Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté. En cas de difficultés de connexion cliquez d’abord sur CE LIEN avant de cliquer sur “Connexion”

[Hister quadrimaculatus] Hister, encore

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Sujet précédentSujet suivant
kali
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 20 septembre 2004, 10:57
Localisation : Saint Ouen Les Vignes (37)

[Hister quadrimaculatus] Hister, encore

Message par kali »

Bonjour,

Le dernier pour aujourd'hui mais on reste dans le thème. Je suis arrivé à Hister quadrimaculatus pour celui-ci mais il y a quelque chose qui me chiffonne (outre l'absence de maculature qui ne semble pas si rare pour cette espèce) et je n'arrive pas à mettre le doigt dessus donc les avis sont les bienvenus !

Image
Mathieu Prudhomme : France : Saint Ouen Les Vignes : 37530 : 16/05/2015
Altitude : NR - Taille : 10 mm
Réf. : 277279

Merci

Balises :
Cornumutila
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 9 mai 2011, 23:24
Localisation : Narbonne Aude (France)

Hister, encore

Message par Cornumutila »

Bonjour,
Je suis d'accord pour quadrimaculatus, la quasi-absence de macule rouge (on en voit quand même un peu sur l'épaule) n'est pas rare.
"A voir aussi la différence de ponctuation entre le pygidium (ponctuation dense et modérément forte et le propygidum plus forte et plus espacée)".
J'ai appris tout ça sur le présent forum et pas tout seul !
:lol: :lol: :lol:
Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne, Montcaret

Hister, encore

Message par SECQ Michel »

Je suis d'accord avec Mathieu et aussi avec notre ami Robert :D
:arrow: Ce spécimen se rapporte sans problème à un Hister quadrimaculatus Linnaeus, 1758.
En effet, les élytres ne sont pas entièrement noirs (var. gagates Ill.), en réalité la base et plus spécialement sa partie externe est colorée de rouge, ce qui correspond plus exactement à la var. latepictus Bickhardt.
La strie subhumérale interne de l'élytre est nettement visible, évidemment Hister illigeri n'en possède pas...
Mes amitiés :wink:
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S.-A. de MARSEUL 1853, Essai monographique des Histérides, Ann. Soc. ent. Fr. : 131)
kali
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 20 septembre 2004, 10:57
Localisation : Saint Ouen Les Vignes (37)

Hister, encore

Message par kali »

Eh bien encore un fois un grand merci !
Je vous avoue que je ne vois pas du tout le rouge sur cette bête : vous commencez à voir l'étendue du problème :mrgreen: .
Je n'ai pas besoin de vous dire ce que je pense des entomologistes qui pondent des clés avec des critères de couleur :lol: ! J'adore surtout quand on parle de reflets bronzés, cuivrés, etc. (je suis aussi sur mes Onthophagus en ce moment !)
C'est pas tous les jours facile la vie de daltonien ! :lol:
Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne, Montcaret

Hister, encore

Message par SECQ Michel »

Je viens de finir ma carrière d'imprimeur, j'ai eu l'occasion de faire apprendre le métier à deux daltoniens ! ça donne des résultats parfois surprenants :mrgreen:
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S.-A. de MARSEUL 1853, Essai monographique des Histérides, Ann. Soc. ent. Fr. : 131)
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »