour les images supplémentaires bien utiles.

Je te dis ici peut- être une ânerie car je ne suis pas vraiment sûr de moi.
Je pense que la bestiole est unTrombellidae sur FE ( sans le H) et Thrombellinae (sous famille sans le H) genre Thrombella ( pratiquement partout dans la littérature avec le H). Ça c'est Trombella aussi actuellement.
PS: tu trouveras sur BHL Trombella alpha de Southcott dans le volume 19.(Australie).

Je te recopie cela que nous dit Pierre Robaux en 1967 :
Sous-famille des Thombellinae Thor, 1935.
Nous empruntons à Marc André (1935) la diagnose de cette sous- famille.
Propodosoma plus ou moins bombé, prolongé antérieurement par un naso, le plus souvent sans crête métopique; cette dernière lorsqu'elle existe reste limitée à une bandelette transversale plus ou moins développé, quelque fois prolongée en arrière par deux bandelettes latérales divergentes réunies entre elles par une ligne chitineuse postérieure transverse. Rarement un vestige médian très réduit. Les deux soies sensorielles sont insérées au milieu du propodosoma, sur une proéminence commune ou sur deux protubérances séparées, situées entre les deux paires d'yeux: ces derniers sont sessiles ou pédonculés, rarement absents.
Hysterosoma généralement plat, allongé subrectangulaire, avec épaules à peine accusées. Parfois avec excroissances ou processus latéraux, la cuticule est lisse ou rugueuse, ou granuleuse et ridée. Les poils recouvrant le corps sont le plus souvent simples, courts et pointus ou finement ciliés.
Deux genres Européens appartiennent à cette sous-famille:
- Surface dorsale de l'hysterosoma sans dépression glandulaire = Nothrothrombidium.
- Surface dorsale de l'hysterosoma avec dépression glandulaire = Thrombella.

PS: Ce sont des espèces de grande taille. Les larves sur Orthoptères.
Celui-ci n'est pas.
Thrombella glandulosa Berlese,1887.(Europe).
Thrombella otiorum Berlese, 1902. = Nothrothrombidium Robaux, 1967.
Thrombella favosa Berlese, 1936. (Italie).
Thrombella lusitanica André, 1944. (Portugal, Espagne).
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le mercredi 8 janvier 2020, 7:03, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Tifaeris »

Merci beaucoup pour ces recherches et précisions. La surface dorsale de l'hysterosoma avec depression glandulaire, ce sont tous ces bourrelets sur le dessus du corps ?

Du coup j'ai cherché quelques images pour les Trombellidae je n'ai trouvé que ça.

Et en cherchant, je suis tombée sur ça. Il ressemble vraiment beaucoup au mien ! Mais d'après la discussion, l'identification à la famille n'est même pas certaine. Deux d'entre eux pensent à un Calyptostomatidae. Celui en galerie ne ressemble pas trop. Ni ceux ici (quoi que un Calyptostoma a un petit air).

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Jean claude lutrand »

Le premier lien c'est certainement un Leptus adulte. Donc pas bon.
Le deuxième lien c'est exactement le même que le tien et comme dit par Mr. Walter pas certain de la famille et le genre choisi. Moi je le rapproche de ça: https://www.biodiversitylibrary.org/pag ... 5/mode/1up
Le troisième lien c'est 100% sûr et bon pour Calyptostomatoidea et le Calyptostomatidae, Calyptostoma et j'ai moi même hésité avec ça.

Comme tu le remarqueras en regardant bien vue par le dessus la conformation du gnathosoma c'est pas comme ici.
Ici il y a un naso proéminent entre les palpes qui donne une allure de 3 palpes ou pédipalpes en parallèle.
Les dépressions sur le corps sont circulaires, grandes et profondes, comme bordées d'un cercle de poils.
Le plus dur c'est d'imaginer un montage microscopique et les schémas qui peuvent en découler avec une photographie de la bête in-vivo. De plus il faut aussi graviter avec les genres proches.
Calyptostomatoidea n'est pas peut-être pas si mal en cherchant autres choses que Calyptostoma...
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Tifaeris »

Oui je vois pour le gnathosoma.
Pas forcément évident en effet de faire le lien entre photo et schéma, en tout cas moi j'ai du mal ! Moi qui pensais qu'avec son allure on trouverait facilement !

Entre temps j'ai aussi trouvé ça. Ça colle pas mal non ? Fait pas très loin du mien en plus (bon ça ça veut rien dire mais c'est pour dire qu'il est du coin !).

Par contre ça colle pas avec ceux de la galerie :(
Peut-être que en galerie il y a des jeunes, et que le mien est un adulte ?

EDIT : C'est quand même bizarre parce que ce que tu me disais sur le gnathosoma est censé à la base concerner tout le genre Calyptosoma. A moins que ce soit à cause de l'âge..

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Jean claude lutrand »

Quoi te dire :!: :wink:

Les spécimens que tu me donnes sur les liens sont exactement le même que le tien et par deux fois ils disent Calyptostoma velutinum. ( :!: :?: :idea: :-| ) Voici ce qu'est la bête en vrai https://mushinavi.com/navi-insect/data- ... konoha.htm . Les images dessus et dessous sont claires, nettes et magnifiques.

Pourtant voilà ce qui en est dit de cette espèce:
Calyptostoma velutinum (Müller, 1776)
= Acarus holoserius O.F. Müller, 1764 (Faun. Frid. p. 92. Noot na N°819).
= Acarus velutinus O.F. Müller, 1776 " Ruber, abdomine depresso, tomentoso, palpis nullis" (Zool. Dan. Prodr. p.187 N°2226).
= Trombidium expalpe Hermann, 1804 (je cite en dessous une fraction du texte en copie de Oudemans qui lui même copie Frédéric Hermann, 1804 dans Mémoire Aptérologique page 30 sp. N°14).
= Smaris expalpis (Hermann, 1804). d'après Sig Thor.
= Trombidium velutinus dans Kritish historish overzicht der Acarologie de Oudemans en 1929 = sp N°226 pages 596 à 599 ce qui donne ci-dessous;
= Calyptostoma velutinum ! (Gnathosoma figures 218; L. M. N. et le poil figure T. page 597)

CITATION:
Quoique cette espèce soit grande, je n'ai pu découvrir les palpes appendiculés. En pressant la partie antérieure du corps, il en sort en dessous une partie cylindrique plus pâle que le corps, un peu amincie vers l'extrèmité, au sommet de laquelle est inséré le bec qui ne parait ni conique et triangulaire, à base plus large, ni garni de poils; mais il parait composé de deux mandibules onguiculées.

LIEN vers le LIVRE:(Google Books)
https://books.google.fr/books?id=LcUUAA ... 76&f=false

Si comme tu le penses en galerie ceux-ci sont des immatures de Calyptostoma velutinum et que celui-ci soit un adulte (comme les liens) cela n'est pas impossible mais je n'arrive pas à trouver un document qui nous le prouve... Les liens ne nous donnent aucune références et pour moi les auteurs extrapolent sur des suppositions ou des rapprochement mal venus. (C'est aussi valable pour nous ici)...

Moi je l'ai rapproché du Trombella alpha à cause du naso bien visible ici, des dépressions sur le corps et la chaetotaxie ou chétotaxie (les poils). Comme dans la définition plus haut que je donne de Pierre Robaux la plus grande partie de mes schémas ont tous deux tubercules portant les poils sensorielles pratiquement entre les yeux alors qu'ici ta bête n'en aurai qu'un bien visible et cela est aussi possible d'après la définition mais je n'ai aucun schéma comme tel pour ceux que nous donne FE. (Note que j'ai sur Trombella mais rien sur les genres proches)...
Modifié en dernier par Jean claude lutrand le lundi 13 janvier 2020, 13:32, modifié 1 fois.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Avatar du membre
Tifaeris
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 28 juin 2013, 18:09
Localisation : Mazères, Ariège (09)
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Tifaeris »

Alors avec la définition de ton lien :

- Je vois bien les 6 points sur le corps et le sillon transversal (quoi que moi je le vois reliant ces points entre eux, pas en avant de ceux-ci, mais sur photo ce n'est peut-être pas assez précis).
- Les pattes d'un rouge plus clair que le corps, ça se voit sur la vue ventrale.
- Abdomen prolongé en cône antérieurement et arrondi postérieurement, ça peut le faire.
- 4 lignes longitudinales de fossettes, je n'en vois que deux (les centrales sont peut-être plus petites?).
- Deux yeux rouges supérieurs vers les côtés de l'abdomen dans la plus large partie antérieure (deux yeux, mais une paire ou deux paire, dans la déf je ne sais pas mais le mien oui il en a deux).
- Poils du corps très courts, blancs, non serrés mais assez distants, de manière qu'ils ne forment pas une laine comme sur les trombides soyeux et fuligineux (ça colle à part la couleur des poils, qui ne sont pas blancs mais quand même très pâles).
- Les poils qui couvrent la partie antérieure avancée du corps sont dirigés en avant ce qui est particulier (ça je ne le vois pas). Ceux qui entourent le bord antérieur de cette partie conique sont des soies roides (rondes ou raides?), droites, je ne le vois pas non plus.
- ..."mais le bec, se séparant en trois parties", ça oui, si j'ai bien compris c'est de ça que tu parles dans un message précédent "Ici il y a un naso proéminent entre les palpes qui donne une allure de 3 palpes ou pédipalpes en parallèle."

Pour les palpes appendiculés, dans la définition ils sont censés ne pas être visibles alors ? Et sur le mien ce sont bien les palpes que l'on voit de part et d'autre du naso ? Donc d'après la déf, les Calyptostoma sont en fait comme ceux en galerie, sans palpes apparents ?

Je vois pour les tubercules portant les poils, je recolle la définition qui concerne les Thombellinae : Les deux soies sensorielles sont insérées au milieu du propodosoma, sur une proéminence commune ou sur deux protubérances séparées, situées entre les deux paires d'yeux. Mais du coup, ça ne veut pas dire que les soies sont insérées au même point mais que la proéminence, elle, peut-être d'un seul tenant ou en deux partie, avec un front plat entre les deux poils ? Je ne sais pas si je suis très claire lorsque je m'exprime !
En tout cas ici, et d'ailleurs ça se voit mieux sur la vue de loin, en effet il n'y a qu'un seul point central, et même sur les vues rapprochées je ne vois pas de poil.

J'étais partie pour chercher à la base quelques infos sur les Thombellinae mais ces photos sont si ressemblantes au mien ! C'est perturbant !

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

Un autre rouge épineux

Message par Jean claude lutrand »

Le Calyptostoma velutinum est comme en galerie et comme le premier lien pour photo de mon dernier post plus sa définition qui est le lien du livre...

Celle que tu as décortiqué justement et tu comprends à lire et comparer que cela ne colle pas à ta bestiole... " le bec = le gnathosoma est invaginé " c'est en appuyant dessus qu'il devient apparent.

Donc Calyptostoma velutinum et bien c'est pas ça et ceux qui établissent un rapprochement dans les liens que tu donnes ( même si les images c'est comme le tien) cela ne correspond pas.

Cela est autre chose et il n'est même pas certain que cette bestiole fut un jour décrit dans un quelconque ouvrage ou autre publication...
J'ai tourné quelques pages déjà et rien trouvé pour le moment sauf Trombellidae Trombella qui nous y rapproche par définition.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »