Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté. En cas de difficultés de connexion cliquez d’abord sur CE LIEN avant de cliquer sur “Connexion”

[Margarinotus (Stenister) obscurus] Obscur Margarinotus

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Sujet précédentSujet suivant
kali
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 20 septembre 2004, 10:57
Localisation : Saint Ouen Les Vignes (37)

[Margarinotus (Stenister) obscurus] Obscur Margarinotus

Message par kali »

Bonjour,

En voici un que je n'ai pas posté, du moins , je pense :


Image
Mathieu Prudhomme : France : Saint Ouen les Vignes : 37530 : 00/00/0000
Altitude : NR - Taille : 5 mm environ
Réf. : 277213

J'en ferais bien un Stenister et pourquoi pas obscurus ?

J'en profite pour avertir l'administrateur galerie que j'ai fait une bêtise : j'ai chargé une photo dans la galerie qui n'était pas la bonne (même bête que celle-ci mais pas recadrée) et qu'il faudrait supprimer sans regarder la référence. Désolé pour le boulot supplémentaire :oops: :oops: :oops: Je l'ai retrouvée : c'est la photo n° 277212 qu'il faudrait supprimer. Merci !

Balises :
Avatar du membre
Lysbeth d'Alys
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2005, 14:15
Localisation : Val d'Oise

Obscur Margarinotus

Message par Lysbeth d'Alys »

Photo supprimée !
Lysbeth d'Alys
kali
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 20 septembre 2004, 10:57
Localisation : Saint Ouen Les Vignes (37)

Obscur Margarinotus

Message par kali »

Merci Lysbeth !
Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne, Montcaret

Obscur Margarinotus

Message par SECQ Michel »

Oui parfaitement Mathieu, ta bête est bien un Margarinotus (Stenister) obscurus (Kugelann, 1792).
--Si tu peux prendre le temps de vérifier, tu constateras : La strie marginale du pronotum est entière sur le bord latéral. La strie subhumérale externe se limite à un grand arc à l'extérieur de la strie humérale. Les tibias sont assez larges et le propygidium est assez densément ponctué.
L'espèce se rencontre dans presque toute la France, cependant elle est rarement commune.
:wink:
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S.-A. de MARSEUL 1853, Essai monographique des Histérides, Ann. Soc. ent. Fr. : 131)
kali
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 20 septembre 2004, 10:57
Localisation : Saint Ouen Les Vignes (37)

Obscur Margarinotus

Message par kali »

Merci Michel,

Mon jardin est une bonne source d'histeridae ! Je vais tenter les pièges à la crevette, cette année voir si cela attire de nouvelles bêtes en plus du compost, du fumier de poule et des divers petits cadavres que la nature nous laisse .
Sont-ce des bestioles qui viennent aux lumières ? Je me faisais la réflexion que je n'en avais jamais vu sur le drap alors que j'attire les Aphodiidae et Geotrupidae pour les copro et Silphidae et Cleridae pour les nécrophages ...
J'ai encore quelques bêtes à faire confirmer et nous aurons fait le tour des mes trop peu nombreux Histeridae. Ne me reste plus qu'à en trouver de nouveaux cette année ! :D
Avatar du membre
SECQ Michel
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2014, 21:30
Localisation : Dordogne, Montcaret

Obscur Margarinotus

Message par SECQ Michel »

Hélas Mathieu, d'après ce que je sais les Histérides sont rarement attirés par les lampes U.V. Par contre, les pièges à interception rencontrent un certain succès pour les Histérides, notamment pour certaines espèces qui restent discrètes ou difficiles à récolter autrement. Je peux citer comme exemple la remarquable note de Benjamin CALMONT, 2011.- Présence de l'Histeridae Merohister ariasi dans le département de l'Ardèche.- Bulletin Rutilans, XIV (1) : 16-18.
Les écorces des arbres morts et la carie minée par les fourmis te donneront pas mal de petites espèces. En réalité, les Histérides ne sont pas trop rares si l'on prend le temps de bien choisir le biotope.
"je m'étais senti un goût prononcé pour l'étude de cette famille et je m'en occupais avec prédilection" (S.-A. de MARSEUL 1853, Essai monographique des Histérides, Ann. Soc. ent. Fr. : 131)
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »