[Anthroherpon latipenne] Anthroherpon du Crna Gora

Vous avez trouvé un coléoptère dont vous ne connaissez pas le nom ? Vous avez fait une observation intéressante ?

Animateur : Lysbeth d'Alys

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : 31

Anthroherpon du Crna Gora

Message par lauzette » dimanche 13 août 2017, 8:38

Et le lauréat est ....
"Vous n'avez cessé d'essayer ? Vous n'avez cessé d'échouer ? Aucune importance. Réessayez, échouez encore, échouez mieux." Samuel Beckett

Balises :

Avatar du membre
Zétrik
Admin-galerie
Enregistré le : jeudi 30 juin 2005, 10:28
Localisation : Hérault

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Zétrik » dimanche 13 août 2017, 9:21

Anthroherpon latipenne (Apfelbeck, 1907)

Une bête extraordinaire !
Zzz...

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)
Contact :

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Pierre06 » dimanche 13 août 2017, 9:43

:0024:
... Pierre.

Avatar du membre
Zétrik
Admin-galerie
Enregistré le : jeudi 30 juin 2005, 10:28
Localisation : Hérault

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Zétrik » dimanche 13 août 2017, 10:23

J'ai pris une autre espèce de Anthroherpon lors de ce séjour spéléo au Monténégro, je l'avais présentée ICI.
Zzz...

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : 31

Anthroherpon du Crna Gora

Message par lauzette » dimanche 13 août 2017, 12:22

Elles sont superbes :0024:
Je suis toujours perplexifiée par la "nécessité" de zigouiller des espèces rares :?
"Vous n'avez cessé d'essayer ? Vous n'avez cessé d'échouer ? Aucune importance. Réessayez, échouez encore, échouez mieux." Samuel Beckett

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)
Contact :

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Pierre06 » dimanche 13 août 2017, 12:33

Belles bêtes, très élégantes, oui !

La notion de rareté est très relative : une espèce peut avoir une aire de répartition très restreinte, tout en étant localement abondante.
... Pierre.

Avatar du membre
Zétrik
Admin-galerie
Enregistré le : jeudi 30 juin 2005, 10:28
Localisation : Hérault

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Zétrik » dimanche 13 août 2017, 13:17

Je comprends parfaitement Lauzette !
Pour la faune cavernicole, le prélèvement ne me pose pas de problème d'éthique. Le cnrs a mené depuis longtemps de nombreuses études à ce sujet (je les ai à dispo si besoin). En gros, en terrain calcaire, le sol est par définition extrêmement fissuré et les "grottes" ne sont que des grandes "fissures" où l'homme peut se faufiler. Les animaux qui se rencontrent dans les grottes ne représentent qu'une part infinitésimale de la masse qui se balade dans les fissures adjacentes.

Des sessions de piégeages massifs et attractifs ont été réalisées dans des grottes ariégeoises avec comptage des spécimens récoltés. A chaque prélèvement, les années durant, il y avait en gros le même nombre de spécimens dans les pièges. Donc l'impact est nul.
Comme quand tu fais du lavage de terre et que tu ramasses dix seaux de terre dans une montagne, c'est dérisoire !

Après, pour les coléos, c'est délicat car la grande majorité des espèces ne s'identifie qu'à l'édéage ou tout au moins sous bino (je ne parle pas des cétoines et autres longis, mais de pratiquement tout le reste) du coup si tu veux nommer, il faut tuer dans la majorité des cas. sans parler des études adn ...

Et puis si tu te spécialises dans un groupe et que tu touches un peu à la taxonomie de ce groupe, il te faut un matériel abondant. Quand tu décris une nouvelle espèce par exemple, si tu possèdes un unique spécimen qui mesure 2.5 mm, dans la description tu mentionneras cette taille là alors que si tu as 150 spécimens et que tu effectues une étude de mesure, tu réalises qu'il y a une variation de taille intraspécifique importante et que certains spécimens atteignent 5 mm alors que les plus petits font 1.5 mm. Ce n'est qu'un exemple mais si dans ce groupe là il y a déjà des espèce qui font entre 4 et 6 mm, dans le premier cas de figure tu peux être tenté d'inclure dans un tableau dichotomique ta nouvelle espèce en disant qu'elle est plus petite que les autres alors que c'est faux.

Ce n'est qu'un exemple.

Pour fixer un taxon de façon rigoureuse et durable, il faut bien le connaitre. Pour bien le connaitre il faut étudier le maximum d'individus !

Le problème c'est qu'on ne les mange pas ! Parce que voir 5000 spécimens de la même espèce de crevette péchés dans l'Atlantique sur un étal de supermarché et imaginer qu'il en soit de même dans tous les supermarchés du monde ne choque personne par contre. Drôle de monde que le nôtre.
Pierre a écrit : La notion de rareté est très relative : une espèce peut avoir une aire de répartition très restreinte, tout en étant localement abondante.
Tu as un excellent article sur le forum à ce sujet, signé d'Alastor.
Dans le cas des Anthroherpon, la zone géographique est très limitée comme bien souvent chez les cavernicoles et les prises sont fort rares, beaucoup d'espèces ne sont connues que d'un ou deux spécimens où d'une seule grotte.
Zzz...

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : 31

Anthroherpon du Crna Gora

Message par lauzette » dimanche 13 août 2017, 14:24

Je n'avais pas pensé au truc des fissures. C'est vrai que les fissures aptes à abriter ces bestioles et dans lesquelles personne n'ira les embêter doit représenter des surfaces/volumes conséquents. Le calcaire, c'est pire que le gruyère :D

Pour le reste, je le sais bien, ayant une formation scientifique poussée, et je ne connais pas les raisons pour lesquelles tu collectes, mais je me pose toujours des questions concernant la collecte par des amateurs. Bien que, souvent, les amateurs fassent un énorme travail, puisque l'État ne veut pas trop financer la recherche fondamentale, qui "ne sert à rien" (à court terme). C'est ben compliqué. Le truc des crevettes à l'étal est intéressant aussi mais je suppose que ça ne choque pas parce que les océans sont perçus comme infiniment grands et abritant des réserves infinies se renouvelant indéfiniment (ce qui est bien sûr faux).
"Vous n'avez cessé d'essayer ? Vous n'avez cessé d'échouer ? Aucune importance. Réessayez, échouez encore, échouez mieux." Samuel Beckett

Avatar du membre
Pierre06
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 23 avril 2010, 18:45
Localisation : Cagnes-sur-Mer (06)
Contact :

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Pierre06 » dimanche 13 août 2017, 16:48

Très intéressants, ces éléments de réponse, Cédric ; notamment ceux sur les besoins de collecte pour l'étude et la description.

Pour ce qui est de la rareté relative, outre ce que tu indiques sur les cavernicoles, j'en ai pris conscience récemment, suite à 2 infos (reçues, l'une, de Patrick, déjà cité, l'autre, de Pierre Berger) relatives à Brachyptera ottomanum, l'espèce de longi que j'ai (re)trouvée l'an dernier.
... Pierre.

Cornumutila
Membre confirmé
Enregistré le : lundi 9 mai 2011, 23:24
Localisation : Narbonne Aude (France)

Anthroherpon du Crna Gora

Message par Cornumutila » dimanche 13 août 2017, 17:47

Bonjour,
Echange de messages très intéressant et instructif, avec un certain nombre d'arguments à noter. Quant aux amateurs dont je suis, il me semble avoir lu, peut-être sur ce forum, que la part des espèces décrites par des amateurs était loin d'être négligeable, d'autre part je vois mal des professionnels aussi talentueux soient-ils, réaliser seuls une cartographie des espèces sur un territoire comme le nôtre. Ne parlons pas des zones tropicales... A plus tard.
:0024: :lol: :lol: :lol:

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Coléoptères »