Accueil Galerie Plan du site
:: Accueil :: Diptères
Eristalis
Tableau d’identification des espèces du genre Eristalis
jeudi 14 janvier 2010

Christoophe - 09/09

Eristalis intricaria (Linnaeus 1758) facilement reconnaissable et Eristalis anthophorina (Fallén 1817) ne sont pas décrits dans cet article.

Tableau descriptif

Eristalis
tête
pattes
ailes
arista
bande faciale
autres critères
1
2
3
pterostigma
autres critères
abusiva pubescence dense sur la moitié basale présente noire et très fine ♂ yeux séparés par une bande étroite tibia jaune
alpina présente fémur épais et courbé, base jaune 1/2 ♀, 1/4 ♂ ♂‚ aile hyaline, ♀ tache sombre carrée à ronde
arbustorum plumeuse absente face souvent grisâtre ou pruineuse tibia moitié apicale cils noirs courts 1er tarse épais
cryptarum pratiquement
glabre et jaune
présente antennes orange clair moitié apicale des fémurs, tibias et les trois premiers articles des tarses sont jaune orange clair bord antérieur brunâtre,
qq nervures orange vif
interrupta = nemorum étroite, à peine visible de profil fémur noir sauf l’apex petit quasiment carré hyaline
jugorum large tête prolongée vers le bas ♂‚ fémur poil en brosse noir long épais, jaune pour ♀ ♂, ♀ fémur étroitement jaune à l’apex puis noir
lineata = horticola présente ♂‚ fémur avec de longs poils jaunes ♀ fémur la moitié basale jaune bicolore deux fois plus long que large bande sombre sinueuse au milieu
pertinax fine tarse entièrement orange long souvent bande brune médiane
picea large et noire surtout près du calus trois premiers tarses plus brun que les deux apicaux un et _ demi fois plus long que large subcostale souvent jaunâtre jusqu’au pterostigma
rupium présente ♂ fémur tibia +/- bicolore deux fois plus long que large bande sombre sinueuse, &#9794‚ nette à peu visible, ♀ toujours
similis = pratorum plumeuse présente fémur noir quatre fois plus long que large
tenax longue avec pubescence courte à glabre large et luisante deux bandes verticales de poils sur les yeux fémur noir dilaté, tibia dilaté
PDF - 48.6 ko
Tableau
Tableau descriptif du genre Eristalis

Descriptif des espèces

  • Eristalis abusiva Collin 1931

Abdomen mat excepté une paire de bandes transversales largement séparées sur le tergite 2 et des paires de bandes luisantes étroitement séparées sur les tergites 3 et 4. Les taches jaunes du tergite 2 s’étendent largement sur sa marge postérieure (de ce fait la zone centrale noire ressemble à un sablier), et semblent se continuer sur le tergite 3.

JPEG - 118.2 ko
photo Pietro
JPEG - 125.8 ko
photo Pietro
JPEG - 146.1 ko
photo Pietro

  • Eristalis alpina (Panzer 1798)

Présence de petites taches latérales sur l’abdomen brunes ou rougeâtres chez le ♂.
- A rechercher près des marécages.


  • Eristalis arbustorum (Linnaeus 1758)

♂ : taches latérales de l’abdomen entièrement mates.
♀ : seule l’arista plumeuse permet la différenciation de E. abusiva.
Espèce où le profil de la face est arrondi. Comme abusiva les taches jaunes du tergite 2, s’étendent largement sur sa marge postérieure (de ce fait la zone centrale noire ressemble à un sablier) et semblent se continuer sur le tergite 3.

JPEG - 125.8 ko
photo Edith Konik
JPEG - 131.3 ko
photo Christophe Lauriaut

  • Eristalis cryptarum (Fabricius 1794)

Mésonotum couvert d’une pilosité dressée rousse.
Abdomen : tergite 2 avec des taches latérales orange, marge postérieure jaune clair, idem tergite 4.
- A rechercher en zones humides.


  • Eristalis interrupta (Poda 1761)

♂ : tergite 2 et 4 couverts de poils jaunes dressés sur la longueur.
♀ : tergite 1 complètement mat comme le tergite 2 excepté les taches latérales jaunes et brillantes.

JPEG - 122.4 ko
photo Edith Konik

  • Eristalis intricaria (Linnaeus 1758)
JPEG - 198.7 ko
photo chlorophana

  • Eristalis jugorum Egger 1858

- Espèce montagnarde.

JPEG - 184.2 ko
photo Chriscraft

  • Eristalis lineata (Harris 1776)

Grandes taches latérales jaunes et mats sur tergite 2.

JPEG - 124.7 ko
photo Jean Luc Kerveadou
JPEG - 128.5 ko
photo Jean Luc Kerveadou

  • Eristalis pertinax (Scopoli 1763)

Mésonotum mat.
♀ : abdomen ovale.
♂ : abdomen allongé, conique. Deux taches latérales sur le tergite 2.

JPEG - 99 ko
photo Christophe Lauriaut
JPEG - 128.5 ko
photo Christophe Lauriaut

  • Eristalis picea (Fallén 1817)

♀ : pilosité noire sur 1/3 postérieur du tergite 2, tergite 3 sur la moitié postérieure.
♂ : tergite 2 Présence de taches latérales jaunes, prolongées dans les coins antérieurs du tergite 3.
Tergites 3 et 4 noirs sur la moitié postérieure.
- A rechercher en zones humides.


  • Eristalis rupium Fabricius 1805

Tergites 2 à 4, présence d’une pilosité noire plus large que E. picea.
♀ : petites taches triangulaires sur tergite 2, les autres tergites sont noirs.

JPEG - 212.6 ko
photo Pierre Duhem

  • Eristalis similis (Fallén 1817)

Abdomen ovale, grandes taches latérales jaunes sur tergite 2.

JPEG - 97.2 ko
photo Jean-claude Bernard
JPEG - 113.9 ko
photo Christophe Lauriaut

  • Eristalis tenax (Linnaeus 1758)

Abdomen large et luisant, souvent complètement noir ou présence de taches latérales sur le tergite 2.

JPEG - 91 ko
photo Christian Rebeyrol
JPEG - 120.2 ko
photo Christophe Lauriaut

Bibliographie

Hoverflies of Northwest Europe M.P. van Veen 2004

Syrphides - Faune de Belgique Lucien Verlinden 1994

Sites

http://pagesperso-orange.fr/cyrille.dussaix/index.html

http://syrfid.ensat.fr/