[Anoplophora glabripennis] Anoplophora à confirmer 3

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Anoplophora à confirmer 3

Message par Mikkoleop » dimanche 2 mai 2010, 20:43

C'est pas vrai, il l'a fait, il m'a remis un Anoplo chinois ! :0022:
Tu sais que mon véritable nom, c'est Jules Gréviste ?
Bon, tu n'as pas tort, il faut qu'on termine celui-ci puisqu'on l'avait commencé. :0005:
Y-en-a-t-il encore beaucoup comme cela dans les catacombes du Forum ? :mrgreen:
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Balises :

Avatar du membre
coleo 94
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 1 février 2009, 18:04
Localisation : Champigny sur Marne
Contact :

Anoplophora à confirmer 3

Message par coleo 94 » dimanche 2 mai 2010, 20:51

Encore un
Je vais changer les photos de l'autre aussi
La comparaison des deux peut être intéressante
Gérard

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Anoplophora à confirmer 3

Message par Mikkoleop » lundi 3 mai 2010, 10:46

Dans un instant d'intense aberration, ce matin, j'ai décidé de bosser dur, et j'ai établi le tableau suivant, qui permet de passer les Anoplophora dans un premier filtre, celui de la maculation antennaire.
Avec l'accord de Ségo, je me suis permis de créer le néologisme "annélation", pour désigner le fait qu'un article antennaire porte une maculation en forme d'anneau (les Anglais disent "annulation", ce n'est guère mieux !).
Gérard, comme je suis un père pour toi, j'ai mis en rouge les noms des Anoplo présents en Chine (ou qui pourraient l'être, si on parle des incertae sedis).
A toi de bosser et dis-nous quelles espèces ont passé le filtre victorieusement !

ANOPLOPHORA TABLEAU I : CRITERE DE LA MACULATION DES ANTENNES
En rouge, espèces présentes ou supposées présentes en Chine
albopicta Articles à forte annélation blanche sur 1/3 à 2/3 basal.
amoena Scape, article 3 (souvent fortement) et article 4 (souvent faiblement) avec anneau ; le reste des antennes est noir.
asuanga Pas d’annélation
beryllina Forte annélation blanche ou bleu pâle, sur 1/3 à 2/3 basal, et devenant plus blanche et moins perceptible en se déplaçant vers les articles apicaux
birmanica Forte annélation de tous les articles (sauf le dernier chez le mâle), bleue pâle ou verte, sur le 1/3 à ½ basal ; dernier article du mâle très long, et aplati.
bowringii Forte annélation blanche ou bleu pâle au 1/3 basal.
chiangi Annélation à pubescence blanche-bleuâtre à l’extrême apex et à la base des articles
chinensis La plupart des articles ont une forte annélation blanche ou d’un bleu léger sur le ¼ à ½ basal.
coeruloantennata Les articles ont une forte annélation d’un mauve iridescent sur presque toute leur longueur (sauf l’extrême apex), les articles 9 à 11 présentant toutefois une annélation moins marquée.
davidis Forte annélation bleue ou blanc-bleuâtre sur le ¼ à ½ basal, devenant généralement plus accentuée sur les articles extérieurs.
decemmaculata Annélation très indistincte basale sur les articles basaux, prédominance noire des autres articles.
elegans Forte annélation (verte, blanche, jaune ou mauve) à la fois à l’apex et à la base des articles.
flavomaculata Antennes noires (sans annélation)
freyi La plupart des articles ont une annélation blanche sur 1/3 à ½ basal, quelquefois bleuâtre et peu distincte sur les articles 3-4.
fruhstorferi La base des articles 3-6 légèrement annulée de mauve.
glabripennis Annélation bleu pâle ou blanche sur le 1/3 à ½ basal, plus évidente sur les articles distaux.
graafi Forte annélation de la 1/2 basale jusqu’à l’article 8 (bleu léger pouvant tirer sur le vert), devenant indistincte au-delà de l’article 8
granata Annélation turquoise presqu’écailleuse sur le scape et les articles 2 et 3 ; au-delà, pas d’annélation, mais courte pubescence d’un brun doré.
horsfieldii Forte annélation blanche du ¼ au ½ basal, sauf sur l’article 11, qui :
- chez le mâle est annelé au 1/3 basal et à la moitié apicale
- chez la femelle, un étroit anneau baso-médian
imitator Forte annélation blanche à l’extrême apex et à la base, sauf pour le dernier article (annelé à la base (anneau étroit) et aux 2/3 apicaux.
irregularis Annulation aux 2/3 basaux des articles 3-6, à l’extrême base des articles 7-9, articles 10 et 11 entièrement noirs.
jiangfenglingensis Une partie du scape, tout l’article 2, et le ¼ basal de l’article 3 sont annelés d’une pubescence d’un bleu pâle iridescent.
leechi Antennes entièrement noires (pas d’annélation).
longehirsuta Forte annélation bleu pâle sur la moitié basale des articles, sauf les articles apicaux, pour la plupart non annelés.
lucipor Pas d’annélation, mais il y a des poils fauves à l’extrême base des articles basaux.
lurida Femelle : antenne d’un brun foncé à noir, scape légèrement plus clair avec une faible pubescence bleue.
Mâle : pubescence bleu-vert sur le scape, l’article 2 et l’extrême base de l’article 3 ; le reste de l’article est brun –rouge.
macularia Forte annélation blanche ou bleu clair de la plupart des articles, allant du ¼ à la moitié basale.
mamaua Antennes légèrement pubescentes, mais sans annélation.
medenbachi Les articles jusqu’au 8 ou 10 avec annélation bleu-gris ou bleu léger ; les autres, avec une annélation partielle.
ogasawaraensis 1 seul spécimen connu, antenne cassée après l’article 5 ! Le scape et la base des articles connus sont revêtus d’une pubescence bleu pâle.
similis Franche annélation blanche des articles, à l’extrême apex et à la base, sauf pour le dernier (avec un étroit anneau à sa base et les 2/3 apicaux annelés)
sollii Jusqu’au n°8, la plupart des articles ont une forte annélation blanc à bleu léger sur la moitié basale ; au-delà du 8, les anneaux deviennent indistincts.
stanleyana Forte annélation blanche ou bleu pâle sur la moitié basale.
tianaca Pas d’annélation
tonkinea Pic (incertae sedis) (Chine ???) ???? (type égaré)
viriantennatus Annélation jaune pâle sur la moitié basale des articles 3-6, et les 2/3 basaux au-delà du 6.
wusheana (incertae sedis) (Chine ???) Antennes brunes ; pas d’annélation
zonator Annélation basale des articles en bleu-vert ou bleu léger.

APPEL AUX BONNES VOLONTES : si quelqu'un sait comment copier un tableau Word avec ses cases, merci de me l'expliquer; si quelqu'un connaît le mot scientifique qui pourrait remplacer "annélation", merci de me le dire !
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

vanderbergh
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 12 août 2005, 14:39
Localisation : Orne

Anoplophora à confirmer 3

Message par vanderbergh » lundi 3 mai 2010, 13:11

annelé tout simplement :wink:

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Anoplophora à confirmer 3

Message par Mikkoleop » lundi 3 mai 2010, 13:27

Cela ferait malheureusement des phrases emberlificotées :0006: .L'anglais est plus facile : le mot idéal existe (annulation), et tu peux empiler les adjectifs les uns derrière les autres, devant le mot principal.
Dans un tableau qui doit être bref, je me vois mal remplacer une phrase du genre "Forte annulation vert iridescent" par "Les articles antennaires sont fortement annelés, et ces anneaux, iridescents, sont de couleur verte".
Un peu de bravitude, inventons les mots qu'il nous faut ! :D
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
coleo 94
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 1 février 2009, 18:04
Localisation : Champigny sur Marne
Contact :

Anoplophora à confirmer 3

Message par coleo 94 » lundi 3 mai 2010, 17:57

A éliminé pour cause de forte annélation
Beryllina, bowringii, chinensis, coeruloantennata, davidis, elegans, freyi, horsfieldii, imitator, macularia, similis
Tonkinea est un Calloplophora
Zonator annélation bleu vert
viriantennatus annélation jaune
Fruhstorferi annélation mauve
jiangfenglingensis annélation bleu pâle iridescent
Wusheana Antennes brunes

Après cette épuration il reste
Chiangi, decemmaculata, glabripennis, leechi

Chiangi et glabripennis on une annélation visible ce qui les écartes

Après ce n’est pas leechi il est tous noir (je parle des élytres)

Pour moi celui qui ressemble le mieux à tes descriptions est decemmaculata
Que penses-tu de cette épuration
Maintenant il faut regarder les autres critères
Pourvue que sa colle si non il faut regarder glabripennis, Chiangi qui sont les plus proches des critères :0004:
Gérard

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Anoplophora à confirmer 3

Message par Mikkoleop » lundi 3 mai 2010, 18:26

Je suis d'accord avec ton analyse. Je regarderai demain les autres critères.
En attendant, un autre petit cadeau : le Tableau II, basé sur le scutellum. Cela pourra servir pour d'autres (et notamment pour l'autre, sorti des catacombes, qu'il nous reste à identifier) :

ANOPLOPHORA TABLEAU II : CRITERE DU SCUTELLUM

albopicta Triangulaire, avec apex postérieur arrondi ; recouvert d’une courte pubescence transparente, invisible à l’œil nu.
amoena Semi-triangulaire, avec arrondi de l’apex postérieur ; pubescence turquoise.
asuanga L’apex postérieur est tronqué et légèrement indenté au milieu ; pubescence blanche.
beryllina L’apex postérieur est arrondi ; pubescence turquoise sur les côtés d’un triangle glabre central.
birmanica Triangulaire, avec apex postérieur soit tronqué, soit légèrement arrondi ; pubescence jaune à vert pâle.
bowringii L’apex postérieur est arrondi ; pubescence turquoise sur les côtés d’un triangle glabre central.
chiangi Apex postérieur tronqué à légèrement arrondi, glabre sauf un liseré sur la marge postérieure.
chinensis Fusionné dorsalement au mesonotum, en forme de langue avec un apex postérieur légèrement arrondi ; pubescent dans la moitié postérieure, mais de façon invisible à l’œil nu.
coeruloantennata En forme de langue avec un apex postérieur tronqué ; avec de courts poils blancs de chaque côté d’une ligne centrale glabre.
davidis Triangulaire avec apex postérieur uniformément arrondi ; pubescence bleu-verte ostensible.
decemmaculata Entièrement recouvert d’une pubescence blanche.
elegans Triangulaire avec apex postérieur étroitement arrondi ; pubescence ostensible, blanche, mauve, jaune, ou verte.
flavomaculata ????
freyi Semi-triangulaire avec apex postérieur étroitement arrondi ; pubescent quoiqu’avec poils courts et transparents, quelquefois non détectables à l’œil nu.
fruhstorferi Triangulaire avec apex postérieur pointu ; pubescent, quoiqu’avec poils courts et transparents, indétectables à l’œil nu.
glabripennis Triangulaire avec apex postérieur semi-pointu ; pubescent, quoiqu’avec poils courts et transparents, indétectables à l’œil nu.
graafi Triangulaire avec apex pointu ; pubescence verte ou bleu-vert.
granata Triangulaire avec apex postérieur étroitement arrondi ; pubescence verte abondante, sauf sur une étroite bande médiane.
horsfieldii Triangulaire avec apex postérieur arrondi ; pubescence jaune pâle ou blanche, peu visible.
imitator Triangulaire avec apex postérieur largement arrondi ; glabre pour sa plus grande part.
irregularis Triangulaire avec apex postérieur largement arrondi ; pubescence blanche, ou d’un blanc gris, ou d’un blanc jaunâtre.
jiangfenglingensis Triangulaire avec apex postérieur étroitement arrondi ; partiellement recouvert d’une pubescente iridescente pâle.
leechi Glabre, avec apex postérieur largement arrondi.
longehirsuta Triangulaire, avec apex postérieur largement arrondi ; pubescence très dense d’un vert iridescent.
lucipor Apex tronqué, indenté au milieu ; pubescence dense ou d’un blanc gris, ou d’un blanc jaunâtre.
lurida Triangulaire avec apex postérieur arrondi ; pubescence turquoise pâle, éparse de chaque côté d’un triangle central.
macularia En forme de langue avec un apex postérieur légèrement arrondi ;
mamaua Tronqué ou en forme de langue avec un apex postérieur légèrement indenté en son milieu ; pubescence blanche.
medenbachi En forme de langue avec un apex postérieur légèrement arrondi ; pubescence bleue ou grise.
ogasawaraensis Triangulaire, avec apex postérieur arrondi ; pubescence jaune modérée.
similis Triangulaire, avec apex postérieur largement arrondi ; glabre pour sa plus grande part.
sollii Triangulaire avec apex postérieur pointu ; pubescence vert-pâle.
stanleyana Triangulaire, avec apex postérieur largement arrondi ; pubescence vert pâle à blanc verdâtre.
tianaca Apex postérieur tronqué et légèrement indenté en son milieu ; pubescence blanche.
tonkinea Pic (incertae sedis) (Chine ???) ???
viriantennatus Triangulaire avec apex postérieur semi-pointu ; pubescence courte, translucide et peu visible.
wusheana (incertae sedis) (Chine ???) ???
zonator Apex postérieur largement arrondi ; pubescence d’un vert iridescent.
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
coleo 94
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 1 février 2009, 18:04
Localisation : Champigny sur Marne
Contact :

Anoplophora à confirmer 3

Message par coleo 94 » lundi 3 mai 2010, 18:30

Merci j'ai commencé le deuxième
Gérard

Avatar du membre
Mikkoleop
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 17 octobre 2006, 16:03
Localisation : Le Pecq

Anoplophora à confirmer 3

Message par Mikkoleop » lundi 3 mai 2010, 18:34

Bon, ben on s'est plantés quelque part. Ce n'est pas decemmaculata. Celle-ci a des taches bien blanches, bien rondes, énormes, bien symétriques, cinq sur l'élytres gauche et cinq sur le droit.
Je reprendrai tout à zéro, j'attaquerai la question sous un autre angle, il ne faut pas se démoraliser pour autant. :mrgreen:
Prendre son courage à deux mains, c'est toujours plus facile, lorsqu'on est ambidextre.

Avatar du membre
coleo 94
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 1 février 2009, 18:04
Localisation : Champigny sur Marne
Contact :

Anoplophora à confirmer 3

Message par coleo 94 » lundi 3 mai 2010, 18:40

Regarde d'abord Chiangi, glabripennis :D
Gérard

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »