Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficultés de connexion, bouton “Répondre“ qui manque : Connectez-vous en cliquant sur ce LIEN

Espèces introduites

Qu'elles soient terrestres, amphibies ou aquatiques, toutes les punaises se donnent rendez-vous ici.

Animateurs : lauzette, guillaume, Fraf

Avatar du membre
Edessa
Membre confirmé
Enregistré le : samedi 4 février 2006, 16:48
Localisation : Paris

Espèces introduites

Message par Edessa »

Il me semble qu'il manque dans la liste Caenocoris nerii (Germar, 1847) nouvelle pour la France, Publié (Lupoli, 2008), sans doute introduite avec des lauriers roses importés.
Le marin saoul monte en cirrhose au mât avec en son dos: liquorice, bacs à rhum.
Il lance son filet, ça mord et la carpe au corps, hisse à bord le spécimen. Ivre, un accroc au sternum il délire, voit des créatures de rêves et bafouille: l'est-y psa Casta?
Avatar du membre
Vinz
Animateur
Enregistré le : jeudi 10 mai 2007, 18:56
Localisation : Vaucluse (84)

Espèces introduites

Message par Vinz »

C'est corrigé, la liste est par ordre chronologique des publis ...

Merci Edessa.
Vinz
"C'est bon les PATATES !!"
Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

Espèces introduites

Message par Fraf »

Corythucha arcuata n’est plus « à surveiller » : Streito, Balmès & al., 2018 (pour la publi, mais il y a des mentions plus anciennes...) ;

que fait-on pour Stephanitis lauri, qui a tout l’air d’être également introduit, mais dont l’aire d’origine serait alors complètement inconnue (pas sûr qu’il vienne de Crète) ?
Tu veux le rajouter à la liste des introduits ? Autrement, ça revient de facto à le considérer comme indigène, non ?
Avatar du membre
Paris
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 18 juillet 2006, 0:16
Localisation : N-Italie

Espèces introduites

Message par Paris »

... En attendant l'arrivée en France de Zelus renardii (américain) et Sphedanolestes cingulatus (endémique italien) du nord de l'Italie avec la complicité de l'autoroute. Ce dernier a déjà dépassé Gênes. Caenocoris nerii est également arrivé d'Espagne ou d'Italie sur l'autoroute le long de la médiane avec des lauriers roses, s'attachant aux camions pour le mouvement aérien (insectes auto-stoppeurs). Je ne sais pas si Lygaeus creticus est déjà arrivé (????), mais lui aussi arrivera (il est déjà à Imperia).
Paride Dioli - Sondrio (Italie)
Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

Espèces introduites

Message par Fraf »

Comme je te le disais, je vais surveiller Lygaeus creticus dans le Sud-Est. Il est déjà présent en Corse, mais pas encore connu du continent. J'ai Caenocoris nerii d'Antibes, déjà, il faut surveiller sa progression vers l'Est. Si j'ai le temps, je ferai un crochet par le Nord Ouest de l'Italie (pr. Imperia) également, pour surveiller la zone frontalière...), et je te dirai ce qu'il en est. Je t'ai répondu sur ResearchGate en ce qui concerne Caenocoris...
D'où exactement est la donnée de L creticus d'Imperia ? de la ville même, ou ailleurs dans la province ? Même s'il n'était pas encore arrivé en France, je pourrais bien y faire un saut, au moins pour échantillonner et récupérer un peu de matériel pour étude...

J'ai la chance d'avoir déménagé cet été, sur Nice, et donc de m'être rapproché encore un peu plus à l'Est : j'ai, à ma nouvelle adresse, quelques très vieux Nerium oleander dont les fleurs ne sont pas taillées, et qui pourraient bien me servir de sentinelle à portée de main...

Zelus renardii semble déjà connu du Var : https://www.inaturalist.org/observations/37344931 ; https://www.inaturalist.org/observation ... &locale=fr - Je ne l'ai pas encore trouvé dans les Alpes Maritimes. Je vais ouvrir l’œil... Pareil pour Sphedanolestes...

L'ennui, avec les réduves, comme d'ailleurs avec les Asopinae ou les autres taxons typiquement prédateurs, d'ailleurs, c'est que l'on n'a pas de plante-hôte attestée (comme le Laurier-Rose), ce qui aide à les localiser... En Italie, j'avais pu découvrir Spilostethus furcula à plus de 30 km de distance, rien qu'en traquant sa plante-hôte. Mais là...

Dusoulier & Lupoli (2015) donnent tout de même, pour certains Asopinae, une liste de plantes de références, "plante support", sur lesquelles on les trouve plus fréquemment : il pourrait s'agir, par exemple, de la plante-hôte de la proie, ou autre... Je ne sais pas si l'on a ce genre de données pour les réduves, ce qui en aiderait la localisation ? En principe, les Réduves n'étaient pas ma priorité immédiate (j'ai encore fort à faire avec les autres Lygaeoidea, notamment du côté des Berytidae...), mais je sens qu'il va falloir que je me procure plus rapidement que prévu le Putshkov & Moulet (2009). Pas sûr que Z. renardii y soit traité, mais S. cingulatus sans doute. Ça me donnera peut-être des pistes...
Avatar du membre
Paris
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 18 juillet 2006, 0:16
Localisation : N-Italie

Espèces introduites

Message par Paris »

Sphedanolestes cingulatus est une espèce endémique italienne mentionnée dans les publications historiques (Tamanini, 1981) avec les stations les plus septentrionales de Tascana et de la Romagne. Un de mes travaux sera publié sur cette espèce, avec Martino Salvetti et Ronni Paolinelli, dans la revue du Musée de Bergame. En fait, les données les plus récentes proviennent de Gênes et, maintenant, du parc du fleuve Tessin, au nord du Pô, près de Milan. Il s'agit de la zone la plus septentrionale de l'ensemble de l'aire de répartition de cette espèce. Ce sont des environnements situés au milieu de grandes voies de communication traversées par des autoroutes, comme - d'autre part - est Gênes. Enfin, le changement climatique permet à ces espèces de s'installer plus au nord. C'est pour cette raison que je pense qu'il arrivera bientôt dans le sud de la France, comme Ischnonyctes, Zelus et Nagusta.
Paride Dioli - Sondrio (Italie)
Avatar du membre
Fraf
Animateur
Enregistré le : lundi 24 août 2009, 10:31
Localisation : Nice (06)

Espèces introduites

Message par Fraf »

Hâte de vous lire !

J'ai vu passer la donnée de Corfou sur inaturalist. Cette espèce-là au moins, au cas où on la rencontrerait, est assez facile à reconnaître. J'ouvre l’œil !

Pour Ischnonyctes, deux données déjà dans les Alpes-Maritimes : Mouans-Sartoux, 2015, revue en 2019 par le même auteur

Retourner vers « Hétéroptères »