Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Rhynocoris annulatus] Rhynocoris iracundus ?

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : guillaume, lauzette, Fraf

Avatar du membre
Patrick_B
Modérateur
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Cébazat, Puy-de-Dôme

Message par Patrick_B »

C'est vrai, maintenant que tu le dis: Les hémélytres entièrement noires ça aurait du me sauter aux yeux et me faire dire que ce n'étais pas iracundus, à défaut d'en dire le nom.

Pour l'orthographe, ça ne sera pas la première erreur de descripteur ou coquille typographique sur la première publication.
Rien à faire pour corriger ensuite, même si c'est l'auteur initial qui revient dessus et même si l'autre nom a été utilisé par tout le monde pendant des années.
On écrira donc Rynocoris sur le forum et il nous faudra reprendre les Rhinocoris de la galerie.

Balises :
Avatar du membre
FD.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2005, 11:10
Localisation : Marseille (13)

Message par FD. »

Patrick_B a écrit :On écrira donc Rynocoris sur le forum
Noooooooonnn ! ! ! ! !:wink: Rhynocoris :wink:

FD.
Avatar du membre
Cécile B.
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 25 juin 2005, 15:07
Localisation : Gentilly (94250)

Message par Cécile B. »

Merci pour l'identification! :D qui confirme une fois de plus que l'île de France est presque au cercle polaire! ça caille toujours autant par ici! Moi non plus je n'avais même pas vu la couleur des hémélytres :oops:


Quant au problème orthographique.......je vais sagement attendre que se dégage un accord à l'amiable! :wink: :wink:
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Message par pierred »

Bonsoir,

Bon, on fait quoi ?
Pierre D.
Avatar du membre
FD.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2005, 11:10
Localisation : Marseille (13)

Message par FD. »

pierred a écrit :Bonsoir,

Bon, on fait quoi ?
A priori, c'est une question déjà tranchée, il faut employer ce nom de Rhynocoris même s'il n'est pas le meilleur étymologiquement. Le but est qu'il y ait une uniformité des orthographes des noms afin que les entomos se comprennent, non ?

FD.
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Message par pierred »

Bonjour,

OK. Je corrige.
Pierre D.
Avatar du membre
Paris
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 18 juillet 2006, 0:16
Localisation : N-Italie

Message par Paris »

FD. a écrit :....
5 > A partir de là, il reste trois espèces proches... dur ou impossible d'après photo ! Pour la détermination spécifique, il faut capturer un mâle et extraire son pygophore (je tâcherais de faire des photos des trois pygophores) :

Rhynocoris iracundus (Poda, 1761) : toute la France, surtout dans le Sud.

Rhynocoris cuspidatus Ribaut, 1921 : moitié Sud de la France, surtout dans les régions méditerranéennes et montagneuses.

Rhynocoris rubricus (Germar, 1814) : paraît n'être présent qu'en Corse.

Cela dit, il faut se méfier des aires de distribution connues car beaucoup d'études entomologiques se basent sur le Chinery ou d'autres ouvrages généralistes et n'indiquent, par conqéquent, que R. iracundus ... Il est donc tout à fait possible de faire des découvertes biogéographiques dans ce groupe... méfiance et tenons nous en à l'examen des pygophores !

Voilà,

FD.

Rhynocoris est un genre fort interessant par sa distribution. En attendant la FdF de Moulet/Putschov, on peut utiliser cette revision, avec des photos au microscope des pygophores et des parameres du male:
RIEGER C., 1972- Zu Rhinocoris Hahn, 1833 (Heteroptera). Dtsch.Ent.Zeitsch. 19 (1): 15-20.
:idea:
Dans l'Italie du Nord, on trouve R.iracundus du bord de la mer jusq'a 2200 m!! (Livigno, passo Forcola).
R.rubricus est un xero-thermophile avec des presences significatives aussi dans les Alpes, mais entre 200-400 m de altitude et dans des stationnements bien exposées au soleil. Je pense qu'il se trouve aussi dans les Alpes Maritimes (Nice? Grasse?). Je suis en train de examiner des exemplaires trouvée sur le Roches Rouges de l'Esterel (avec Sphedanolestes - ? - cingulatus).
R. cuspidatus, enfin, plus occidental, n'est pas present en Italie sauf, peut étre... mais avec doute, dans la Riviera (San Remo, Ventimille).
Enfin le genre Rhynocoris n'est pas d'origine européenne. De la France à la Corse, à la Sardaigne, la Sicile, Tunesie, passant pour Maghreb, Soudan, Congo jusq'à Capetown, on connait presque 100 species de Rhynocoris. Encor ce genre est present avec different speecies dans les Balkanes, la Tourquie, Russie, Cine, Japon etc. Beaucoup d'elles (peut étre méme nos 5 especies :oops: ) sont synonimiques (*)... e alors il faut faire une revision generale :roll: :roll: MAMMAMIA!!! au travail!!!
P.D.

(*) emblematique le cas de Dieuches armipes (Lygaeidae) la seule espece connue d'Europe. D'aprés la monographie d'Eyles, quil's precede Péeericart, elle devient D. armatipes!!! Idem pour Leptoglossus gonagra confusé avec L.membranaceus; ou Ploiaria canariensis = P.chilensis emportée avec les plantes des "conquistadores" espagnols!!!


excusez mon mauvais français!
Modifié en dernier par Paris le mercredi 26 juillet 2006, 23:09, modifié 1 fois.
SpinH
Membre
Enregistré le : lundi 4 juillet 2005, 22:13
Localisation : Eure (27)

Message par SpinH »

Bonsoir,

je ne suis pas encore un habitué de toutes les notations employées pour les clés de détermination comme celle-ci.
FD. a écrit : 1 (2) Hémélytres noirs ; connexivum avec des taches alternes rouge et noire.
Rhynocoris annulatus (Linnaeus, 1758)

2 (1) Hémélytres jamais complètement noirs.

3 (4) Scutellum pourvu d'une ligne médiane longitudinale jaunâtre ou rougeâtre. Premier article du rostre noir (au moins sur sa face supérieure).
Rhynocoris erythropus (Linnaeus, 1767)

4 (3) Scutellum complètement noir ou avec seulement la pointe apicale rougeâtre ou de coloration claire. Premier article du rostre rouge.

5 > A partir de là, il reste trois espèces proches... dur ou impossible d'après photo ! Pour la détermination spécifique, il faut capturer un mâle et extraire son pygophore (je tâcherais de faire des photos des trois pygophores) :

Rhynocoris iracundus (Poda, 1761) : toute la France, surtout dans le Sud.

Rhynocoris cuspidatus Ribaut, 1921 : moitié Sud de la France, surtout dans les régions méditerranéennes et montagneuses.

Rhynocoris rubricus (Germar, 1814) : paraît n'être présent qu'en Corse.
FD.
Ici, j'avoue que j'ai du mal avec les
1 (2)
2 (1)
...

J'imagine que le nombre entre parenthèses indique l'alternative au nombre figurant devant la parenthèse. Si c'est le cas, comment sait-on à quel numéro continuer ? Ici c'est facultatif car à chaque fois une des 2 possibilités est complètement déterminante, donc après 1/2, c'est forcément 3/4 ?

Si 1 n'avait pas été complètement déterminant, comment aurait-il fallu indiquer à quels points se référencer à partir de 1 ?

Ou est-ce complètement autre chose que je n'ai pas capté du tout ?
Peut-être vaut-il mieux que j'aille me coucher... :?
Daniel
Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48
Localisation : Paris

Message par Edessa »

SpinH:
Ces numéros, c'est tout bête, c'est dichotomique! Toutes les clés taxinomiques sont comme cela.
1er critère: Hémélytres noirs:
OUI= R. annulatus
NON= on passe au 2è critère
2è critère: Scutellum avec ligne longitudinale jaunâtre et 1er article du rostre noir:
OUI= R. erythropus
NON= on passe aux autres critères... et ainsi de suite.
Bon, pour les 3 espèces suivantes les autres critères ne sont pas donnés mais on peut imaginer ainsi des séries de critères et à chaque fois une dichotomie avec des OUI et avec des NON.

Pour plus de facilité, tu peux les transformer en un arbre avec des branches qui représentent les oui et les non...
Avatar du membre
FD.
Membre confirmé
Enregistré le : mercredi 16 novembre 2005, 11:10
Localisation : Marseille (13)

Message par FD. »

Merci Edessa de l'explication... j'étais le long du Bosphore pendant quelques jours 8-)

FD.

Retourner vers « Hétéroptères »