[Eupotosia affinis] Eupotosia affinis bicolore

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Gyp'
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : vendredi 22 avril 2005, 17:34
Localisation : MIDI-PYRENEES (sud-Occitanie).
Contact :

Message par Gyp' » mercredi 17 août 2005, 16:24

:roll: :roll: Stupéfiant Je vais essayer avec mes C. aurata :idea: :!:
J-P. :mrgreen:
Jean-Pierre.

"Jamais dans ces colonnes épinglées on ne retrouve la beauté des instants de la vie". Fred Durand - "Le troubleau" - Ed. STOCK.

Balises :

kali
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 20 septembre 2004, 10:57
Localisation : Saint Ouen Les Vignes (37)

Message par kali » jeudi 18 août 2005, 16:57

J'ai déjà observé ce phénomènes sur des cétoines africaines (Eudicella smithi) : selon leur éloignement de la source de chaleur lors de la nymphose, il y avait des variations de couleur assez étonnantes : le corselet était vert à l'origine mais j'ai ainsi obtenu (sans le vouloir) des spécimens au corselet bleu ciel et rouge feu !!
Un collègue qui élévait des cetonischema aeruginosa obtenait ainsi des cétoines de couleur bronze.
Ceci dit, c'est la première fois que je vois un spécimen aux élytres de couleurs différentes.
De plus je n'ai plus d'élevages (à mon plus grand regret!) et je n'ai donc pas pu continuer mes observations.

Avatar du membre
dkeith
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 avril 2005, 20:21
Localisation : Chartres (28)
Contact :

Message par dkeith » samedi 27 août 2005, 19:18

dans le même ordre d'idée... il y a même une forme nommée de Mimela asiatique caractérisée par une bande noire sur le milieu du pronotum et sur la suture élytrale ( si je me souviens bien) et qui diffère en celà de la forme typique... le mystère a failli rester entier, mais Ohaus, le pape de Rutélidés, a fini par découvrir que les bêtes avaient été mises à dégorger de l'alcool de conservation (au début du siècle dernier, c'était pas évident les voyages en Indonésie...) dans une poële à frire... d'où la bande, tu parles, il aurait pu les faire sauter comme des crêpes au lieu de les laisser brûler... immangeables après... beuk!!!

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »