Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Si vous voyez ce bandeau, c'est que vous n'êtes pas connecté : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Scolopendra sp.] Perdu le combat sur ce coup là

de 9 à 376 paires de pattes...

Animateur : guillaume

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
Widus
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 24 mai 2009, 16:43
Localisation : Lausanne - Suisse

[Scolopendra sp.] Perdu le combat sur ce coup là

Message par Widus »

Bonjour,
Cette photo est la même que celle d'un sujet sur le forum des arachnides. La proie étant un myriapode, je duplique la photo sur ce forum aussi. Elle a été prise dans le nord du Mato Grosso au Brésil en novembre dernier.
Image
Christian Widmann : Brésil : Alta Floresta : 00000 : 12/11/2014
Altitude : 247 m - Taille : >10 cm
Réf. : 143216

Balises :
Avatar du membre
s_cingulata
Membre confirmé
Enregistré le : mardi 1 mars 2005, 10:59
Localisation : Bouches-du-Rhône

Perdu le combat sur ce coup là

Message par s_cingulata »

Bonjour,

Belle photo, fallait être chanceux pour tomber sur ce moment précis :D

Je m'étais un peu intéressé aux Scolopendridae de ce coin du monde, mais c'était il y a bien longtemps (et c'était plutôt au niveau de leur éthologie, même si forcément aussi un peu de leur systématique)... donc mes souvenirs commencent à dater sérieusement ! Genre Scolopendra sans aucun doute, ce n'est ni S. gigantea ni S. viridicornis , les plus grandes brésiliennes, d'habitus différent. Avec cet taille et cet habitus, je pencherai plutôt pour S. angusta mais rien de sûr. Scolopendra sp. serait plus prudent je pense, avec éventuellement un "possible S. angusta" en note quelque part, à moins qu'un myriapodologiste de ce coin puisse confirmer (ou infirmer).

La mygale est vraisemblablement Lasiodora parahybana, même si là encore, je me base sur la période lointaine où je m'étais aussi un peu intéressé à ces bêtes... Mais je pense que c'est bien elle ici. Une des plus grandes mygales connues, quasi de suite derrière la célèbre Theraphosa leblondi. S. angusta, même si de taille non négligeable par rapport à notre "petite" Scolopendra cingulata française, reste néanmoins une espèce nettement moins grande et massive que S. gigantea et même de façon moindre S. viridicornis. En fait, comme chez nous, les relations proies-prédateurs sont assez complexes entre les araignées et les scolopendres (et même les autres chilopodes), car tout dépend de la taille de la proie et du prédateur. Selon cette donnée, les uns comme les autres peuvent se prédater. Ainsi, il n'est pas rare que les adultes de S. gigantea dévorent des Theraphosidae, même les plus grands d'entre eux, car gigantea atteint couramment 30 cm, voire davantage.

Il faut aussi savoir que le venin de la plupart des scolopendres et des grandes lithobies est très actif sur les arachnides, en particulier les araignées. Par exemple, dans le Midi, une femelle adulte d'Hogna radiata (2ème plus grand Lycosidae français) mordue par S. cingulata meurt presque instantanément (personnellement observé).

En tout cas, ici, la parahybana sera gavée pour un ptit moment :lol:

Etienne
Avatar du membre
Widus
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 24 mai 2009, 16:43
Localisation : Lausanne - Suisse

Perdu le combat sur ce coup là

Message par Widus »

Merci Etienne pour toutes ces précisions. Je les mets en lien avec le sujet sur la mygale. Comme tu mentionnais la toxicité du venin des scolopendres sur les araignées et que la mygale est blessée sur une de ses pattes, peut-être que ce combat entrainera la mort des deux protagonistes. Mais comme nous ne sommes pas restés à les observer très longtemps (c'était juste au début d'une excursion nocturne et le guide voulait nous montrer d'autres choses ), la fin, comme dans un bon film, est laissée à l'imagination des spectateurs.
Avatar du membre
Neimerion
Membre confirmé
Enregistré le : dimanche 3 juillet 2011, 12:23
Localisation : Monaco, Corte (Haute-Corse)

Perdu le combat sur ce coup là

Message par Neimerion »

Merci pour ce partage très intéressant !

Par contre en effet, si Étienne ne peut pas l'identifier, sur le forum on risque d'avoir du mal à t'aider à trouver le nom ...

Robin
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Myriapodes »