Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Araniella alpica] Araignée dessous

Animateurs : pdubois, MarcoBreizh

Avatar du membre
Goliathus
Membre confirmé
Enregistré le : vendredi 31 mars 2006, 13:59
Localisation : Foix Ariège
Contact :

Message par Goliathus » samedi 16 août 2008, 7:44

Je ne sais que dire, est-ce que quelqu'un peut confirmer cette ID ?
@+ Sylvain D

Balises :

Avatar du membre
Pierre55
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 2 août 2007, 19:42
Localisation : Belgique, Héron
Contact :

Message par Pierre55 » samedi 16 août 2008, 9:09

De ce que j'ai pu comprendre de l'allemand, cela rejoint totalement ce que Didier a résumé : je soutiens donc son ID :D
Pierre
"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas" (Victor Hugo)

Avatar du membre
richardunord
Membre
Enregistré le : jeudi 18 mai 2006, 23:05
Localisation : Waterloo - Belgique
Contact :

Message par richardunord » samedi 16 août 2008, 13:47

Moi la seule chose que je peux dire c'est que le "ventre" ne correspond pas aux cucurbitina/opisthographa de mon coin... mais à savoir si c'est alpina ??
je n'ai que la Hulotte (quoiqu'on en pense...) pour ces fameux "boutons" de l'Epeire concombre... et c'est vrai qu'alpina correspond aussi pile poil !

Richard
Richard

Avatar du membre
Pierre55
Membre confirmé
Enregistré le : jeudi 2 août 2007, 19:42
Localisation : Belgique, Héron
Contact :

Message par Pierre55 » samedi 16 août 2008, 13:51

alpica, Richard.... alpica :wink:
Pierre
"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas" (Victor Hugo)

Avatar du membre
richardunord
Membre
Enregistré le : jeudi 18 mai 2006, 23:05
Localisation : Waterloo - Belgique
Contact :

Message par richardunord » samedi 16 août 2008, 22:08

Hum... la Hulotte les appelle Epeire alpine... j'ai donc confondu :lol:
alpica bien sûr !!
Richard

Avatar du membre
Philaeus
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 5 juillet 2008, 12:31
Localisation : Cambrai (59)

Message par Philaeus » samedi 16 août 2008, 22:45

Sans rappeler ce qu'à décrit Didier, voici ce que dit Eugène Simon à propos des femelles de ces deux espèces (Les Arachnides de France - Tome Sixième, Troisième partie - Edition Encyclopédie Roret, L. Mulo - 1929) :
- Araniella alpica (à l'époque, elle s'appelait Araneus alpicus) : "Abdomen en dessus jaune verdâtre avec une large bande médiane et de chaque côté une bande latérale plus blanche offrant de plus en arrière une tache rouge apicale et de chaque côté 2 ou 3 points noirs sériés, en-dessous région ventrale brun olivâtre ou noirâtre marquée de quatre grosses taches blanc jaunâtre disposées en carré, les antérieures parfois confluentes"
- Araniella inconspicua : "Abdomen en dessus jaune clair vif sans point noirs et sans tache rouge apicale, en dessous région ventrale blanc jaunâtre ou verdâtre unifcolore sauf en arrière, de chaque côté des filières, 2 points blanchâtres chez les jeunes (surtout :0016: ), la face ventrale et les pentes parfois entièrement rouge carminé sombre".

Si la taille du scape laissait le doute (d'après le Roberts), la description qu'en fait le Simon sur les faces ventrales et dorsales semble plutôt orienter vers A. alpica.

Je ne sais ce qu'en penserait Koen.

Sylvain

Avatar du membre
richardunord
Membre
Enregistré le : jeudi 18 mai 2006, 23:05
Localisation : Waterloo - Belgique
Contact :

Message par richardunord » samedi 16 août 2008, 22:50

Je ne sais ce qu'en penserait Koen
:lol: :lol: va avoir du boulot le Koen... :lol: :lol:
Richard

Avatar du membre
richardunord
Membre
Enregistré le : jeudi 18 mai 2006, 23:05
Localisation : Waterloo - Belgique
Contact :

Message par richardunord » dimanche 17 août 2008, 11:26

Voici Koen :

Je m'excuse, mais je dois être bref ces jours-ci car je suis en train de préparer mon conférence sur le congrès Européen à Bern.
Puisque je comprends bien l'Allemand :lol: je peux seulement confirmer que selon Le Spinnen Mitteleuropas, ca ne peut être que Araniella alpica.
Richard

Avatar du membre
richardunord
Membre
Enregistré le : jeudi 18 mai 2006, 23:05
Localisation : Waterloo - Belgique
Contact :

Message par richardunord » vendredi 22 août 2008, 9:56

Allez... je remets une couche... :lol:

J'ai relu les post d'Araniella et cette fameuse tache apicale rouge... et ai trouvé ceci :
Lionel DABAT a écrit:
Bonsoir,
Le nombre de points noirs peut varier par exception, et les nombres par espèce se croisent : c'est une indication mais pas un caractère certain.
Une seule espèce a systématiquement un point rouge sur les filières : A. cucurbitina.
A opisthographa présente parfois ce point (encore que l'aspect général est tellement semblable qu'elle a peut-être été confondue).
La première a un scape plus massif que la seconde.
Hum... ça se complique alors... nous voilà avec trois espèces qui présentent cette tache apicale : cucurbitina, opisthographa et alpica...

Tache apicale rouge qui ne signifie pas nécessairement que l'araignée soit adulte (question que j'avais posée à Koen pour savoir si je pouvais me baser sur cette tache rouge pour dire qu'elle est adulte...) :
- la tache rouge apicale chez les Araniella commence aussi a apparaitre au stade subadulte (seuls les organes génitaux sont fiables pour savoir si une araignée est adulte). Il vaudrait mieux tenter de distinguer les "gants de boxes" complétement développés. Chez le specimen en annexe, par exemple, les palpes ne sont pas encore complétement développés (ils ne sont pas sombres de couleur et on ne voit pas encores les structures), donc pas adulte. Je sais que c'est plus attractif de s'orienter vers taches rouges bien visibles, mais ce n'est donc pas si simple.
Voilà des petits rappels... :lol:
Richard

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Araignées »