Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

[Cimex sp.] Punaise de lit, cimex lectularius ou cimex columbarius ?

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : lauzette, guillaume, Fraf

dede537
Nouveau Membre
Enregistré le : mardi 15 septembre 2020, 12:00
Localisation : nord

[Cimex sp.] Punaise de lit, cimex lectularius ou cimex columbarius ?

Message par dede537 »

Bonjour à tous,

Vivant dans un bâtiment ancien, nous avons découvert être infectés de punaises de lit courant juin 2020. Malgré des traitements par des professionnels et un nettoyage en profondeur des textiles, linges de lit etc, nous sommes toujours confrontés à la réapparition des ces petites bêtes dans différentes pièces.
Or, nous sommes également envahis de pigeons, par dizaines (on est plus proche de la trentaine de pigeons que de la dizaine), qui logent dans les combles, mais aussi sur les pourtours du bâtiment. Ils y sont comme chez eux.

N'ayant pas voyagé dans un endroit infesté à notre connaissance, n'ayant pas non plus ayant été dans un hôtel ou quoique ce soit les mois avant l'infestation, on commence à se demander si ce ne sont pas les pigeons qui ont pu nous apporter ces punaises et qui continuent à nous en apporter. On essaye de traiter la question des pigeons avec l'installation de pics etc, mais c'est assez complexe et chronophage.

Si j'ai bien compris à travers les posts de ce forum, les pigeons peuvent être infectés par une espèce particulière, cimex columbarius.
Comment est-il possible de distinguer la cimex columbarius de la cimex lectularius ?
Et sinon est-ce que les pigeons peuvent aussi être porteurs de la cimex lectularius ?

Voici ci-joint deux photos d'individus que nous avons découverts en juin dernier, désolée pour la qualité pas vraiment au rdv.
On aimerait juste en savoir un peu plus par curiosité et pour comprendre comment mieux traiter cette histoire,

Merci d'avance pour vos réponses!
Bien à vous,

Image
Anonyme : France : Roubaix : 59100 : 10/06/2020
Altitude : NR - Taille : 5/6 mm
Réf. : 267530


Image
Anonyme : France : Roubaix : 59100 : 10/06/2020
Altitude : NR - Taille : 5/6 mm
Réf. : 267531

Balises :
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Punaise de lit, cimex lectularius ou cimex columbarius ?

Message par pierred »

Bonjour,

Bienvenue sur le forum.
Cela ressemble bien à la punaise des lits.
Si un traitement a été fait par un professionnel, il faut probablement recommencer après le délai d'émergence des œufs (3 semaines, je crois). Et puis calfeutrer toutes les fissures dans lesquelles elles peuvent se cacher, passer tous les textiles à la machine assez chaud, etc.

Ce n'est pas une partie de plaisir.
Pierre D.
Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

Punaise de lit, cimex lectularius ou cimex columbarius ?

Message par Fraf »

Bonjour,

Ma réponse risque de ne pas te plaire, mais c'est malheureusement bien une punaise du genre Cimex - ce qui est loin d'être le cas de tous les sujets qui sont postés ici sur ce thème, et qui ont plus souvent rapport avec des bestioles toutes aussi différentes qu'inoffensives. J'hésite cependant à te féliciter pour ta perspicacité, car je me rends bien compte que ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle... :-|

Les deux espèces sont indissociables sur photo, et les tiennes ne permettront pas d'aller plus loin que le genre. columbarius a déjà été trouvé dans les habitations humaines, et, s'il est plus rare, la mention ici de la présence de pigeons ne permet définitivement pas de l'exclure. Pour être tout à fait complet, il faudrait aussi considérer hemipterus, qui est officiellement inconnu de France, mais cela pourrait être dû à une méconnaissance de l'espèce.

Les deux causent les mêmes nuisances à l'homme, et donc, te concernant, le problème est le même. Je devine, à ta question, que tu espérais un peu que columbarius soit moins "grave", le fait est qu'il est tout aussi préoccupant, juste moins commun. Pour le reste, les recommandations sont les mêmes, et, dans ce cas, il semble bien que le recours à un professionnel soit pour une fois plutôt indiqué.

Si, au delà de ton problème d'infestation, la question t'intéresse réellement, alors il te faudra prélever quelques échantillons pour analyse, qui pourront être conservés dans l'alcool, par exemple, et adressés à un spécialiste.

Bon courage,
Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Hétéroptères »