Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Anoxia (Mesanoxia) australis] Anoxia australis?

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Cerdo
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 18 septembre 2006, 9:31
Localisation : Var

Message par Cerdo »

merci pour ton témoignage Jul' , ca précise un peu plus l'idée que l'on peut se faire de sa fréquence... à géométrie variable :lol:
D'ailleurs, l'as-tu croisée en abondance à d'autres occasions? l'as-tu croisé à d'autres occasions tout court?

Je ne l'ai croisé qu'une fois, et en un seul exemplaire... celui figuré plus haut.
Quand tous les gros seront maigres, tous les maigres seront morts depuis longtemps...

Balises :
Avatar du membre
Jul' de l'Opilo
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 29 juin 2007, 9:33
Localisation : Paris 12

Message par Jul' de l'Opilo »

Je l'ai vu une autre fois. D'ailleurs, c'est une anecdote assez sympa...

Ca doit faire à peu près 10 ans. A l'époque, je ne connaissais pas grand chose aux coléos, en tout cas beaucoup moins que mon père (depuis la situation a changé :lol: ), mais j'avais tout de même le don de faire des découvertes étranges. C'est ainsi qu'en vacances en Ardèche (dans un village vacance à Saint Martin d'Ardèche) je me promenais un matin quand je ne sais quelle idée me poussa à regarder dans les bouches d'égouts. Je pus ainsi découvrir que les Orictes nasicornis attirés par les lampadaires le soir y tombaient malencontreusement. Lorsque je montrai cela à mon père, il reconnu aux côtés d'un de ces gros scarabées un australis que j'avais moi même vu, qui m'avais intrigué, mais que je pensais être une feuille morte. Je ne vous parle pas du numéro que ça a été pour le récupérer :twisted: (ficelle, bouteille d'eau découpée, bâton...) mais enfin...mon père réussit à le récupérer (je n'en reviens toujours pas).
Et quelques jours plus tard, lors d'une prospection de nuit sous les lumières, alors que la nuit était bien tranquille... bing! Le pauvre a du avoir un sacré traumatisme crânien, vu le son émis par le lampadaire lorsqu'il lui est rentré dedans. Après une minute de recherche sur le sol, nous l'avons vu, notre deuxième australis, sans savoir que quelques années plus tard, nous en retrouverions en série.
Julien.

Retourner vers « Coléoptères »