Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Prostigmata - Smaris squamata] Dans la litière: Parasitidae?

Animateur : Sans animateur

Sujet précédentSujet suivant
paolofon
Membre
Enregistré le : vendredi 13 juin 2014, 22:31
Localisation : Reggio Emilia Italia

[Prostigmata - Smaris squamata] Dans la litière: Parasitidae?

Message par paolofon »

Un autre acarien trouvé parmi les feuilles sèches dans un bois et observé au microscope … Mais ils ne restent jamais immobiles, ces petits animaux? :(

Bois di Pianzo, Apennins du Nord, dans la province de Reggio Emilia, 478 m slm. 09-04-2016.

C'est plat: je pensais, dans mon ignorance, à un Parasitidae

Merci! :D 8-) :)

Image
Paolo Fontanesi : Italie : Casina (Reggio Emilia) : 42034 : 09/04/2016
Altitude : 478 m - Taille : 0,6 mm
Réf. : 207530

Image
Paolo Fontanesi : Italie : Casina (Reggio Emilia) : 42034 : 09/04/2016
Altitude : 478 m - Taille : 0,6 mm
Réf. : 207531

Image
Paolo Fontanesi : Italie : Casina (Reggio Emilia) : 42034 : 09/04/2016
Altitude : 478 m - Taille : 0,6 mm
Réf. : 207532

PS: Bien sûr, j'ai plus de photos ....

Balises :
Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis

Dans la litière: Parasitidae?

Message par Jean claude lutrand »

Bonjour.

As tu les faunes Italiennes en Littérature ? Comme les Antonio Berlese par exemple.

Parasitidae: C'est Mesostigmata. Donc NON!

Prostigmata ici. Smaris ou quelque chose de proche en attendant.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.
paolofon
Membre
Enregistré le : vendredi 13 juin 2014, 22:31
Localisation : Reggio Emilia Italia

Dans la litière: Parasitidae?

Message par paolofon »

Voici le résultat de mes recherches, si cela peut servir :oops: :

Selon la check list de l'Italie (Checklist delle specie della fauna italiana, fascicolo 24 ARACHNIDA ACARI auteurs Fabio Bernini, Marisa Castagnoli e Roberto Nannelli, 1995), ce sont les espèces de la famille Smarididae dans l'Italie du Nord:
- Fessonia von Heyden, 1826
papillosa (Hermann, 1804) (=callitricha Grandjean, 1947)
- Hirstiosoma Womersley, 1934
ampulligera (Berlese, 1887)
- Smaris Latreille, 1796
granatae Di Caporiacco, 1938
squamata (Hermann, 1804)
- Veithia Oudemans, 1941
schneideri Oudemans, 1941
A. Berlese, dans le livre " Acari, myriapoda et scorpiones hucusque in Italia reperta 4: ordo Prostigmata (Trombidiidae)" (1882-1891) p 84 appelle le genre Smaris comme Smaridia Dugés 1834:
1a. Dorsum scutulis duobus protectum, abest crista cephalothoracica --> S squamata (Herm.) Berl.
1b. Dorsum crista metopica actum; absunt scuta dorsualia --> 2
2a. Crista metopica in medio perforata; setulae corporis exiles, plumosulae --> S papillosa Herm. Dug.
2b. Crista metopica in medio integra, papillae corporis ampulliformes, costulatae --> S ampulligera Berlese
Enfin, dans le livre " Kritisch historisch overzicht der acarologie » d’AC Oudemans, 1929, p 593-596, j'ai trouvé ces descriptions :
Trombidium papillosum Hermann 1804, Trombide papilleux, Hermann, Mém. Apr. ; p. 29, n. 12. t. 2. f. 6. 6a. - Abdomen couleur de vermillon, plus large antérieurement, déprimé; papilles du corps cylindriques, courts, arrondis au sommet. Il vit sur les troncs d’arbres et entre le mousses. Le pieds sont garnis d’écailles fusiformes au lieu de papilles cylindriques ; les palpes et le bec sont presque toujours retirés vers le corps …

Smaris squamatum (Hermann 1804) – 1796. Smaris. Latreille, Précis car. Gén. Ins ; p 180, 181 – Corps ové, mou, parsemé d’écailles, rouge. Deux yeux. Pattes antérieures plus longues. Antennules parallèles à la trompe ; guére plus longues, droites, presqu cylindriques, de quatre articles ; le dernier armé de deux piéces obsolétes. Trompe longue,avancée, presque cylindrique, un peu en pointe, tronquée, consistant en deux soies trés longues et une lévre inférieure.

1804. Trombidium squamatum. Trombide écailleux. Hermann, Mém. Apt. ; p29. N. 13. T. 2. F. 7. 7a. 7b; t 9. F. K. Abdomen d’une couleur de vermillon foncé, plus large à la partie antérieure, à sillon transversaux; les ècailles du corps arrondies, péduncoulées. Il vit entre les mousses. Les papilles du corps sont aplaties.

Il y a aussi quelques dessins et ma betiolina ressemblerait plus à papillosa qu'à squamata. Cependant, il faut comprendre si la crête métopique est interrompue ou pas pour décider entre papillosa et ampulligera

Image
Paolo Fontanesi : Italie : Casina (Reggio Emilia) : 42034 : 09/04/2016
Altitude : 478 m - Taille : 0,6 mm
Réf. : 208133

:D 8-) :)
Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis

Dans la litière: Parasitidae?

Message par Jean claude lutrand »

Bonjour.

Bon travail de recherche déjà. Bravo.

La où tu as mis la flêche et le point d' interrogation, c'est bien la crête métopique...

Mais la photo est lointaine et flou. En attendant le corps semble bien déprimé (en creux donc) et la crête en multiple points qui se succédent (3 points sur une ligne, 1 à chaque extrémité et 1 médian).
Le papillosa me semble bien ici... je dirais comme cela aussi !

Fessonia papillosa.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.
Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis

[Prostigmata - Fessonia papillosa] Dans la litière: Parasitidae?

Message par Jean claude lutrand »

Bonjour à tous;

je suis désolé pour le boulot sur le forum et galerie mais une rectification me semble nécessaire. Voyez plutôt le Smaris squamata.

--> Hermann 1804 = Mémoire Aptérologique:
13. L'Ecailleux (Squamatum)

TROMBIDE. Abdomen d’une couleur de vermillon foncé, plus large à la partie antérieure , à sillons transversaux ; les écailles du corps arrondies, pédonculées.
(TROMBIDIUM. Abdomine profundius miniato , antice latiore , sulcis transversis ; corporis squamis rotundatis 9 pedunculatis. Nobis. Edit.)

Planche II Fig. 7.
Il vit entre les mousses.
Les papilles du corps sont aplaties en forme d’écailles et pédonculées (pl. IX, fig. K.); elles sont trop courtes dans la figure 7 b de la planche II, qui représente une partie d’un pied.

==> La figure de cette espèce s’est trouvée sans description. ( Note de l’éditeur.)
--> MARC ANDRE: 1932, Bulletin du Muséum National d'Histoire Naturelle 2éme Série Tome IV de juin 1932 page 882-885. (Sur deux espèces du genre Smaris (Acariens), par M. Marc André).
==> L’autre genre, auquel Berlese donnait le nom de Smaridia Latreille, 1817 [in Cuvier, Règne anim., III, p. 121), correspond aux véritables Smaris Latreille, 1796, qui composent la famille des Smarididæ : ils ont deux boucliers dorsaux. (S. squamata Herm) ou bien une crête métopique (S. papillosa Herm. et S. ampulligera Berl.) et le rostre, subapical, y est moins rétractile que dans les Calyptostoma et reste, au repos, partiellement à découvert.

==> Le corps, aplati, s’étire en avant en une longue apophyse subcylindrique en forme de trompe, qui représente un véritable « naso » ou épistome. Le derme est revêtu de papilles épaisses, aplaties et foliiformes, qui sont infléchies sur la peau et dont la face libre est hérissée de petites aspérités ayant la forme d’aiguillons et disposées en files régulières. Le dos est muni de deux boucliers et il n’y a pas de crête métopique.

==> car Berlese, à plusieurs reprises (1885, Note al fasc. XV et XVI, Fasc. II, p. 12, et 1893, Prostigmata, p. 84), a affirmé l’absence de crête métopique chez le S. squamata.

==> enfin, en 1894 (fasc. LXXI, n° 4, fig. 1), il a dessiné quatre yeux chez cette espèce. C’est en effet, ce que j’ai constaté. D’autre part, dans cette même figure, Berlese indique, sur le bord postérieur du premier bouclier, l’existence d’une paire d’organes pseudostigmatiques, ce qui est exact. Mais, de plus, j’en ai observé une autre paire située dans la partie antérieure de ce bouclier. Les soies sensorielles de ces organes sont garnies de quatre rangées longitudinales de fines barbules.
https://ia801609.us.archive.org/BookRea ... &rotate=0

Les deux plaques dorsalement sont ici nettement observable sur la photo N°207531 et il me semble bien ne pas voire de Crête-métopique ici (La dernière image nous bluffe). Pour le naso voyez sur l'image 207532 de profils qui est nettement présent! (C'est la partie blanche qui dépasse au-dessus des chélicères et qui fait comme un bec).

Conclusion Smaris 100% et squamata probable! (car il y a aussi le S. granatae Di Caporiacco, 1938 en Italie).

Smaris squamata
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.
paolofon
Membre
Enregistré le : vendredi 13 juin 2014, 22:31
Localisation : Reggio Emilia Italia

[Prostigmata - Smaris squamata] Dans la litière: Parasitidae?

Message par paolofon »

Merci beaucoup!

Moi aussi j'ai douté de Fessinia papillosa, après avoir vu cette page: http://xespok.net/arthropoda/main.php/v ... /Fessonia/
et j'étais sur le point de l'écrire …

En Italie, il est dit: Sbagliando si impara (quand on fait une erreur, apprendre) … J'apprends souvent :oops:

:D 8-) :lol:
Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis

[Prostigmata - Smaris squamata] Dans la litière: Parasitidae?

Message par Jean claude lutrand »

:0005: Bonjour.
Et bien je suis comme toi. Ce n'est pas mon métier les acariens. J'apprends aussi à mesure de mes lectures.
Quoiqu'il en soit si tu poursuit tes recherches littéraires et trouves mieux ne surtout pas manquer de le dire. Cela est valable pour toutes les discussions du forum et pas seulement pour les tiens de sujets. Même validée la détermination n'est jamais absolument clos puisque cela est en perpétuelle évolution.
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »