Nouveaux arrivants : Avant de vous inscrire, prenez connaissance de cet avertissement.
L’avertissement intéresse aussi tous les membres, même anciens, en ce qui concerne d'éventuels bannissements intempestifs.

[Prostigmata - Abrolophus tardus] Acarien orange

Animateur : Sans animateur

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata] Acarien orange

Message par Jean claude lutrand » vendredi 13 septembre 2019, 0:07

:up: post remonté pour comparer de suite avec le suivant viewtopic.php?f=108&t=195253
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Balises :

Avatar du membre
kristobal21
Animateur
Enregistré le : dimanche 27 juin 2010, 17:45
Localisation : Talant
Contact :

[Prostigmata - Abrolophus sabulosus] Acarien orange

Message par kristobal21 » lundi 16 septembre 2019, 17:07

Merci ! Belle ressemblance en tout cas.

Avatar du membre
Jean claude lutrand
Membre
Enregistré le : jeudi 25 octobre 2007, 10:02
Localisation : 76 160 Saint-léger du Bourg-Denis
Contact :

[Prostigmata - Abrolophus sabulosus] Acarien orange

Message par Jean claude lutrand » samedi 28 septembre 2019, 20:30

Bonjour. (CORRECTION A FAIRE)

Mes recherches me poussent à corriger ici une erreur que Schweizer semble avoir faite en 1951. En effet le Rhyncholophus sabulosus de Halbert n'est pas jaune paille comme écrit par Schweizer en 1951 mais d'un rouge vif d'après Halbert 1915. Cet auteur précise dans son texte qu'en effet il ressemble par la forme à Rhyncholophus tardus qui lui est jaune-paille.

Ci-dessous je cite Halbert:
HALBERT— The Ararina of the Seashore. (page 145) dans: Proceedings of the Royal Irish Academy. VOLUME XXXV. 1919-1920.

Rhyncholophus tardus Halbt. (PI. XXIII, fig. 31.) (1915 Halbert 25, p. 116. Cette espèce est juste avant Rhyncholophus sabulosus qu'il compare à Rh. tardus d'où l'erreur de Schweizer en 1951).
Found under stones on the seashore near Mulranny, Co. Mayo, September.
A species of an orange-yellow colour and long oval shape (length, 1638µ •breadth, 844µ). Body with a sparse covering of rod-like hairs, which are minutely spiculate. Crista fig. 31) long and slender , the anterior extremity is distinctly pointed, and there is only one bristle in front of the long sensory hairs. Eyes small, and set close to the side margins of the cephalothorax. Iegs slender, rather feebly developed, the first pair much longer than the others.
TRADUCTION:
Trouvé sous des pierres sur le bord de mer près de Mulranny, Co. Mayo, Septembre.
Une espèce d'une couleur jaune orangé et de longue forme ovale (longueur, 1638µ largeur, 844µ). Corps avec une couverture clairsemée de poils en la coupe, qui sont minutieusement spiculate. Crête-métopique fig. 31) long et mince, l'extrémité antérieure est distinctement pointue, et il n'y a qu'une seule soie devant les longs poils sensoriels. Yeux petits, et mis près des marges latérales du céphalothorax. pattes minces, plutôt faiblement développées, la première paire beaucoup plus longues que les autres.

C'est donc ici le Abrolophus tardus, (Halbert, 1915).

PS: À titre personnel je trouve d'après les schémas de Halbert 1915 que ses espèces sont plus du Balaustium que de l'Abrolophus!
C'est avec grand plaisir que je réceptionne tout envoi d'acariens pour ma collection et analyse mais je ne peux vous garantir le résultat. 8 Rue du Québec.

Répondre Sujet précédentSujet suivant

Retourner vers « Acariens »