Les nouvelles inscriptions qui ne suivent pas ces recommandations ne seront pas validées.

[Neoclytus acuminatus] à propos des longis de la vigne

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
Le Rustique
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 2 octobre 2010, 11:53
Localisation : près du parc Pic, Vanves 92170
Contact :

[Neoclytus acuminatus] à propos des longis de la vigne

Message par Le Rustique » mardi 9 avril 2013, 14:41

A propos de cette superbe espèce, voilà ce qu’à écrit l’excellent collègue Pierre Berger dans sa récente faune des Coléoptères Cerambycidae de France continentale et de Corse, 2012. J’espère qu’il me pardonnera d’avoir emprunté sa prose………………………….
« Biologie : La larve polyphage, décrite par Duffy 1953, s’accomode de nombreuses essences feuillues : peuplier, saule, tilleul, frêne, noyer, chêne, hêtre, châtaignier, robinier, bouleau, érable, charme, houblon-charme, orme, figuier, mûrier, prunier, poirier, noisetier, rosier, arbre de Judée, vigne, chèvre-feuille, fusain et parfois occasionnellement de conifères : sapin. La jeune larve a une vie sous-corticale, puis elle s’enfonce rapidement dans le bois. La nymphose se réalise au printemps.
En Europe le cycle biologique demande une année, deux années lorsque le temps a été plus rigoureux, mais d’après Craighead (1950) en laboratoire trois mois suffisent pour obtenir un développement complet de l’œuf à l’adulte. Les adultes émergent d’avril à août, se rencontrent sur les troncs et les branches des plantes –hôtes et semblent ne pas visiter les fleurs……

Distribution : Espèce introduite d’Amérique du Nord, vers le milieu du 19 ième siècle, en premier lieu en Italie du Nord-Est : Fiume (Sama, 1988) ; elle s’est dispersée dans la partie occidentale des Balkans, toute l’Italie septentrionale jusqu’en Toscane et en Ombrie, en Suisse, Allemagne, Autriche, Angleterre et France.
En France elle a été signalée du Var : Cogolin, 1976 (Lacroix), Cogolin, 23/6/1977 (Fayolle, in Villiers 1979) , du Tarn : Albi, dans un magasin d’appareils électroménagers (Bijiaoul, 1980), de la Vienne : Rouillé, 7/4/1988, vraisemblablement sorti d’un pied de chaise en Hêtre fabriqué dans les Vosges (Cantot, 1990).
D’après Sama cette espèce est actuellement en régression en Italie et aucune capture ne semble avoir été signalée en France depuis 1988, ce qui pose la question de son maintien en France… »


Pour info, je l’ai vainement recherché à Cogolin et ses environs de 2003 à 2005.
"Verba volent, Scripta manent"

Balises :

Avatar du membre
coleo 94
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 1 février 2009, 18:04
Localisation : Champigny sur Marne
Contact :

[Neoclytus acuminatus] à propos des longis de la vigne

Message par coleo 94 » jeudi 11 avril 2013, 13:04

Merci Raffaele, magnifique bête. :0024:
Gérard

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »