Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Oeda mielkei] Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Un puceron, une cicadelle ou une cigale... point commun ? Un rostre piqueur-suceur et l'appartenance au super-ordre des Hémiptères !

Animateurs : lauzette, guillaume

Bernard Perthuis
Membre
Enregistré le : vendredi 2 mars 2018, 20:44
Localisation : Guyane française

[Oeda mielkei] Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par Bernard Perthuis » samedi 14 septembre 2019, 13:20

Cette spectaculaire espèce de Membracidae couverte d'une baudruche compliquée a été décrite en 2014 seulement par Sakakibara; j'avais le spécimen présenté ici en parfait état depuis longtemps, collecté en Equateur. Même si on me le demande comme paratype.....je le garde !

La description (avec photos) http://www.scielo.br/scielo.php?script= ... 4000600004 (est accompagné d'une clef de reconnaissance des espèces de Oeda).

Il faudrait sans doute plus de photos pour faire comprendre la forme exacte de la "baudruche" avec cornes, qui n'est vraiment pas simple !

Membracidae
Oeda mielkei Sakakibara, 2014


Image
Bernard Perthuis : Équateur : Shushufindi (Amazonie) ; collecte 1992
Altitude : 200 m - Taille : 17 mm avec tout, 6 mm corps, 11 mm corps + ailes
Réf. : 240123

Image
Bernard Perthuis : Équateur : Shushufindi (Amazonie) : collecte 1992
Altitude : 200 m - Taille : 17 mm avec tout, 6 mm corps, 11 mm corps + ailes
Réf. : 240124

Balises :

Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris
Contact :

Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par pierred » samedi 14 septembre 2019, 14:54

Incroyable !!
Merci pour le partage.
Pierre D.

Avatar du membre
guillaume
Animateur—Admin-galerie
Enregistré le : dimanche 7 mars 2004, 13:00
Localisation : Annemasse (Haute-Savoie)

Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par guillaume » samedi 14 septembre 2019, 14:54

Merci pour le partage, étonnant en effet. A-t-on une idée du but de ce mimétisme? La forme facetté de la "baudruche" m'évoque une chrysalide de papillon, mais peut-être que les 2 appendices frontaux vous évoqueront autre chose?

Bernard Perthuis
Membre
Enregistré le : vendredi 2 mars 2018, 20:44
Localisation : Guyane française

Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par Bernard Perthuis » samedi 14 septembre 2019, 15:36

Une hypothèse à moi qui vaut ce qu'elle vaut : si l'on cherche à quoi cela pourrait ressembler et qui ne serait pas intéressant pour les prédateurs, on peut effectivement émettre l'idée d'une chrysalide vide, car translucide, donc sans plus rien à bouffer.
Et les cornes pourraient ne pas avoir grand chose à voir avec ça, l'idée serait d'après moi qu'elles offrent un leurre d'antenne, et donc de tête, faisant louper la vrai cible qui est largement enfouie sous tout ça (néanmoins je ne sais pas si chez les Oeda il y a une possibilité de scission déclenchée par le membracide de l'expansion pronotale, fait qui est par contre avéré chez les Anchistrotus, que j'ai en effet fait se libérer de leur lampion en voulant les attraper).

Avatar du membre
lauzette
Animatrice - Admin-galerie
Enregistré le : mercredi 7 octobre 2015, 20:12
Localisation : Plateau de Millevaches

Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par lauzette » samedi 14 septembre 2019, 21:42

Magnifique ! :0013:

Vivante, ce doit être extraordinaire.
“Être heureux c’est ne pas avoir peur de ses propres sentiments. C’est savoir parler de soi-même. C’est avoir du courage pour accepter un « non ».” Fernando Pessoa

Avatar du membre
Imago
Membre
Enregistré le : mardi 25 décembre 2012, 22:30
Localisation : Guyane
Contact :

[Oeda mielkei] Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par Imago » lundi 16 septembre 2019, 10:21

Très belle espèce en effet,

Concernant sa forme, j'ai moi aussi mon hypothèse : tout simplement un bout de feuille morte, comme j'en trouve parfois en Guyane, enroulée sur eux même et jaunie... j'ai plusieurs fois cru tombé sur Oeda lors de mes balades, mais ce n'était que du végétal. Par ailleurs je concède en effet que cela ressemble fortement à une chrysalide vide.
Quand au corne... oui, l'idée de la fausse tête est plaisante... hélas ce sont des espèces tellement "rares" qu'il est difficile de tiré des conclusions... sur une grande série de spécimen capturé on aurait pu voir probablement des mutilations, pour ma part, les spécimens que j'ai pu consulter ont le casque complet.

Pour répondre à l'interrogation de Bernard sur la scission du casque, je n'ai observé aucune ligne de pré-cassure chez le genre Oeda... il ne peut donc selon moi pas perdre son casque tel que le font les Anchistrotus (et certain Lycoderides)...


J'ai une question: quelle est la méthode de capture du spécimen ? Cela m’intéresse énormément, car le genre Oeda est très rarement observé ou capturé, on ne connait vraiment pas grand chose de sa biologie: plante hôte, stade larvaire.... cela pourrait aider à mieux comprendre sa morphologie.
"Un charançon ça trompe énormément."

Bernard Perthuis
Membre
Enregistré le : vendredi 2 mars 2018, 20:44
Localisation : Guyane française

[Oeda mielkei] Vous êtes bien assis ? Car voici Oeda mielkei (Equateur)

Message par Bernard Perthuis » lundi 16 septembre 2019, 17:47

Bonjour Jeremie,
Chasse à vue sur strate basse souvent en interface forêt-milieu ouvert ! Avec pour l'emprisonnement des suspects des petits tubes de verre présentés devant la tête pour que les Homoptères sautent dedans ! Voir un coup de filet fauchoir puis tube dans le filet.
Je n'ai rien d'autre à proposer comme info, parce qu'en fait .........(toute honte bue)....... c'était une équipe de jeunes qui chassait les Homoptères avec rétribution sous ma direction avec horaires syndicaux !!! Dans le cadre d'un travail financé par une grosse entreprise privée, dans le cadre de la mise en test de vecteurs potentiels. Parfois c'était certaines espèces qui étaient recherchées, parfois tout ce qui pouvait se présenter, et c'est dans cette deuxième situation que pouvaient se présenter des espèces très étranges ! S'i y a bien eu quelques Oeda inflata collectées durant ces chasses, dans mon souvenir, il n'y a eu qu'un seul exemplaire de O. milekei, celui présenté ici.

Les chasses "tout venant" rendaient surtout....du Derbidae en pagaille.

edit : il y a eu également des chasses sur frondaisons d'arbres fraîchement abattus, au sol (en profitant des défrichements peu écologiques opérés par l'entreprise en question) mais je ne pense pas que O milekei ait été récolté dans cette situation.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Homoptères »