Lors de votre inscription suivez impérativement ces recommandations pour que votre compte soit validé.

Difficulté de connexion, pas de bouton réponse : utilisez CE LIEN pour vous connecter

[Coccoidea] Cochenille sur Viburnum tinus

Un puceron, une cicadelle ou une cigale... point commun ? Un rostre piqueur-suceur et l'appartenance au super-ordre des Hémiptères !

Animateurs : guillaume, lauzette

Sujet précédentSujet suivant
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

[Coccoidea] Cochenille sur Viburnum tinus

Message par pierred »

Bonjour,

Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 14/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : 4-6 mm
Réf. : 142795

Sur mon laurier-tin, des feutrages blancs autour des tiges, aux aisselles des feuilles, comme sur cette photo. À l'œil nu, je ne voyais rien, mais sur cette photo fortement recadrée, malheureusement faite avec un objectif normal parce que j'ai pété mon objectif macro, on voit une bestiole avec des espèces de cerques blancs.

En cherchant dans l'Alford, il y a une cochenille spécifique du laurier-tin, Lichtensia viburni, mais elle n'a pas du tout cet aspect.

Quelqu'un a une idée ?
De la bestiole ?

En fouillant dans la galerie, je pense que ça ressemble bien aux Pseudococcidae.
Pierre D.

Balises :
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Cochenille sur Viburnum tinus

Message par pierred »

Bonjour,

J'ai récupéré un objectif macro et j'ai pu regarder ce qu'il y a sur la face inférieure des feuilles, au niveau de l'embranchement des grosses nervures. À l'œil nu, je ne vois rien, ou au plus un peu de poussière.

Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 18/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : < 1 mm
Réf. : 143082

Là, on voit tout de même quelque chose de forme ovoïde.

Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 18/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : < 1 mm
Réf. : 143083

Malheureusement, ma femme a coupé toutes les branches atteintes, ce qui m'empêche de refaire la première photo avec le nouvel objectif.
Pierre D.
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

Cochenille sur Viburnum tinus

Message par pierred »

Je continue,

Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 18/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : < 1 mm
Réf. : 143085

Cette fois, on voit ce qui semble bien être des œufs.
Et ci-dessous également, une ponte à l'aisselle d'une branchette.

Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 18/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : < 1 mm
Réf. : 143087

Verso d'une feuille :
Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 18/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : < 1 mm
Réf. : 143088

Cette feuille vient d'être coupée et on voit les bestioles qui se déplacent le long de la nervure principale. Je pense qu'elles doivent immédiatement percevoir que la feuille n'est plus alimentée et qu'elles partent alors en plan B : trouver un autre support. Cela expliquerait pourquoi on ne voit que de la poussière sur l'autre photo.

Encore une photo des aisselles des nervures, sur une feuille très fraîchement coupée :
Image
Pierre Duhem : France : Paris : 75009 : 18/6/2015
Altitude : 50 m - Taille : < 1 mm
Réf. : 143089
Pierre D.
Avatar du membre
pierred
Webmestre galerie
Enregistré le : mercredi 20 avril 2005, 6:58
Localisation : Paris

[Coccoidea] Cochenille sur Viburnum tinus

Message par pierred »

Bonjour,

Au fil de mes recherches, je retombe sur ce sujet où il y a en fait deux phénomènes, d'une part une cochenille, probablement de la famille des Pseudococcidae, qui se manifeste sur les brindilles de la plante et d'autre part quelque chose d'indéterminé qui existe aux aisselles des nervures secondaires, sur le verso des feuilles. Voir chez chez Ellis.

Il me semble qu'il faudrait scinder le sujet.
Qu'en pensez-vous ?
Pierre D.
Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Homoptères »